L’INDYCAR ANNULE ST PETERSBURG ET SES COURSES DE MARS ET D’AVRIL.

 

 

Après la F1, c’est au tour de l’Indycar de céder face au coronavirus.
Les quatre manches de mars et d’avril sont annulées, à commencer par St Petersburg, ce week-end.

 

 

« After careful consideration, including regular communication with our event promoters, health officials, and the city administrations in our respective race markets regarding COVID-19, we have made the decision to cancel all NTT INDYCAR Series events through April. This begins with the Firestone Grand Prix of St. Petersburg which was to begin today and run through Sunday, March 15 and continues through the AutoNation INDYCAR Challenge at Circuit of the Americas in Austin, Texas which was to take place April 24-26. Although we are disappointed to delay the start to this INDYCAR season and will miss our incredible fans who support us each year in St. Petersburg, Birmingham, Long Beach, and Austin, the safety of our fans, participants, staff, partners, and media will always remain our top priority. We will continue to coordinate with public health experts and government officials as we determine the appropriate plans for resuming our schedule. »

C’est par ce bref communiqué que l’Indycar annonce l’annulation des manches de mars et avril.

Avec les nouvelles précautions de lutte contre le coronavirus, l’épreuve de Long Beach n’était plus dans les clous.

Elle du donc jeter l’éponge. Courir à St Petersburg, ce week-end, alors que la F1 renonçait à Albert Park, ça paraissait pour de l’obstination, voire de la folie.

Barber Park et le COTA à Austin, renoncèrent dans la foulée.

La Saison débutera donc le 9 mai, avec le Grand Prix d’Indianapolis.

Tant pis pour Felipe Nasr (Carlin), Rinus VeeKay (Carpenter) et Oliver Askew (McLaren) qui devaient débuter dans la discipline à St Petersburg

Le Brésilien surtout, lequel n’ayant pas de budget pour la suite.

Les courses sont bien annulées et non pas reportées. Le calendrier de l’Indycar étant un sprint durant le printemps et l’été.

Pas question de courir à l’automne, alors que les spectateurs seront focalisés -d’après l’Indycar- sur le Foot US et le Basket.

2020 sera quoi qu’il arrive une saison-éclair, avec 13 manches étalées sur 3 mois et demi.

Joest Jonathan OUAKNINE

Photo : INDYCAR

Indycar Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE