PATRICK CAMUS EST DÉCÉDÉ…

 


 

 

 

 

Patrick Camus, l’un des tous bons Reporters des grandes années de la F1, celle où il y avait bagarre entre les Écuries et les Pilotes, celle des Années 80, nous a quitté ce mardi 3 mars 2020, vaincu par un cancer dans sa 70ème année étant de 1950, du 27 novembre.

Patrick, le Nîmois et son épouse Martine, Journaliste, elle, au grand Quotidien local ‘Midi Libre’, et qui l’accompagnait régulièrement sur les circuits, nous l’avons croisé à ses débuts justement à la fin des années 70, au tout début des années 1980, lorsqu’il écrivait et conjointement avec Didier Braillon, pour le Magazine ‘Grand Prix International’ , que venait de lancer Michel Koenig, et que dirigeait avec son talent bien connu, une autre belle plume, l’ami Éric Bhat.

 

Une belle brochette du Groupe HOMMELL – Patrick CAMUS avec Étienne MOITY, Michel HOMMELL et Jean-Marc TEISSÈIDRE – Photo : Bernard ASSET

 

Ensuite, Patrick a rejoint  »Auto Hebdo », Magazine auquel il a collaboré des années durant, devenant rapidement l’incontournable pilier de la Rubrique F1. Toujours au courant, bien informé. 

Après une petite quarantaine d’années à bourlinguer, à courir le Monde, de GP. en GP., Patrick s’était petit à petit retiré du milieu et ce, pour profiter de sa passion, la mer et de son bateau.

Il nous quitte après quatre années de lutte contre son cancer de la prostate…

Patrick va rejoindre et retrouver dans le royaume du ciel, bien des Confrères, connaissances de la F1 :

Gérard Crombac, Bernard Cahier, José Rosinski, Renaud de Laborderie, Jacky Issautier, Roger Bène, Marc Hennekine !

À Martine, son épouse, à Florian, son fils, je présente mes très sincères condoléances attristées.

 

RIP Patrick

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Bernard ASSET et Christophe HOLIN

 

F1 Monoplaces Nécrologie

About Author

gilles