LE TROPHÉE PARIS-PÉKIN À RÉTROMOBILE, MARCO POLO VOUS ATTEND !

 

LA MOSQUÉE BLEUE DE SAMARKAND

 

Le premier raid Paris-Pékin s’est en fait déroulé depuis la Chine et a été gagné par le Prince Scipion Borghese sur une Itala quatre cylindres de 7500 cc !

C’était en 1907, le voyage avait duré 44 jours, pour 16 000 km, comme les stations d’essence n’existaient alors pas le carburant était déposé en avant de l’expédition par des chameaux..

 

PREMIER PÉKIN-PARIS DIFFICILE! PHOTO PROJECT GUTENBERG

 

Chaque fois que, dans ma vie, et ça m’est arrivé souvent, j’ai vécu une aventure incroyable dont je reste fier, cet épisode là de l’histoire de l’automobile me remet en place !

On connaît mieux la Croisière Jaune, un raid monté par André Citroën, reliant Beyrouth à Pékin, qui date de 1931 et a mis 315 jours, il est vrai que la route empruntée était beaucoup plus sévère.

C’est cet esprit d’aventure que l’on retrouve sur le Trophée Paris-Pékin, organisé pour la quatrième fois par la société  Atypik, qui partira de Paris le 5 juillet 2020 et arrivera dans la capitale chinoise le 23 août.

Les coordonnées de l’organisateur sont ci-dessous, on peut encore s’inscrire.

Ce rallye se fait sur des voitures Classic, de la deux CV à la Traction en passant par la DS, certains concurrents partent en Jaguar MK2.

Une quinzaine d’équipages se sont inscrits on peut monter à trente mais pas plus…

Cette quatrième édition sera présentée à Rétromobile, du 5 au 9 février 2020.

 

UN VOYAGE LOINTAIN, TRÈS LOINTAIN!

 

L’itinéraire est celui de la route de la soie, l’ancienne, la vraie, empruntée en beaucoup d’endroits par le Vénitien Marco Polo, c’était en 1274 et le voyage aller-retour a duré vingt ans, mais les Italiens sont restés des années en Chine.

Ce voyage de 2020 n’est pas conçu pour aller vite mais pour aller loin.

Et surtout pour se donner le temps de découvrir des endroits mythiques de la route de la soie, il est donc prévu douze jours dits de repos mais qui sont destinés à la découverte, avec des excursions, Boukhara, Samarkand, Kashgar et bien sûr Xi’an en Chine et ses 8000 soldats de terre cuite enterrés.

Le raid bénéficie d’une assistance technique et médicale en cas de panne ou de maux de tête (ou de dents, la terreur des découvreurs).

Le coût est de 16 900€, qui comprend tout, y compris le retour en avion de Pékin à Paris.

Il faudra seulement payer en plus le carburant et le retour de l’auto par bateau.

C’est évidemment très cher, mais immensément rare et immensément beau.

Le défi technique d’amener une auto Classic à Pékin est un plus très séduisant.

L’inscription pour la route de la soie 2020 est encore ouverte, celle de l’itinéraire Transsibérien, qui aura lieu en 2021, est également possible.

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : Organisation et Project Gutenberg

 

Infos : http://www.trophee-paris-pekin.fr/

Contact : Bruno Ricordeau 06 76 04 48 81

Et bien sûr contact direct avec les organisateurs à Rétromobile !

 

Sport

About Author

jeanlouis