MOTOGP 2020 EN ESSAIS OFFICIELS À SEPANG : FABIO QUARTARARO PREND DÉJÀ LE POUVOIR !

 

 

 

QUARTARARO ET MORBIDELLI DEUX MEILLEURS TEMPS

 

Pas mal, cette journée, la première des tous premiers essais officiels collectifs de Sepang a d’ailleurs été très révolutionnaire par rapport aux pronostics, car elle est menée par un Français, le jeune brillnt espoir Fabio Quartararo, pilote de l’équipe satellite Petronas Yamaha, devant son coéquipier Morbidelli…

Deux raisons expliquent ce succès, d’abord les deux pilotes ont roulé sur des versions 2019 de la moto, qu’ils connaissent bien et n’ont donc pas perdu de temps à faire connaissance.

La deuxième est que comme à Sepang il pleut quasiment tous les jours, Quartararo (Aleix Espargaro fera la même chose et décrochera un beau septième temps sur son Aprilia), Fabio a mis du lourd tout de suite en début de séance…

Comme la pluie a modifié et ralenti les résultats des autres calibres et ce durant trois heures, c’était clairement la tactique à adopter.

Fabio à la fin des essais…

« Ce vendredi n’était qu’une bonne journée pour reprendre la moto. Bien sûr, c’était très positif, nous avons établi de bons temps au tour. Mais peu importe que nous soyons premier et second. Ça ne fait aucune différence, mais c’est quand même bien d’avoir un bon rythme ». Demain je monterai sur la moto 2020. Je l’attends vraiment avec impatience… depuis novembre ! C’est une moto complètement différente, donc j’ai encore beaucoup à apprendre. C’est pourquoi je devrai rester calme, même si je ne suis pas rapide. Parce qu’au final, il s’agit de trouver le ressenti sur la moto et de tout comprendre. Il me faut du temps ! Je ne pense pas échanger de sensations avec Rossi ou Viñales avant demain. Je veux me faire mon propre avis, perso… Quand je regarde la vitesse de pointe de Valentino, ça n’a pas l’air mal. Je dois voir comment le châssis se comporte, mais je suis vraiment impatient de le voir et je suis très motivé ».

Morbidelli lui, a du attendre beaucoup plus longtemps pour terminer à 51 millièmes de son coéquipier.

Demain samedi, les deux pilotes auront leur vraie moto 2020, une usine pour Quartararo, une « Spec A » un peu moins performante pour Morbidelli.

À noter que Morbidelli joue déjà la saison 2021, où Petronas pourrait voir arriver Valentino Rossi et Jorge Lorenzo, Rossi qui a déjà dit que comme coéquipier, il préférerait… son élève Morbidelli!

 

ROSSI NE DÉCIDERA DE SON AVENIR QU’EN MILIEU DE SAISON

 

Rossi qui ne décidera de continuer que si son début de saison 2020 est concluant…

Bon, on ne cache pas son plaisir, première journée 2020 pour un pilote français, il y a vraiment très longtemps que l’on n’a pas vu ça…

 

TRÈS BELLE JOURNÉE POUR RINS ET SUZUKI

 

Puisque cette journée est révolutionnaire elle bouscule donc les valeurs, la Suzuki de Rins qui a testé des ailerons aérodynamiques en nœud papillon, est troisième temps.

La déco de la moto a changé, on reprend les couleurs de…  1962 pour fêter le soixantenaire de l’arrivée de la marque en compétition.

Mais on n’a pas changé que les couleurs, chaque pilote avait deux motos à tester, nouveau cadre, nouveau bras oscillant, nouveau moteur…

Et manifestement ça marche !

 

CRUTCHLOW QUATRIÈME TEMPS  ET MEILLEUR PILOTE HONDA

 

Cal Crutchlow, meilleur pilote Honda, a fini 39 millièmes derrière Rins, il y a là encore des explications.

