LE BRITISH F3 PRESQUE AU COMPLET, AVEC DÉJÀ UN PLATEAU D’UNE QUINZAINE DE PILOTES.

 

 

 

Le British F3 s’est offert une présentation collective à Snetterton.
L’occasion de plusieurs annonce de recrutements.
Ainsi, à un mois de l’ouverture, à Oulton Park, la discipline fait quasi le plein avec déjà une bonne quinzaine de pilotes déjà confirmés.

 

 

Le promoteur MSV, propriété de l’ancien pilote Britannique de Formule 1, Jonathan Palmer a organisé un « media day » pour le British F3. Une journée typique du sport auto Britannique avec présentation des équipes et test collectif.

Carlin, l’équipe Championne en titre, a sélectionné deux pilotes. Kaylen Frederick signe pour un nouveau bail. À bientôt 18 ans, cet Américain veut se relancer en Europe après une gloire aussi importante qu’éphémère, en US F2000. Vainqueur de courses en 2019, c’est l’un des favoris du titre. Il fera équipe avec Guilherme Peixoto. Le Brésilien a débuté en automobile en 2019, décrochant deux podiums en F4 US.

Après Benjamin Pedersen et Louis Foster, l’équipe Double R, annonce l’engagement de Sebastian Alvarez. Le Mexicain arrive du British F4, où il a tenté jusqu’au bout de battre, Zane Maloney pour le titre. Il a tout de même réussi à contrôler le retour de Foster.

Fortec n’a qu’un seul pilote : Christian Olsen. Le Danois a débuté en F3 historique, avant de piloter des LM P3 en Michelin Cup et en Asian Le Mans Series. A 23 ans, il découvrira la monoplace pro.

Pas de nouveautés chez Hillspeed, qui avait déjà annoncé l’arrivée d’Oliver Clarke. Néanmoins, l’équipe fête ses 50 ans d’existence, ainsi que son déménagement à Markham Vale. Un nouvel atelier plus grand et flambant neuf, qui symbolise des ambitions à la hausse.

Face à Carlin et à Double R, les équipes « historiques » du British F3, ne veulent pas rester passives. Chris Dittmann va ainsi aligner Nicolás Varrone et Josh Skelton. Ancien de la VdeV monoplace, Varrone a effectué des apparitions en 2019, décrochant une victoire. Skelton, lui, sort de deux belles saisons de British F4. Pilote rapide, il a manqué de constance pour jouer vraiment le titre en 2019.

Rien de neuf chez Douglas, déjà au complet avec Ulysse de Pauw, Kiern Jewiss et Manaff Hijjawi.

Enfin, chez Lanan, Piers Prior vient épauler Bart Horsten et le vétéran Josh Mason. Pour Prior, c’est un rêve qui devient réalité. Victorieux de l’Henry Surtees Foundation Karting Challenge 2015, il avait effectué des tests ici et là, sans rien concrétiser. Il disputa de nouveau le « volant » en 2016. Quatre ans plus tard, le Britannique obtient enfin un baquet en compétition.

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : BRITISH F3

 

Copyright : BRITISH F3

F3 Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE