GRANDS PRIX ANNULÉS EN SÉRIE : QUELLE SERA LA SUITE CONCERNANT LE CALENDRIER 2020 DE LA F1. ?

 

 

 

 

 

Après les annulations logiques des premiers GP. de la Saison de F1. 2020, et ce à la suite de l’actualité du moment, liée à la crise sanitaire du COVID 19, les états-majors de crise au sein de la FIA., le pouvoir organisateur et LIBERTY MEDIA, propriétaire des droits commerciaux de la F1., ont beau se creuser les méninges quant à la suite à donner au Championnat du Monde, vu que comme dans tant d’autres disciplines sportives, ils sont actuellement  totalement impuissants, et ce face à l’évolution de ce Coronavirus silencieux qui ne connait pas de frontières et dont ils sont en attendant, totalement tributaires !

Un scénario d’ajustement de calendrier n’aura de sens qu’à partir du moment, où le pic aura été atteint partout, là où la F1., avait prévu de prendre ses quartiers !

Dans le passé, la F1. a déjà dû procéder à des reports et annulations de Grands Prix et ce pour des motifs divers, mais jamais pour cause de crise sanitaire majeure sévissant actuellement, et dont tous souhaitent sortir le plus rapidement possible.

GRANDS PRIX REPORTÉS OU ANNULÉS DEPUIS 1950

 

Un peu d’histoire…

Si au cours de l’histoire du Championnat du Monde de F1., à différentes reprises des GP. ont dû être annulés, postposés, voire carrément supprimés, ce fut pour des causes et raisons totalement différentes et en aucune mesure en rapport avec la situation actuelle.

F1 2020 Pour cause de Coronavirus, C’est le brouillard total actuellement sur le sport auto-©Manfred GIET

PETIT RAPPEL DE GRANDS PRIX SUR LA SELLETTE !

 

SAISON 1955 : Suite à la tragédie survenue aux 24 Heures du MANS le 11 juin 1955, faisant 84 victimes, plusieurs organisateurs décidèrent d’annuler leur GP. national, parmi lesquels on retrouve, l’Espagne (Pedralbes), la France (Reims) et l’Allemagne (Nürburgring).

 

 SAISONS 1956 ET 1957 : La crise pétrolière de Suez à ne pas confondre avec le choc pétrolier, entre 1978 et 1979, lui, avait fortement impacté tous les produits pétroliers à l’époque, entre novembre 1956 et mai 1957, ce qui provoqua l’annulation pure et simple des GP. de Hollande, de Belgique et d’Espagne mais par contre l’apparition d’un second GP. en Italie avec l’arrivée du GP. de Pescara, disputé une seule fois, en plus de celui de Monza.

 

SAISON 1969 : En raison d’une première salve contre le Circuit de Spa-Francorchamps pour des raisons de sécurité, les pilotes avec Jackie STEWART en tête, avaient exigés des travaux supplémentaires qui ne furent pas exécutés dans les délais requis, entraînant du coup, l’annulation  du GP. de Belgique. De retour un an plus tard à Francorchamps alors que la sécurité avait été améliorée, l’Association des Pilotes du GPDA. (Grand Prix Driver Association) face  aux moyennes atteintes boycottèrent à nouveau le Circuit de Francorchamps pour la suite, décision qui eut pour effet que ce GP de Belgique, fut déplacé à NIVELLES-BAULERS ainsi que sur le tourniquet de HEUSDEN-ZOLDER jusqu’en 1983, année où SPA-FRANCORCHAMPS, reprendra  définitivement sa place au calendrier et ce après un sérieux lifting complet !

 

SAISON 1976 : Suite au processus de réorganisation nationale mis en place en 1976, par la dictature militaire Argentine et aux émeutes qui suivirent, le GP. du même nom et qui se déroulait traditionnellement à Buenos-Aires, fut supprimé.

