PAS DE ’24 HEURES OFF ROAD DU MAROC’ 2020 EN MAI.

 

Jean Louis Dronne, le créateur de cette très belle épreuve, nous fait savoir que son organisation 2020 est impossible en mai, le Maroc est bloqué comme bien d’autres pays.

Le communiqué de Forcing Organisation…

 « Pas de 24H Off Road Maroc en mai 2020″

Dans le contexte actuel et l’évolution sanitaire liée au coronavirus, Forcing Organisation et ses partenaires marocains décident de ne pas organiser la 10ème édition des 24H Off Road Maroc prévue initialement du 30 mai au 04 juin 2020.

Suite à une décision du gouvernement marocain d’annuler « tous les événements qui connaîtraient la participation de personnes venant de l’étranger », les rallyes qui devaient se dérouler au mois de mars sur le territoire marocain ont été contraints à l’annulation ou report.

Si un peu plus de 8 semaines nous séparent de l’échéance, la participation à un rallye à l’étranger implique suffisamment tôt l’investissement de sommes liées aux réservations aériennes, maritimes et hôtelières, aussi bien pour l’organisateur que pour les équipes. Sommes qui ne pourraient pas toutes être récupérées en cas d’annulation possible ou probable. Parce que la bonne santé de nos équipes est aussi la nôtre, nous ne souhaitons pas faire prendre de risque financier à nos pilotes.

En dehors des considérations sur l’aspect sanitaire, à cela s’ajoute la réticence commerciale de ces dernières semaines et des prochaines, à compléter un plateau suffisamment important pour préserver l’équilibre financier de l’épreuve tout comme l’intérêt sportif sur la piste pour les pilotes. Cette frilosité des équipes, nous la comprenons et la partageons.

 

SUPERBE ÉPREUVE QUE CES 24 HEURES TT DU MAROC

Par ailleurs, Jean Louis Dronne, qui organise le Desert Camp à Oman en février chaque année nous informe que le Sultanat ne délivre plus aucun visa.

 

L’OMAN DESERT CAMP A EU LIEU EN FÉVRIER

Une mauvaise nouvelle de plus, il est évident qu’il y en aura d’autres, la situation, dans chaque pays, change chaque jour.

Mais dans les premiers pays qui ont été touchés, la Chine et la Corée du Sud, l’épidémie et en régression, bonne nouvelle.

Dans les sports mécaniques il faut faire comme tout le monde serrer les dents et surtout, surtout rester vigilant.

Le virus n’est pas «aéroporté», d’après le Dr. Michel Cymes Consultant sur France 2, il n’arrive pas en courant d’air, on ne l’aspire pas en respirant.

 

MICHEL CYMES (PHOTO FRANCE 2)

 

Il ne se trouve que dans les gouttelettes générées par un éternuement ou une toux de la part d’un patient infecté. Par ailleurs, pour qu’il y ait transmission du virus il faut qu’il y ait un contact proche avec le malade.

La solution est donc simple, on ne se serre pas la main, on ne s’embrasse pas, il faut se laver les mains aussi souvent que possible.

Le masque ne sert que pour les malades, il ne sert à rien pour les personnes saines.

C’est assez simple à comprendre et à organiser.

Pardon de ce mini cours de virologie mais en ce moment tout le monde le fait et si cela ne touche qu’un seul lecteur qui va décider de se protéger, je serai content, j’aurai aussi fait mon boulot d’information.

Et si j’attrape cette ‘saloperie’, cela confirmera que « Cordonnier est toujours le plus mal chaussé ! « 

Jean Louis Dronne attend évidemment ses amis, concurrents et fans lors des 24 Heures TT de France, les 12 et 13 septembre.

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos Alain ROSSIGNOL/ Captain Nowhere et France 2

 

 

24 Heures TT Sport

About Author

gilles