F3 : IGOR FRAGA INTÈGRE LE ‘RED BULL JUNIOR TEAM’.

 

 

Encore un pilote de plus au Red Bull Junior Team !

Le Brésilien Igor Fraga, récent champion de Toyota Racing Series et futur pilote Charouz en F3, rejoint la filière.

 

Depuis plusieurs saisons, Red Bull connaît un grand désarroi. Son ‘Junior Team’ n’arrive plus à « sortir » des pilotes de haut niveau! Dan Ticktum et Pato O’Ward, sont les deux derniers ‘flops’ de la filière. La ‘Red Bull Junior Team’ navigue à vue, au point de recruter le moindre pilote …connaissant un état de grâce!

Igor Fraga est peut-être cet homme providentiel. Brésilien, mais né au Japon, Fraga a connu un début de carrière poussif : 3éme de la Brazil F3 en « B », en 2015, il tente un passage en « A » en 2016, mais doit renoncer, faute de budget…

Il redescend en « B » en 2017 et remporte alors, le titre de la catégorie. Il se lance ensuite en US F2000, terminant 4éme. Il était ce que les Anglais appelle un « also ran ». C’est sur ordinateur que par la suite, le Brésilien se fait connaître :

Vainqueur du ‘FIA Gran Turismo Nations Cup’ à l’automne, il s’impose au sein de ‘McLaren Shadow’, l’écurie d’e-sport de l’équipe de Woking.

Ensuite, en 2019, il traverse l’Atlantique et se lance en Formula Regional. Grâce à une fin de saison étincelante, il termine 3éme, derrière Mick Schumacher. Une troisième place qui valait bien un titre, tant l’équipe PREMA, la seule vraiment prête lors de l’ouverture, était au-dessus du lot.

Quelques mois plus tard l’hiver dernier, Igor Fraga débuta en Toyota Racing Series dans la lointaine Nouvelle-Zélande. Face à un Liam Lawson trop sûr de lui et un Yuki Tsunoda qui fit un feu de paille (deux pilotes Red Bull Junior Team !), Fraga su jouer les trouble-fêtes, avant de s’imposer lors de la dernière course. Remportant au passage le prestigieux Grand Prix de Nouvelle-Zélande.

Dans la foulée, Igor Fraga s’est engagé en F3, avec le Team Charouz. Aujourd’hui, le voici adoubé par … Red Bull, et sa filiére bien mal en point!

Notez qu’outre Lawson, Dennis Hauger et Jack Doohan, deux « historiques » de la filière, piloteront en F3. Si avec tout cela, on n’a pas un pilote du ‘limonadier’ sur le podium…

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photo : RED BULL

 

F3 Monoplaces

About Author

Fred Prysquel