 

 SAISON 1979 : Les décès tragiques en course ou de maladie, au cours de l’année 1978, des deux idoles nationales Suédoises, Ronnie PETERSON (décédé le 11 septembre 1978) et Gunnar NILSSON (décédé le 20 octobre 1978), traumatisèrent les Vikings au point que la Fédération qui régissait le sport automobile en Suède décida d’annuler son GP. national qui se déroulait à Anderstorp. Par la suite, le GP. de Suède ne sera jamais plus disputé.

 

SAISON 1985 : Juste avant le GP. de Belgique à Spa-Francorchamps le 2 juin 1985, la piste du circuit Ardennais avait été complètement re-surfacée avec un bitume spécial anti-aquaplaning mais posé à deux semaines seulement du GP. et qui dès les premiers essais s’avéra catastrophique, au point de complètement se dégrader dans certains virages.

Malgré la pose d’un nouveau revêtement aux endroits concernés la nuit, rien n’y fit et la F1 s’opposa à disputer le GP. dans ces conditions obligeant les organisateurs à reporter celui-ci au 15 septembre de la même année.

 

SAISON 1987 : Le GP. du Canada sur le Circuit Notre-Dame à Montréal, dut être annulé, suite aux divergences entre les deux plus importantes Brasseries du Québec, MOLSON et LABATT, à propos du droit de sponsor-titre du GP. de l’épreuve.

 

 SAISON 1995 : Report du GP. Pacific au JAPON à Aïda, initialement programmé au 16 avril 1995 et reporté au 22 octobre de la même année, pour une raison bien évidente, après le séisme de magnitude 7,2 survenu dans la région de Kobé, situé à quelque 150 Kms d’Okayama, la ville la plus proche du Circuit d’Aïda et qui provoqua 6.437 victimes.

 

SAISON 1997 : Prévu le 21 septembre 1997 le GP. du Portugal qui devait se dérouler à Estoril, fut retiré du calendrier, suite aux divergences entre le pouvoir organisateur la Fédération Lusitanienne et le propriétaire de la piste, qui ne respecta pas le délai exigé pour mettre le circuit Portugais en conformité par rapport à ce qui était exigé. D’abord reporté au 26 octobre face au refus du gestionnaire, le GP. fut tout simplement retiré du calendrier.

 

SAISON 2003 : Pour une sombre affaire de législation anti-tabac et un interminable feuilleton orchestré par les Écologistes belges intransigeants et marginalisés, le GP. de Belgique 2003, faute d’accord, fut tout simplement rayé de la liste en 2003.

 

SAISON 2006 : Suite à la réalisation de très importants travaux infra-structurels au niveau des installations du Circuit Ardennais de Spa-Francorchamps et suite à la faillite de l’organisateur des éditions précédentes, la société DDF1 dirigée par l’ancien pilote Belge, Didier DEFOURNY, le RACB. s’était vu contraint de demander l’annulation du GP. de Belgique 2006.

Ce dont profita Bernie ECCLESTONE pour négocier un contrat en tant que futur organisateur avec les instances de la Région Wallonne propriétaire des infrastructures.

 

SAISON 2011 : L’instabilité politique et les révoltes internes au petit Royaume de l’Île de Bahreïn, faisant suite aux révolutions vécues en Tunisie et en Égypte décidèrent les organisateurs d’annuler le GP. du Bahreïn sur le Circuit de Sakhir en 2011, malgré certaines assurances obtenues de la FIA., concernant un possible report.

 

F1 2020 Pour cause de Coronavirus, Drapeau rouge jusque quand en F-1 -© Manfred GIET

 

Comme on le constatera, la F1 a toujours connu des situations tempétueuses, auxquelles elle a toujours su faire face et le fera aussi cette fois-ci et pour la première fois de son histoire, elle devra certainement changer considérablement la voilure, afin de tenter de sauver une Saison, dont personne ne peut ce jour dire, quand elle débuter vraiment et pourra préjuger de ce à quoi elle ressemblera ensuite, une fois la reprise autorisée….

 

Manfred GIET

Photos : Publiracing Agency

 

Francorchamps 1985-GP de Belgique F1 annulé à cause d’un revêtement défaillant que l’on a essayé de réparer à la hâte-© Manfred GIET-

 

Sport

About Author

gilles