‘MAD MAX’ A FAIT SUBIR SON BAPTÊME DU FEU AU NOUVEAU CIRCUIT DE ZANDVOORT.

 

 

Ça y est, le «Zandvoort  Nouveau» a été inauguré !

 

 

 

Pile deux mois avant le retour du Grand Prix des Pays Bas, dans la célèbre station balnéaire au pied des dunes de Zandvoort, après 35 années d’absence, le dernier GP à s’y être disputé rentant au aout 1985 et la victoire de  la nouvelle piste du ‘ Zandvoort New-Look’ vient de subir son baptême du feu.

 

 

Et qui mieux que la ‘star’ Néerlandaise, alias Max VERSTAPPEN, celui qui au travers de son énorme communauté de fans ‘’repeint’’ en orange des tribunes entières sur tous les circuits visités par la F1… pour accomplir cette première mise en bouche, servant à tester le revêtement neuf, posé récemment ainsi que les deux fameuses courbes en banking, les virages N°3 au nom du concepteur de l’ancien tracé de Zandvoort, John HUGENHOLTZ, ainsi que le virage N°14, dénommé courbe LUYENDIJK, soit celui du nom du double vainqueur Hollandais des 500 Miles d’Indianapolis en 1990 et 1997.

Depuis l’Autodromo Nazionale de MONZA qui entre 1954 et 1962, a utilisé des virages relevés sur ce qui était à l’époque un anneau de vitesse, la F1 n’a jamais connu des virages en ‘’banking ‘ aussi prononcés dont surtout le virage N°3 avec 18° d’angle, soit le double de ce que l’on connait à Indianapolis.

 

F1-2020-Max-Verstappen_dans-un-de-deux-banking

 

Pour ce premier essai grandeur nature effectué par ‘’Mad Max’’ devant déjà une belle assemblée de fans, son Team RED BULL lui prépara une RB 8 à moteur RENAULT de 2012, puisque le règlement interdit tout essai avec des F1 récentes et qui dans ce cas aurait constitué un avantage certain en faveur de VERSTAPPEN.

Après quelques tours d’échauffement au volant d’une ASTON MARTIN SUPERLEGGERA avec son papa, Jos à ses côtés et faisant office d’équipier, celui qui cette année devrait entrer en lice pour l’attribution du titre de Champion du Monde, effectua une petite séries de tours pendant lesquels son équipe adapta des réglages, selon les désidératas de son protégé et à la fin de ce galop d’essai certes cours et bref, le belgo-néerlandais – sa maman étant Belge et le papa Néerlandais – qui pour le quatuor, HAMILTON-BOTTAS-VETTEL-LECLERC, deviendra cette année certainement ‘’Max la menace’’ livra ses premières impressions.

 

F1 2020 – Max VERSTAPPEN-a eu la primeur d’inaugurer le nouveau tracé de Zandvoort© RED BULL

 

En voici quelques extraits :

« Je trouvais déjà le précédant circuit de Zandvoort intéressant avant sa transformation mais après sa mutation, le nouveau tracé se démarque complètement par rapport aux autres circuits du Championnat du Monde. »

Et Max de poursuivre :

« La courbe N°3, le virage HUGENHOLTZ avec son inclinaison spectaculaire est absolument génial et ce qui est incroyable, on peut y utiliser des trajectoires différentes ! »

Ajoutant encore :

« Le dernier virage avant la longue ligne droite de départ, la courbe LUYENDIJK est vraiment spectaculaire aussi, même si c’est à un degré un peu moindre que le virage N°3. On y ressent vraiment la direction qui se durcit dans ces deux virages très relevés. Nous avons testé entre autre le positionnement de l’aileron arrière réglable en le mettant en position la plus plane possible avant d’entamer la dernière courbe, afin de bénéficier du surplus de vitesse ainsi généré dans la ligne droite. »

Et Max VERSTAPPEN d’enchaîner :

« Cela sera vraiment un vrai grand défi dès les essais officiels début mai. »

Avant finalement de conclure :

« Tout le tracé est cependant exigeant et demande beaucoup de concentration surtout que les zones échappatoires ne sont pas légion. Cela fera aussi partie du suspens et je me réjouis déjà d’y être dans deux mois. »

Quant à savoir si ce baptême du feu n’a pas constitué un certain avantage par rapport à ses compagnons de cordée qui découvriront eux, seulement ce tout nouveau tracé le vendredi  1er mai, soit le jour de la fête du travail, et qui risque donc de l’être au propre comme au figuré, il indique :

« Cette mise en train ne fut que de courte durée et comme nous passons tous beaucoup de temps dans le simulateur, cela laisse l’idée sincèrement que pour tous, ce nouveau circuit aura déjà livré pas mal de secrets et mêmes si ceux-ci restent virtuels, ils livrent tout de même pas mal d’enseignements pour préparer un tracé inconnu. Aussi je ne crois aucunement que quiconque connaîtra des problèmes avec ce nouveau tracé qui sort de l’ordinaire et qui n’a rien de commun avec beaucoup de nouveaux tracés sans âme et d’apparence artificielle. »  

Ce qui est d’ores et déjà certain c’est que pou tut le peuple Néerlandais, Zandvoort et la présence de leur idole sur le tracé ‘’at home’’ au cœur des dunes, se transformeront assurément en lieu de folie, les trois premiers jours de mai, paroles de Fans promises…

Car ce GP. des PAYS-BAS  du renouveau se déroulera c’est déjà une évidence, une certitude à… guichets fermés !

Manfred GIET

Photos : Publiracing Agency et RED BULL

 

Evenements F1 Monoplaces

About Author

gilles