LA MORT DE GIANCARLO MORBIDELLI… « CUORE NERO » !

 

 

LE MUSÉE MORBIDELLI N’EXISTE PLUS (PHOTO GP ONE)

 

 

Pilote, créateur et surtout constructeur de motos Championnes du Monde, pionnier du deux-roues moderne, Giancarlo Morbidelli est décédé. 

Selon la formule consacrée Giancarlo Morbidelli est mort des suites d’une longue maladie. Et nous quitte à 84 ans étant le 18 octobre 1934, à Pesaro sur le bords de l’Adriatique.

Il étai l’un des plus grands noms de la moto de compétition internationale.

Né à Pesaro, une ville située à dix kms du célèbre Circuit Simoncelli Misano Adriatico, qu’il ne verra que peu, ce circuit étant créé en 1969.

C’est quand même un coin riche en sports mécaniques italiens…

Au début de sa carrière de pilote il débute comme Enduriste mais c’est très vite comme créateur et constructeur de motos qu’il est devenu célèbre.

Dans les années 50, il ouvre un atelier de réparation et de construction de machines à travailler le bois, un peu plus tard, il adore les moteurs, il ajoute une petite annexe mécanique…

 

LE PÈRE DE VALENTINO ROSSI A ROULÉ SUR MORBIDELLI

 

Sa première création sera un kart, qui à l’époque était équipé de moteur deux temps utilisés en tout terrain.

C’est avec son moteur qu’a couru un certain… Graziano Rossi, oui, le père de Valentino !

À la fin des années 60 et jusqu’à 1981, son petit atelier amateur devient peu à peu, un vrai service course, où sont créées les Morbidelli de GP qui décrocheront quatre titres mondiaux. Conçues par le génial ingénieur Hollandais Jorg Möller!

Qu’on en juge, seront Champions du monde sur ces moto, successivement  Paolo Pileri (1975 en 125) Pier Paolo Bianchi (1976/1977 en 125) et Mario Lega (1977 en 250). Graziano Rossi terminera troisième, lui, en 250 en 1979 !

 

GIANNI MORBIDELLI

 

Dans les années 90, il avait créé ce qui a probablement été la moto la plus rare de l’histoire, la 850 8V, construite à la main de façon artisanale et à douze exemplaires seulement et vendue à l’époque au prix extravagant de cent millions de lires (60.000 €).

Son ancien atelier était devenu un très beau musée rassemblant 350 motos mais qui a fermé l’an dernier, la famille vu sa maladie, ayant décidé de tout vendre aux enchères.

Giancarlo Morbidelli était le père du pilote de F1, Gianni Morbidelli, une anecdote étonnante, c’est lui qui avait remplacé Alain Prost chez Ferrari, lorsque le pilote Français avait déclaré « J’ai l’impression de conduire un camion… » C’était en 1991 et Prost s’était évidemment fait virer par la Scuderia Ferrari !

Mais Gianni n’a pas fait que ça, il a eu une vraie carrière, en dehors de son rôle pilote-essayeur chez Ferrari.

Voilà, c’est une légende des GP qui disparaît, une de celles qui ont fait de l’Italie un très grand pays des sports mécaniques, qu’il s’agisse de motos, d’autos ou de pilotes, de vitesse ou de tout terrain d’ailleurs, les Italiens ont pratiquement été Champions du Monde dans toutes les disciplines.

Ciao Giancarlo

 RIP

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : Twitter, Constructeur, GP One, MotoGP

 

Moto Moto Historique Nécrologie

About Author

gilles