LES DÉFILÉS DE ‘TOUTES EN MOTO’ 2020.

 

Défilés Toutes en Moto 2020… Défilés pluvieux, défilés heureux !

 

Ou alors doit-on considérer, comme pour un mariage, la notion de temps et des années écoulées ?

Car oui, elles l’ont fait ! Comme le dit le slogan Américain sur l’affiche de Rosie the riveter, repris par des mouvements féministes We can do it!

Dix ans après, bravant les intempéries, les giboulées de mars, les interdictions de traverser les villes, comme à Bordeaux ou à Nice, les mises en quarantaine à Strasbourg à cause du virus Covid-19 qui avait déjà sévi dans l’Est de la France la semaine du 8 mars, l’Association Toutes en Moto a dignement fêté sa naissance, dix années auparavant, par Anne Sixdeniers et Annie Yahi.

 

TOUTES-EN-MOTOS-2020-Défilé-Lyon-750-motos.

 

Pour célébrer les 10 ans de l’Association Toutes en Moto, les 8 présidentes des sections régionales ont mis à l’honneur cette journée internationale des Droits des Femmes avec de plus en plus de manifestations organisées de main de maître. Des mains de motardes dans un gant de cuir mais aussi de velours pour mener à bien de telles organisations : diplomatie, patience, passion, gestion d’équipes, le tout dans le bénévolat total qui caractérise cette association de femmes engagées.

Il restera à déplorer l’annulation du défilé de Nice pour des raisons davantage politiques que sanitaires !

Femmes Solidaires était la cause nationale partenaire en 2020 , en région également, mais aussi d’autres associations de défense des droits des femmes étaient mises à l’honneur. Comme l’association via femina fama, à Nîmes, créée le 13 mars 2012 et qui a pour objectif d’œuvrer pour la reconstruction des femmes victimes de violences au travers d’une écoute, d’un accompagnement mais aussi d’activités de détente.

À Orléans, Toutes en Moto soutenait l’association Féminité Sans Abri, créée le 27 janvier 2017, une association de lutte contre la précarité, qui a pour but de collecter des produits de soins et d’hygiène en distribuant des kits hygiène aux personnes les plus démunies.

Chaque village organisé par les villes de Strasbourg, Bordeaux, Lyon, Nîmes, Laval, Paris, Vichy, et Orléans proposait des concerts, des tombolas, des flash mob, des stands de restaurations, des essais de maniabilité, des stands partenaires à découvrir.

Et bien sûr une présentation des actions de Toutes en Moto avec ‘merchandising’ et bulletins d’adhésions, retour sur les dix années, présentation des dix affiches des défilés depuis 2010, etc..

 

 

Avant de prendre le départ des défilés pour sillonner les routes alentour, et traverser la ville quand c’était possible, comme à Paris où le cortège a pu défiler pour la première fois sur les Champs Élysées, la Place de la Madeleine, la Concorde , etc… pour rejoindre le Quai Branly sous la Tour Eiffel. Le tout en musique et dans la bonne humeur, avec une halte à la Cigale, célèbre salle de spectacle parisienne où Femmes Solidaires célébrait aussi sur place la journée du 8 mars avec l’artiste engagée Agnès Bihl qui se produisait le soir même, sur des thèmes brûlants d’actualité et sur des thèmes chers au cœur des défenseur.es des droits des femmes.

Malgré la pluie incessante dans la plupart des villes, à part l’est et le sud où le soleil accompagnait les motardes et les motards à Nîmes, les défilés Toutes en Moto ont rassemblé plus de 750 motos à Lyon, 350 à Vichy et à Nîmes, 300 à Strasbourg, 250 à Orléans, 200 à Paris, à Laval et à Bordeaux.

Une logistique nécessaire était de rigueur avec la police, les encadrants, toujours fidèles comme la FFMC., les autorisations avec la Préfecture, etc.

Et tous les bénévoles sans qui rien ne serait possible.

 

TOUTES EN MOTOS 2020-Devant le parlement Européen à Strasbourg.

 

L’association continue le reste de l’année à fédérer ses adhérents et adhérentes autour de sorties moto, balades, apéros, d’actions caritatives, et de concentration comme celle prévue le week end du 21 Mai à Bordeaux où les 8 représentantes de chaque ville se rendront pour mêler convivialité, rencontres des différents terroirs, us et coutumes, et mettre la passion de la Moto au centre de ce rassemblement, festif et touristique.

Suite aux défilés 2020, de nouvelles demandes de création d’antennes région pointent le bout de leur guidon, à croire que Toutes en Moto n’a pas fini de faire des émules.

Longue vie à TEM., aux ballons roses qui flottent tels des étendards de respect, d’engagement, de convivialité et de joie, auprès des grands et des petits.

Sandrine DUFILS

Crédit photos : MEHDIATOR et Jean-Luc COUESMES

 

TOUTES EN MOTOS-2020- Sandrine DUFILS et Laurence FISHER, marraine 2018, 3 fois Championne du Monde de Karaté et son association ‘Fight for Dignity’.

 

 

Evenements Life Style Moto Moto Divers

About Author

gilles