RICHARD MILLE S’ENGAGE EN ENDURANCE AVEC UNE ÉQUIPE 100% FÉMININE EN ELMS ET AU MANS.

 

 

24-Heures-du-Mans-2019-Pierre-Fillon-à-droite-et-Richard-Mille-à-gauche-ont-présenté-la-8eme-saison-WEC-Photo-Patrick-Martinoli

 

 

Le Richard Mille Racing Team s’engage dans le Championnat d’Europe d’Endurance ELMS en 2020 et 2021, avec un premier équipage 100% féminin en LMP2, au volant d’une Oreca 07 / Gibson avec le support technique de Signatech, et avec pour ambition et objectif de participer en juin prochain aux 24 Heures du Mans.

Le Richard Mille Racing Team nous annonce ce mardi 11 fevrier son engagement dans le Championnat ELMS en 2020 et 2021 avec un premier équipage 100% féminin en LMP2 composé de l’Écossaise Katherine Legge, de la Colombienne Tatiana Calderón et de l’Allemande Sophia Floersch.

 

 

Homme de convictions autant que d’action, Richard Mille n’a pas été long à se décider pour prendre les devants et créer une équipe 100% féminine qui sera dotée d’un matériel de pointe. La catégorie LMP2, réservée exclusivement à des équipes privées, permettra de disposer du châssis ORECA 07, propulsé par un moteur Gibson de 600 cv et chaussé de pneus Michelin. Le support technique sera assuré par l’écurie Signatech de Philippe Sinault, Championne du Monde d’Endurance WEC en titre et vainqueur des dernières 24 Heures du Mans en LPM2.

Le Richard Mille Racing Team s’inscrit dans le long terme et participera à l’intégralité des Championnats 2020 et 2021. D’emblée, une invitation pour les 24 Heures du Mans 2020 a été sollicitée auprès de l’ACO (Automobile Club de l’Ouest).

Le sujet de la promotion des femmes dans le sport automobile fût maintes fois évoqué autour de la table de la commission de l’Endurance FIA (Fédération Internationale de l’Automobile) justement présidée par Richard Mille ainsi qu’avec Michèle Mouton, célèbre pilote Française en rallye, et aujourd’hui à la tête de la commission FIA

 

KATHERINE-LEGGE aux 500 miles à INDIANAPOLIS en INDYCAR

 

Les 3 pilotes ont été choisies après une rigoureuse sélection supportée par Women In Motorsport et des tests menés en fin d’année dernière. Katherine Legge, la solide et très expérimentée Écossaise  qui a notamment participé aux redoutables 500 Miles à Indianapolis et à de nombreuses courses en endurance de par le monde, sera la capitaine de l’équipe.

Legge, après plus de 20 ans au plus haut niveau, apportera son immense expérience de la F1 à l’Indycar, aux GT et protos, elle a tout conduit. Son implication en endurance aux USA sera déterminante pour la gestion des courses.

La Colombienne Tatiana Calderón, actuellement la féminine la plus performante en monoplace, poursuit son rêve d’accéder à la F1. Pilote d’essai pour Alfa Romeo – Sauber, elle est engagée cette année dans le redoutable Championnat Japonais de Super Formula. Sa pointe de vitesse sera un atout précieux.

Combative, la très jeune Allemande Sophia Floersch a fait ses armes en Formule 3. Le monde entier a retenu son souffle lors de son crash impressionnant lors du Grand Prix de Macao en novembre 2018, elle trouve là une opportunité unique de révéler son jeune talent naissant. Sa fougue et sa jeunesse seront des atouts décisifs dans les bagarres en peloton.

Avec le constat que, malgré l’émergence de nouveaux talents, l’accès au plus haut niveau reste toujours difficile et le peu d’élues qui se retrouvent le plus souvent éloignées des Top Teams.

L’ancienne vice-Championne du Monde de Rallyes en 19872, Michèle Mouton, confie :

« Depuis près de 10 ans, nous travaillons à promouvoir la place des femmes dans notre sport et à essayer d’ouvrir des portes qui donneront aux filles des chances égales de démontrer qu’elles ont le talent nécessaire pour concourir au plus haut niveau »,

Pour 2020, les objectifs sont d’abord de comprendre les spécificités de la course d’endurance avec la gestion particulière des pneumatiques et de la consommation d’essence, puis de bénéficier de la confrontation au plus haut niveau pour se rapprocher du podium.

 

Pesage  des 24 HEURES DU MANS 2019- Retour d’un équipage 100% féminin avec GOSTNER-FREY-GATTING sur la FERRARI F 488-GTE-N°83- Photo : Thierry COULIBALY-

 

Terminons en rappelant que la saison dernière, un autre… équipage 100% féminin roulait déjà en ELMS et au Mans, celui qui pilotait l’une des Ferrari F488 de l’équipe Suisse du Kessel Racing, composé de la Danoise Michelle Gatting, de l’Italienne Manuela Gostner et de la Suissesse Rahel Frey, qui avait créée l’événement car le dernier équipage 100% féminin, n’avait été vu au départ des 24 Heures du Mans… que lors de l’Édition 2010 !

Et d’ailleurs, Rahel Frey en faisait partie avec ses compatriotes Natacha Gachnang et Cyndie Alleman.

Il s’agissait en cette année 2019 du… 23ème équipage 100% féminin à se présenter au départ de la course Mancelle.

 

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Patrick MARTINOLI   et Thierry COULIBALY 

 

24 HEURES DU MANS 2019 – La FERRARI F488 du Team KESSEL de l’équipage 100% féminin – Photo Patrick MARTINOLI

LE CALENDRIER ELMS 2020

30-31 mars 2020 : Essais officiels Barcelone :

4 Heures de Barcelone : 3-4-5 avril 2020

4 Heures de Monza : 8-9-10 mai 2020 ·

4 Heures du Castellet : 17-18-19 juillet 2020·

4 Heures de Silverstone : 6 septembre 2020·

4 Heures de Spa-Francorchamps : 18-19-20 septembre 2020·

 4 Heures de Portimão : 16-17-18 octobre 2020

 

ELMS Endurance Evenements

About Author

gilles