CHAÎNE HUMANITAIRE DE LA PART DES TEAMS DE F1. BASÉS EN ANGLETERRE.

 

 

La F1 actuellement complètement à l’arrêt

 

 

Selon la Presse Britannique du jour, à la requête du Gouvernement anglais, avec à sa tête, naturellement le fantasque Boris JOHNSON, il a été fait appel à toutes les forces vives et entre autre aux écuries de F1. pour combattre avec rigueur la pandémie du coronavirus qui a aussi fortement touché les Îles Britanniques ces derniers jours.

Ainsi apprend-t-on, que le Gouvernement de sa Majesté aurait fait appel aux Teams de F1, basés sur le sol Britannique, pour lui venir en aide dans la conception d’appareils respiratoires et autres appareils pouvant venir en appui aux équipes sanitaires pour endiguer la pandémie.

En concertation avec LIBERTY MEDIA, Propriétaire des droits commerciaux au niveau de la F1 et les sept écuries établies Outre-Manche, au 10 Downing Street, le lieu de résidence habituel du Premier Ministre, on aurait donc élaboré un plan d’urgence, permettant de faire face à la pénurie latente d’appareils respiratoires, en demandant aux départements d‘étude et de design des Teams de F1, la possibilité d’élaborer et de concevoir rapidement du matériel médical, dont les hôpitaux ont urgemment besoin.

 

F1-2020-Pour-cause-de-Coronavirus-Au-niveau-des-Teams-actuellement-on-se-retrouve-entre-le-marteau-et-l’enclume-©-Manfred-GIET

 

Les Écuries Mc LAREN, MERCEDES, RENAULT, RED BULL, WILLIAMS, RACING POINT et HAAS, auraient marqué leur accord pour venir en aide rapidement au Gouvernement JOHNSON, dans la mesure de leurs possibilités respectives.

Il s’agira avant tout de mettre à disposition, tous leurs experts qui actuellement sont de toutes manières fort impactés, suite aux reports et annulations  à la chaîne de GP., en attendant l’accalmie au niveau du virus COVID-19.

Dès lors les Teams concernés peuvent libérer des capacités utiles dans d’autres secteurs que la compétition automobile, en coordination avec l’University College de Londres, en créant un collectif et d’étudier rapidement la faisabilité d’un projet et ainsi répondre favorablement au Gouvernement Britannique.

En s’associant de la sorte, en mettant leurs bureaux d’études et l’appui des experts en design, technologie et production, à disposition, il devrait être possible de mettre en production rapidement, les équipements faisant tellement défaut.

À ce projet élaboré en urgence, se sont également joints, INNOVATE UL, une entreprise qui associe les connaissances d’experts de haut vol, en matières innovatrices, ainsi que la HIGH VALUE MANUFACTURING CATAPULT, une société qui sert de catalyseur pour la croissance et les succès futurs de l’industrie manufacturière au Royaume Uni.

 

USINE McLAREN à WOKING au Sud Ouest de la Grande Bretagne

 

De la sorte, les écuries de F1 et tous ces acteurs, procéderaient à échanger leurs boîtes à outils contre leurs boîtes à idées et ce en plus, pour une bonne cause, en aidant ainsi les services médicaux à combattre cet ennemi invisible, qu’est le coronavirus et qui comme la F1, se produit aux quatre coins du globe mais avec les fans en moins, malheureusement tous confinés de par le monde !

Peut-être cette initiative plus que louable, trouvera écho au niveau de la Péninsule Italienne, encore plus touchée par le virus et où sont basées deux des trois autres écuries restantes, composant le plateau de F1, actuel, FERRARI et ALPHA TAURI, qui comme leurs rivales basées outre-manche, ont assurément de quoi meubler le temps, et en se rendant utiles de manière humanitaires, en ces temps difficiles auxquels nous tous sommes confrontés actuellement.

Reste ALFA ROMEO, l’ex-équipe SAUBER basée en Suisse à HINWILL non loin de Zürich en Suisse, pays placé en état d’urgence depuis plusieurs jours…

 

Manfred GIET

Photos : Publiracing Agency

 

Économie Evenements F1 Monoplaces

About Author

gilles