PEUGEOT SE RETOURNE VERS LIGIER POUR SON RETOUR EN ENDURANCE.

 

WEC-2022- MORT NÉ LE PROJET HYPERCAR-PEUGEOT-REBELLION.

 

 

 

À la suite de l’inattendue annonce du retrait de l’univers de l’Endurance de l’équipe Suisse Rebellion, avec laquelle elle s’était tout récemment associé dans la perspective de son grand retour en Championnat du Monde d’Endurance, discipline qu’elle avait elle aussi précipitamment quittée et la aussi à la surprise générale le 18 janvier 2012, tout au début donc de la saison 2012, année justement de la création du mondial WEC, Peugeot va maintenant se retourner vers une marque qui depuis ces cinq dernières années ne cesse de briller et d’enquiller les victoires dans toutes les grandes compétitions et les Championnats divers  (ELMS-IMSA-ASIAN LE MANS) et variés sur tous les continents, avec plusieurs succès de prestige, tels ses triomphes aux 24 Heures de Daytona ou aux 12 Heures de Sebring pour ne citer que les plus prestigieux parmi des dizaines !

 

 

Il s’agit de la marque Ligier, qui autrefois a remporté de nombreux Grands Prix de F1 avec ses pilotes vedettes les Jacques Laffite, Didier Pironi et Patrick Depailler après avoir auparavant brillamment débuté dans le monde de l’Endurance et notamment au Mans.

Si Guy Ligie son créateur n’est plus là, il nous a quitté le 23 août 2015, quelques mois plus tôt, un passionné qui roulait à l’époque essentiellement en épreuves historiques, Jacques Nicolet, avait racheté la marque.

 

Guy-LIGIER-et-Jacques-NICOLET aux 24 Heures du MANS 2014 Photo Thierry COULIBALY

 

Depuis, il lui a non seulement redonné vie mais a relancé Ligier dans l’univers de l’Endurance  comme expliqué en début de notre article, les voitures de la firme Française, roulant dans tous les Championnats et avec des résultats  tout à fait exceptionnels  comme les victoires, répétons-le à Daytona et à Sebring, deux ‘monuments’ de l’Endurance

Donc, Jean-Marc Finot, le Directeur de PSA Motorsport, n’a pas perdu son temps après la décision surprenante de Rebellion de tout stopper au soir des 24 Heures du Mans le dimanche 14 juin prochain et il annonce – sage choix – que Peugeot va faire appel à Ligier pour la construction des matériaux composites-carbone ou les études aérodynamiques de sa nouvelle voiture pour le Championnat du Monde d’Endurance WEC.

 

PEUGEOT JEAN MARC FINOT

 

Il indique :

« Nous n’avons pas fait d’exploitation en endurance sur piste depuis des années, donc les options restent ouvertes, faire monter des compétences en interne ou bien faire appel à un partenaire extérieur. Nous sommes en phase de construction technique du projet et donc pas encore au stade de l’exploitation, pour l’instant. »

Reste tout de même encore une inconnue, la catégorie retenue… celle de l’Hypercar ou celle récemment annoncée par les dirigeants de l’ACO, du WEC et de l’IMSA, celle donc du  LMDh !

« La décision sera prise en fonction de l’équilibre de performances impératif entre les deux réglementations WEC et IMSA et du meilleur rendement marketing selon les possibilités de courses offertes par les deux programmes. »

Jean-Marc Finot, a encore précisé que l’exploitation sportive en piste serait totalement Peugeot SA Motorsport, qui se substitue donc au choix initial de Rebellion Racing.

Enfin autre certitude, l’engagement de Peugeot est toujours programmé sur une période de trois saisons à partir de la Super-Saison 2022-2023 qui débute depuis deux ans… après l’épreuve mancelle !

Et comme déjà indiqué dernièrement, un engagement aux 24 Heures du Mans dès l’édition 2022, reste possible et n’est pas à exclure…

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Thierry COULIBALY – ROLEX  – TEAMS 

 

24-HEURES-DAYTONA-2016-VICTOIRE-pour-la-LIGIER-JSP2-Dimanche-31-janvier

About Author

gilles