MOTOGP 2020 : IANNONE CONDAMNÉ À 18 MOIS… POUR DOPAGE ‘INVOLONTAIRE’ !

 

 

 

Alors certes, en Droit Pénal français par exemple, dans l’Article 221/6 du Code Pénal, il existe une sanction pour avoir provoqué la mort de quelqu’un sans en avoir eu l’intention.

Simplement elle divise la peine infligée, selon le cas, d’environ deux tiers…

Et ça c’est pour la mort de quelqu’un, dans l’histoire Iannone, personne n’est mort !

 

DAVID MCMANUS, DIRECTEUR DE LA COMMISSION MÉDICALE DE LA FIM.

La Cour a reconnu la thèse de la contamination alimentaire.

 

On se souvient qu’un échantillon d’urine prélevé sur le pilote lors du GP. de Thaïlande, puis un deuxième échantillon prélevé le même jour par le même labo, ont envoyé Iannone devant la Cour Disciplinaire de la FIM, qui a d’ailleurs mis un temps dingue à se décider. ..du 17 novembre au premier avril!

Iannone contrôlé positif à une substance appartenant à la famille des stéroïdes en marge du GP de Malaisie en novembre 2019,testé positif à une substance prohibée par l’AMA (Agence Mondiale Antidopage), la Drostanolone »

Décision pour moi insensée, car la Cour reconnaît que le pilote italien a été dopé de façon involontaire, probablement en mangeant un steak dans un restaurant de la ville de Buriram au nord de la Thaïlande où se déroulait le GP, mais lui inflige néanmoins une punition incroyablement lourde de 18 mois de suspension !

Dans les cas de dopage volontaire (ce qui n’est pas le cas) le Code Sportif prévoit un an de prison, or interdire à un pilote de piloter, c’est de la prison !

Gilles Gaignault me souffle que pareille mésaventure désagréable est survenue au cycliste Espagnol Alberto Contador lors du Tour de France 2010, contrôlé positif pour quelques nanogrammes de Clenburérol, à la suite d’une intoxication alimentaire et d’un steak dégusté lors de l’étape de repos!

 

ÉVELYNE MAGIN COORDONNE LA COMMISSION MÉDICALE DE LA FIM.

 

Donc, on est clairement là dans une décision absurdissime !

Bien sûr, Iannone et ses avocats vont faire appel au Tribunal Arbitral du Sport, mais les arrêtés de cette juridiction mettent en général plusieurs mois à arriver, même si pour l’instant, comme il n’y a plus aucune compète dans aucun sport, ledit Tribunal ne doit pas être submergé…

C’est à croire que la Cour de la FIM. s’est donnée elle-même des coups de bâton pour faire casser son arrêt en Tribunal d’Arbitrage en se disant que l’on y a les mains propres, on avait un cas de dopage (rarissime en moto !) et on a tapé fort…

Bravo les mecs…

 

MÉFIEZ VOUS QUAND VOUS MANGEZ LOCAL DURANT UN GP LOINTAIN

MÉFIEZ VOUS QUAND VOUS MANGEZ LOCAL DURANT UN GP. LOINTAIN

 

Flinguer la carrière d’un ‘mec’ pour un steak, dommage que Coluche et Desproges ne soient plus là, ils s’en seraient donnés à cœur joie !

Bien sûr, le fait qu’il n’y ait pas de GP. en ce moment est un avantage pour Iannone (il y en aura donc eu un !) avec un peu de chance, si le Tribunal se magne un peu le popotin, Iannone pourra même rouler sans avoir loupé un GP…

 

IANNONE DOPÉ INVOLONTAIRE 

 

Massimo Rivola, administrateur délégué d’Aprilia Racing, a confié une fois l’annonce de la FIM, concernant son pilote:

« La sentence nous déconcerte compte tenu de la peine infligée à Andrea, mais nous sommes également très satisfaits de ce qui la motive. Les juges ont reconnu la totale bonne foi d’Andrea et le caractère inconscient de l’absorption, en confirmant la thèse de la contamination alimentaire. Pour cette raison, la peine infligée n’a aucun sens. À la lumière des motivations écrites par les juges eux-mêmes, Andrea aurait dû être acquitté, comme cela a toujours été le cas des autres athlètes contaminés, mais cela nous laisse de grands espoirs pour le recours, que nous espérons très rapide. Nous voulons revoir Andrea sur son Aprilia RS-GP, nous serons à ses côtés jusqu’à la fin de cette affaire et nous le soutiendrons dans son appel. »

Quant à Iannone, lui il expliquait sur Sky Italia:

« L’annonce de la suspension a été un coup dur. On ne s’y attendait pas. Mais j’essaye de prendre ça de manière positive. Voir que mon innocence est reconnue est une victoire. Cela aurait pu être bien pire, même si évidemment nous avons perdu puisque je suis condamné à 18 mois. »

Avant de conclure:

« On va sûrement faire appel auprès du TAS, a-t-il ajouté. Mon cas est le premier d’une contamination alimentaire ayant conduit à une suspension. Quand on se rend dans un restaurant, on ne peut pas savoir si la viande est contaminée ou pas. Personne ne sait avec certitude ce qu’il mange. Je pense qu’il y a une incohérence entre le règlement et la réalité. Il faudrait les faire converger. »

Au fait, quand vous voyagez, dans les pays où les animaux de bouche peuvent bouffer n’importe quel médicament interdit en Europe, méfiez vous, vous seriez peut-être dopé involontaire !

Comme le Bourgeois Gentilhomme de Molière qui faisait de la prose sans le savoir.

Mais Molière, même cruel, écrivait des comédies !

Là on est dans une tragédie ridicule, un truc nouveau inventé par la FIM. !

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MotoGP

 

Moto MotoGP Sport

About Author

gilles