MOTOGP 2020 : JOHANN ZARCO SE LIVRE APRÈS LES ESSAIS DE LOSAIL.

 

 

On a vu que sur un rythme de chrono rapide, Johan Zarco, sur sa meule 2019 (mais avec beaucoup d’attention de la part de l’usine Ducati) sait qu’il est largement dans le Top 10, ce qui sera son objectif cette année.

Le dernier jour, il nous l’expliquera lui-même, un petit pépin est venu entraver sa progression mais surtout, je l’ai affirmé hier au vu des tours effectués, Johann est en recherche de progression sur les long runs, les simulations de GP.

 

 

Il s’agit de sorties totalement anonymes, avec des temps qui n’ont rien à voir avec les chronos d’attaque des autres pilotes, mais qui sont vitales pour que durant un GP on sache où on met les pieds.

Et Johann l’a fait, en… titan du boulot qu’il est…

 

 

Johann qui confie:

« L’objectif principal est le top 10 comme base, afin de s’améliorer ensuite. Dimanche, j’étais sixième à Doha et j’ai vu que cela pouvait être le cas. Mais beaucoup de pilotes ont encore attaqué le lundi, améliorant les chronos. En e qui me concerne, j’apprends actuellement beaucoup, je ne tombe pas et cela m’aide pour le moment. Les longs runs de dimanche et lundi sont une nouveauté, je n’avais pas fait ce genre d’exercice depuis près d’un an et demi. Il est logique que je ne puisse pas encore être aussi fort. Peut-être que Casey Stoner est le seul pilote qui peut le faire ! Je dois juste accepter que je suis sur le chemin du retour. Avant d’arriver chez Ducati, je n’avais plus l’impression d’avoir le contrôle sur la moto. Ces jours d’essai mont m’aidé de façon considérable. Le moteur est également rapide. Si je peux tout gérer correctement sur la moto, je profiterai également de l’occasion pour doubler. »

Voilà, une analyse sereine de la situation.

J’ai eu du courrier de lecteurs qui tirent à boulets rouges sur le pilote français qui a osé dire qu’il voulait devenir l’anti-Marquez…

Ce qui est au passage ‘LE’ fantasme de beaucoup de pilotes de la grille !

 

 

Mais surtout Jamais Johann n’a dit qu’il pourrait le faire cette année !

Il a affirmé et c’était très clair qu’il voulait, grâce à ses performances de cette année, entrer dans une équipe d’usine avec l’envie de battre Marc Marquez.

Est-ce un crime d’avoir des envies, de l’orgueil et du talent ?

Non, car c’est la base de tous les Champions…

Bon, les grincheux ne sont pas nombreux, une petite poignée – ainsi va la vie –  la réaction générale est quasi unanime, bravo mec et envoie encore du lourd !

Oh que oui !

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MotoGP et Avintia

 

 

Moto MotoGP Sport

About Author

gilles