 

MARQUEZ ENCORE EN GRANDE SOUFFRANCE

 

Marc Marquez est encore en souffrance… Il a même déclaré que c’était pire que ce à quoi il s’attendait… Cela dit il est dix millièmes seulemrentderrière Dovizioso, qui lui est en pleine forme, s’il arrive à cicatriser correctement de son épaule lourdement opérée après Valence, il sera dans le coup, c’est juste un coup d’essai raté…

 

ALEX A DÉJA LA « MARQUEZ ATTITUDE »

 

Il est douzième temps, deux dixièmes devant son frère Alex qui lui est en plein apprentissage…

« Talking about a revolution » cette magnifique chanson de Tracy Chapman, est décidément à l’honneur ce jour… 

Avec encore une surprise.

Dans le clan Ducati, Jack Miller, l’Ausstralien  est cinquième temps et meilleur rouge.

 

JACK MILLER MEILLEUR ROUGE

 

Là encore des explications, Ducati est arrivé avec la bagatelle de … huit motos différentes, dont celle de 2019 pour pouvoir comparer, boulot énorme pour tout le monde, c’est dans son avant dernier tour que Miller a décroché son chrono, mais clairement on a surtout passé la journée à trier le matos…

Dovizioso est douzième temps, Petrucci quatorze.

On n’oublie pas l’autre pilote tricolore, Johan Zarco qui est vraiment en prise en mains, il n’avait jamais encore touché cette moto.

 

ZARCO NOUVELLE MOTO ET NOUVEAU CASQUE

 

L’ancien double Champion du monde en Moto2 et pilote Français le plus titré et victorieux en GP, explique:

« Ce vendredi, j’ai parcouru 54 tours. Ce n’était pas facile et pour être honnête je m’attendais à un peu mieux de ma part. J’espérais être un peu plus vite, mais il faut tout d’abord récupérer ses réflexes, sachant que ça fait trois / quatre mois que je n’ai plus roulé, commençait-il par rappeler. Les techniciens Ducati n’ont également eu de cesse de me répéter qu’il y a de petites habitudes à prendre avec cette moto, au potentiel énorme ! Reste à assimiler certaines choses, qui ne sont pas dans mon naturel. Mais je vois que quand je commence à comprendre le mode d’emploi, il y a vraiment une belle progression niveau chronos. »

Zarco étrenne aussi un nouveau casque, on oublie le genre kamikaze japon impérial pour les sept symboles des chakras de la méditation, un truc qui je l’avoue m’échappe un peu…

Je suis assez loin de tous les trucs branchés et le yoga ne m’inspire pas plus que les autres…

Mais bon, Johann avait la banane, ça c’est énorme depuis son humiliation autrichienne… et l’aventure KTM totalement loupée!

 

VIÑALES, UNE CHUTE ET BEAUCOUP DE BOULOT

 

Chez Yamaha idem, si les Petronas n’avaient pas grand-chose à tester que leur forme physique, dans le team factory, il y avait du tri à faire, avec trois motos pour chacun des pilotes, Maverick Viñales et Valentino Rossi.

Viñales, qui est d’ailleurs allé au tas, termine sixième temps derrière Miller, manifestement pas le temps d’aller courir le chrono, rare chez Viñales, mais bon, il a un CDD de trois ans, il faut assurer…

Rossi est dixième temps, un millième de seconde derrière la Suzuki de Joan Mir, deux dixièmes derrière son coéquipier…

 

ALEX ESPARGARO TRÈS IMPRESSIONNANT

 

Et l’on arrive à la belle lutte entre les frangins Espargaro, Aleix au guidon de son Aprilia est devant Pol avec la KTM, c’est un vrai beau résultat et l’on regrette évidemment l’absence de Iannone, empêtré dans son procès en appel pour dopage…

Son remplaçant Savadori pointe au diable le vauvert à…… quatre secondes du chrono de référence de Fabio Quartararo, il est temps qu’il revienne le champion mondain…

Savadori, il est vrai que le garçon est totalement rookie, est même derrière les pilotes d’essai Japonais de Yamaha !

Demain samedi, deuxième et dernier jour de ces essais officiels à Sepang, Quartararo change de moto, les autres se seront faits à leur nouvelles montures, on saura alors si le Champion Français peut envisager l’avenir avec l’envie ET la possibilité de gagner…

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MotoGP  

 

Résultats essais officiels Sepang Jour 1 vendredi 7 fevrier 2020

https://resources.motogp.com/files/testresults/2020_SEPANG_MotoGP____TEST_classification_1.pdf?version=1581070464

Moto MotoGP Sport

About Author

gilles