INDYCAR 2020: JAMES HINCHCLIFFE SE RECASE CHEZ ANDRETTI.

 

 

 

Oublié du mercato de l’Indycar, James Hinchcliffe a finalement trouvé une porte de sortie…  chez Andretti Autosport. « Hinchtown » va donc disputer trois manches cette saison.

 

Copyright : ANDRETTI AUTOSPORT

 

La carrière du Canadien James Hinchcliffe a connu des hauts et des bas. Vice-Champion d’Indy Lights 2010, il n’avait pas un sou vaillant pour aller en Indycar.

Carl Haas se démena et en retour, le Canadien lui offrit un titre de « meilleur débutant ». Alors que l’écurie ‘Newman-Haas’ fermait boutique, Hinchcliffe était recruté par Andretti Autosport, comme remplaçant de Danica Patrick.

En 2013, il décrocha trois victoires. Le paddock découvrit surtout un pitre professionnel, capable de se pointer avec une perruque noire pour singer sa prédécesseur ou d’imiter Kimi Räikkönen lors d’une interview TV.

Fin 2014, Roger Penske et le Chip Ganassi le voulaient. Mais Hinchcliffe préféra rester fidèle à son motoriste Honda, alors il succéda au Français Simon Pagenaud, chez Sam Schmidt.

C’est lui qui poussa son compatriote et ami, Robert Wickens, à le rejoindre en Indycar.

Côté sportif, les résultats plafonnèrent. En 2018, Leena Gade, ex-ingénieur d’Audi en endurance, devait propulser « Hinchtown » au sommet…

Mais, la honte car le pilote connu l’affront d’une non-qualification à Indianapolis!

 


INDYCAR-2019-MID-OHIO-JAMES-HINCHCLIFFE.

 

2019 fut ensuite une saison moyenne. L’étoile d’Hinchcliffe avait pâli et les nouvelles starsde la série US, s’appellent désormais Josef Newgarden ou Alexander Rossi. Sans oublier les jeunes pousses Colton Herta, Felix Rosenqvist, Marcus Ericsson, Santino Ferrucci et Pato O’Ward…

En fin de saison, McLaren s’offrait Sam Schmidt. Du coup, l’équipe passait dans le clan Chevrolet. Hinchcliffe possédait un contrat pour 2020, mais il est porte-parole de Honda Canada. Il fut donc logiquement « libéré » et il assista passivement au mercato.

In extremis, il vient donc de dénicher et de se retrouve un baquet …chez Andretti. Il disputera trois épreuves, celles du Grand Prix d’Indianapolis, des 500 Miles d’Indianapolis et celle du Texas.

Espérons que le sympathique pilote Canadien puisse également rouler à Toronto…l’épreuve Canadienne! Et surtout, qu’en 2021, il puisse de nouveau disputer une saison complète…

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos :  INDYCAR et ANDRETTI AUTOSPORT


INDYCAR 2019 – INDY 500- 26 Mai-JAMES HINCHCLIFFE

 

Indycar Monoplaces

About Author

Fred Prysquel