MERCEDES AMG PETRONAS 2020 : LE ‘’DAS.’’ COUP DE GÉNIE… OU BLUFF ?

 

 

 

Les trois premières journées de la première deux sessions des tests hivernaux d’avant-saison au Circuit de Catalunya à Montmelo au nord de Barcelone, ont révélé les premiers secrets bien gardés jusqu’alors. James Alison le Directeur technique (photo ci dessus) nous éclaire dans cet article

 

F1-2020-Essai-Pre-Season-CATALUNYA-Hamilton-©-MERCEDES

 

Si d’aucuns voyaient la suprématie affichée par MERCEDES AMG depuis sept ans, s’étioler en 2020, à l’issue des premiers essais, les Flèches d’Argent ont à nouveau affiché une telle forme, au point d’avoir déconcerté tous les détracteurs au vu des écarts affichés par rapport aux concurrents directs  qui restent FERRARI et RED BULL.

Avec un bilan de 494 tours effectués en trois journées de deux séances quotidiennes, soit 7,48 fois la distance du Grand Prix d’Espagne qui se déroule sur cette piste Catalane, contre 471 tours, chiffre qui équivaut à 7,14 fois la distance du GP pour RED BULL et 354 tours, soit 5,36 fois la distance du GP, MERCEDES a déjà affiché la couleur et marqué son territoire avant que tout le monde ne mette bas les masques lors des derniers tests qui auront lieu dès la semaine prochaine, du 26 au 28 février prochain.

À l’analyse de ces premiers roulages et déverminages qui viennent de se dérouler, on constate que les deux MERCEDES W11 de Lewis HAMILTON et Valterri BOTTAS, ont non seulement accumulé d’une part, le plus de kilomètres mais qu’elles se sont montrées, d’autre part, les plus rapides sur l’ensemble des trois jours, avec 1’15’732 comme temps de référence pour BOTTAS contre 1’16’516 pour HAMILTON.

Et même si chez MERCEDES, ils sont les premiers à balayer ces performances d’un revers de la main, en interne, ils ne nieront pas que celles-ci, serviront de références pour préparer la suite.

 

F1 2020 CATALUNYA-19 février – 1e JOURNÉE DES TESTS – Le volant de la MERCEDES de Valterri BOTTAS Photo DPPI

 

LE SYSTÈME DE DIRECTION BI-AXIAL DE CHEZ MERCEDES FAIT DÉBAT

 

Ce qui a cependant le plus intrigué la concurrence à Montmelo, ce sont les images de caméra embarquée sur la voiture de Lewis HAMILTON, où on le voit une fois tirer sur son volant et à certains moment le pousser vers l’avant, un peu à la manière d’un commandant de bord aux manettes d’un avion.

Interrogés de toutes parts les responsable du Team de la marque à l’étoile se sont justifiés en annonçant leur dernière innovation technologique codée ’’DAS’’ pour ‘’Dual Axis Steering’’, soit direction à deux axes !

Une trouvaille qui a eu pour effet de mettre tout le paddock en ébullition avec une véritable levée de boucliers de la part des plus proches rivaux qui n’ont pas raté l’occasion pour mettre l’accent sur l’illégalité du  système avec une montée dans les tours plus importante au niveau des Motorhomes que sur la piste !

En résumé celui-ci consiste à corriger le sur et sous-virage, en réduisant l’angle de pince et de carrossage pour optimiser la vitesse de pointe et réduire l’usure des pneumatiques, via des manœuvres au niveau du volant durant la conduite.

Chez Mercedes par contre, on est tout à fait serein et convaincu de ne pas avoir enfreint le règlement et en contrairement à ce que la concurrence peut penser.

Finalement, il ne s’agit que d’une mise en pratique du règlement existant en exploitant les lacunes de celui-ci.

D’ailleurs, James ALLISON, le Directeur Technique de l’écurie Allemande, est certain de son coup, après en avoir informé la FIA, de ce projet élaboré la saison dernière, suite à quoi les gardiens du règlement n’ont pas réagi…

C’est seulement après la première mise en pratique du système lors de la première salve d’essais à Catalunya que la FIA, a communiqué, en déclarant ‘ce système illégal à partir de 2021’ en se basant sur l’article du règlement 10.50.2.

MAIS QUID DE 2020 ?

F1-2020-JAMES-ALLISON-MERCEDES

 

MERCEDES pourrait-il continuer à l’utiliser, ou la FIA. fera-t-elle marche arrière, sous la pression soutenue des rivaux des Flèches d’Argent, avec déjà deux réactions fortes, venant de la part de RED BULL où Helmut MARKO est convaincu de son illégalité, tandis que chez FERRARI, on est un peu plus nuancé puisque le patron de la Scuderia, Mattias BINOTTO, a déjà fait savoir que si ce système devait s’avérer probant, alors on se mettrait à l’œuvre pour en faire de même.

À l’heure actuelle, il n’est en effet pas établi que le DAS apporte un avantage réel avec comme meilleure preuve qu’à Montmelo, la semaine dernière, MERCEDES ne l’a pas toujours utilisé par contre au niveau des performances les ‘’étoilés’’ étaient devant à tous les coups.

Les derniers essais du 26 au 28 février sur cette même piste du Circuit Catalunya devraient lever un coin du voile et c’est seulement à l’issue de ceux-ci, que l’on saura si MERCEDES, pourra mettre le feu dès Melbourne où si toute la polémique déclenchée par le ‘’DAS’’, (Découverte Audacieusement Savante ?) n’était qu’un coup de bluff destiné à déconcerter la concurrence !

 

Manfred GIET

Photos : Publiracing Agency -DPPI et MERCEDES

 

Evenements F1 Monoplaces

About Author

gilles