LA NOUVELLE VOLVO XC40 T5 ‘RECHARGE’.

 

 

Volvo XC40 Recharge T5 R-Design

 

 

La Volvo XC40 ou Le Volvo XC40 ?

 

Bien que ce soit un SUV, cela reste une automobile, donc nous l’appellerons la Volvo XC40 T5 Recharge.

Lancée en 2018, la Volvo XC40 s’attaque au marché des SUV Premium Compact représenté particulièrement par l’Audi Q3, la BMW X1 et l’Évoque de Range Rover.

Il y a du monde, et du… beau monde, en face !

La XC40 se dote d’une nouvelle hybridation, rechargeable cette fois, d’où l’appellation Recharge quand d’autres, utilisent l’acronyme PHEV. pour Plug-in Hybrid Electric Vehicle.

Ce n’est au fond qu’une simple affaire de marketing, le résultat étant le même : un moteur électrique utilise une batterie rechargeable – sur une prise de courant – pour faire parcourir à son véhicule hôte quelques kilomètres souvent urbains et dès que la batterie est épuisée, généralement après 30 à 50 km, un moteur thermique prend le relais.

Voilà en quelques mots ce qu’est un véhicule PHEV. ou Recharge.

 

Volvo XC40 Recharge T5 R-Design

 

Revenons à nôtre XC40 T5 Recharge. Très agréable à l’œil, on l’identifie instantanément comme étant membre de la famille Volvo : calandre verticale, feux de jour reprenant le design du fameux marteau de Thor.

Elle se montre très compacte avec ses 4,43 m de long, avec son empattement long de 2,70 m et campée sur de grandes roues. Peu de porte-à-faux, elle apparaît très dynamique, voire même sportive.

Les designers de Volvo ont fait du bon boulot, assurément !

Côté technique : tout d’abord, exit le quatre cylindres et place à un trois cylindres de 1,5 l avec une puissance de 180 ch, chiffre remarquable pour une telle motorisation, il est accouplé à une boîte de vitesses robotisée à double embrayage à 7 rapports.

Quant au moteur électrique, il développe la puissance de 82 ch, et nécessite une batterie de 10,7 kWh, logée entre les sièges avant, afin de ne pas diminuer la taille du coffre.

 

Volvo XC40 T5 Recharge – Planche de bord épurée

 

À l’intérieur, c’est du sérieux, du Volvo donc. Design scandinave épuré, ergonomie naturelle, qualité des matériaux, tout y est, et à sa place. Prise en mains rapide et facile. Les sièges avant procurent confort et maintien.

Mais, la vision panoramique pourrait être meilleure avec des montants de pare-brise moins épais, mais cela n’a rien de rédhibitoire. En bref, on se sent bien dans cette Volvo.

 

Volvo XC40 T5 Recharge – Planche de bord épurée

 

Et maintenant, en route. Bouton start enfoncé… pas de bruit, normal on démarre sur le moteur électrique. Sortie du parking, on s’infiltre dans la circulation avec une franche accélération, toujours pas le moindre bruit, toujours sur l’électrique.

Parcours urbain 100% électrique tout en bénéficiant de performances tout à fait convaincantes. Sur de plus grands axes avec des vitesses de 80 km/h, notre XC40 est toujours mue par le simple moteur électrique. Dans ces conditions, la XC40 se montre très plaisante, confortable et très prévenante pour ses passagers avec de bonnes filtrations des imperfections de la chaussée.

Arrive l’autoroute après avoir parcouru quelques 35 km en tout électrique. Jusqu’à 125 km/h, on peut continuer en électrique, mais très vite on arrive au bout de l’autonomie de la batterie et le moteur thermique prend immédiatement le relais, en souplesse, et presque en silence !

 

VOLVO XC40 T5 Recharge. Sous le capot

 

Les moteurs trois cylindres se montrent en général un peu rugueux avec une voix rauque, celui-ci fait exception à la règle avec un bruit très feutré et une grande souplesse d’utilisation. Les performances sont correctes, mais n’oublions pas que notre bébé pèse tout de même 1871 kg à vide, les 180 vaillants chevaux ne sont donc pas de trop.

À l’arrêt, au feu rouge, le trois cylindres fait un peu entendre sa voix et trahit son architecture par quelques vibrations typiques.

 

Volvo XC40 T5 Recharge – Porte-à-faux réduits

 

En ce qui concerne le confort à bord, les suspensions font bien leur travail, aucun mouvement de caisse parasite. Et côté tenue de route, la XC40 suit bien sa trajectoire, ne prend pas de roulis et procure un comportement très sain. Bien sûr, ce n’est pas une voiture de course ni même un sportive, et chez Volvo, on privilégiera toujours le confort au chronomètre.

Bien évidemment, cette Volvo possède la kyrielle d’équipements qu’il convient pour la catégorie et les Premium en particulier, avec toujours ce sentiment de sérénité que l’on ne retrouve que chez les suédoises !

Affichée à partir de 47.900 € en version Business jusqu’à 55.450 €, finition Inscription Luxe, la Volvo XC40 T5 Recharge se positionne clairement Premium, avec des arguments réellement convaincants.

 

Gilles VIRMOUX

Photos : VOLVO

 

On a aimé

– Design général, tant intérieur qu’extérieur

– Souplesse et agrément général

– Passage de l’électrique au thermique sans le moindre à-coup.

– Moteur thermique convaincant

On a moins aimé

– La consommation qui semble élevée sur autoroute (thermique)

– La liste d’options à la sauce germanique

Volvo XC40 Recharge T5 R-Design Volvo XC40 T5 Recharge – Design scandinave.

 

Essais Sport Volvo

About Author

gilles