MOTOGP 2020 : 1er ROULAGE À SEPANG, LORENZO ABSENT, ET DANI PEDROSA DEVANT.

 

PEDROSA ET PIRRO MEILLEURS TEMPS

 

Ces essais, improprement appelés «shakedown» permettent donc un premier roulage en 2020 aux pilotes d’essais des constructeurs, aux titulaires débutants (Binder chez KTM, Alex Marquez chez Honda) et aux teams officiels qui n’ont pas eu le moindre podium en 2019.

Par ailleurs, il est évident que l’arrivée comme testeurs de vrais grands pilotes retirés pour cause de lassitude ou de blessures modifie la donne, le meilleur temps de Dani Pedrosa lors de la première journée de tests à Sepang, en est la preuve !

Par ailleurs, chez Yamaha, c’est totalement incompréhensible… et frustrant !

D’abord, Jorge Lorenzo est arrivé le matin même avec … sept heures de jet lag dans la tronche et n’a donc pas roulé, en fait le voir habillé en Yamaha, était à priori le premier truc intéressant de ce roulage.

Par ailleurs, les deux pilotes d’essais de la marque ont roulé… mais pas sur les M1 de MotoGP, sur des…  R1 de Superbike !

Il est possible que la nouvelle moto ne soit pas prête, ou que l’on veuille la réserver à l’arrivée de Lorenzo, mais de toute façon, il s’agit d’essais privés et les motos ne portent pas forcément de transpondeurs, on n’a aucun chrono chez Yamaha !

Derrière Dani Pedrosa et à quelques millièmes de seconde, on trouve Michele Pirro, le testeur de Ducati, dont on sait qu’il a roulé en MotoGP de nombreuses fois avec des Wild Cards, là, l’usine rouge a joué le jeu, Michele a eu deux motos à tester, l’une avec l’aérodynamique de l’année précédente, l’autre avec de nouveaux ailerons.

Ducati est le précurseur de ces systèmes et les révèle en totalité au dernier moment…

Mais la Ducati marche, c’est clair…

C’st encore un ancien pilote qui fait le troisième temps, le Français Sylvain Guintoli, qui est le testeur officiel chez Suzuki.

Chez Honda, il y avait donc Bradl et Alex Marquez, qui a battu son pilote d’essai et aussi Binder  pour KTM, rookie comme lui en MotoGP.

Alex qui n’est pas encore en ‘combarde‘ officielle, le team sera présenté à Djakarta en Indonésie, le lendemain de ces deux jours de roulage Malaisien.

Les deux Aprilia dont les deux derniers des huit chronos révélés, plus frustrant tu peux pas, Savadori a roulé à la place de Iannone.

Bon, pas vu Jorge Lorenzo sur la Yamaha, pas vu de Yamaha factory, seulement huit motos équipées de transpondeurs, c’est clair que Dorna (et nous aussi !) veulent que la vraie fête commence ce sera le 7 février, sur le même circuit, avec les vrais pilotes et les vraies motos !

On a vu aussi les deux premières chutes de l’année 2020, Binder pour KTM qui n’a cassé que du carénage, Smith chez Aprilia s’est blessé un doigt.

Vivement vendredi prochain, le 7 février !

 

 Jean Louis BERNARDELLI

Photos : Twitter   

 

Les huit chronos révélés

 

Pedrosa (KTM) 2’00.625
Pirro (Ducati) 2’00.642
Guintoli (Suzuki) 2’01.220
Márquez (Honda) 2’01.317
Binder (KTM) 2’01.616
Bradl (Honda) 2’01.637
Smith (Aprilia) 2’02.760
Savadori (Aprilia) 2’04.888

Moto MotoGP Sport

About Author

jeanlouis