GP. D’HOLLANDE 2020 : LE CIRCUIT DANS LES DUNES AURA UN BANKING PLUS IMPRESSIONNANT QU’À INDIANAPOLIS !

 

 

 

 

‘’Back on Track’’ (retour en piste) tel est le slogan du promoteur du futur Grand Prix de Hollande de F1, qui fêtera cette année, son grand retour au calendrier après … 35 années d’absence !

Effet Max Verstappen, oblige…

Programmé le 3 mai prochain dans les dunes de la Mer du Nord sur le Circuit de Zandvoort à 40 Km d’Amterdam, officiellement dénommé DUTCH GP avec à sa tête, l’ancien pilote Hollandais et citoyen de Zandvoort, Jan LAMMERS dans sa fonction de Directeur Sportif et ambassadeur de l’évènement, sera la 5ème manche du calendrier 2020 qui en comportera 22 au total, cette saison !

Assurément un nouveau record…

 

F1 2020 – Circuit Zandvoort-Luyendykbocht,virage en banking avec passages piétonniers sous la piste-© Circuit Zandvoort-

 

Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’actuellement on s’active depuis le mois de novembre du côté des célèbres dunes de Zandvoort où dans le passé s’est parfois ensablée une fameuse brochette de champions entre 1950 et 1985, date de l’ultime épreuve de Formule 1, organisée à Zandvoort.

Dès l’instant où les droits de recours des différents mouvements écologique ont été classé sans suite, les pelleteuses sont immédiatement entrées en action pour ériger au plus vite en moins de 6 mois, un tout nouveau complexe, avec un tracé adapté à la configuration des dunes proches et ce tout en conservant son caractère historique, datant de 1948 et dessiné par l’architecte Néerlandais, John HUGENHOLTZ.

Afin d’adapter la piste et son site aux exigences des tracés modernes actuels, les responsables du Circuit Park Zandvoort, ont fait appel à la société Italienne STUDIO PROMO, en tant que maître d’œuvre, afin de se démarquer des créations sorties de terre, ces dernières années dues principalement au coup de crayon de l’architecte Allemand,  Hermann THIELKE.

Par rapport à l’ancien circuit la longueur de la nouvelle piste atteindra 4.307 mètres, soit une cinquantaine de mètres en plus, que le développement de l’ancienne piste.

Parmi les quinze virages prévus, figureront quelques courbes relevées dont principalement le dernier virage dénomme ‘LUYENDIJK’ en hommage au double vainqueur Hollandais des 500 Miles d’Indianapolis, Arie LUYENDIJK, qui se profile comme un fameux ‘’banking’’ avec … ses 32% d’inclinaison et ses 4,5 mètres de dénivelé, entre le point le plus bas et le plus haut qui devrait non seulement engendrer pas mal de ‘’G’’ mais aussi solliciter les gommes PIRELLI au maximum avant d’entamer la ligne droite de départ longue de 678 mètres.

Actuellement, il apparaît que cela soulève question auprès de certaines écuries, alors que la plupart alimentent à tout go, leurs programmes sur simulateurs et ce afin de recueillir un maximum de bases des données et au sujet desquelles le maître d’œuvre ne dévoile rien pour l’heure.

Certains en sont déjà arrivés à la conclusion que le temps au tour devrait se situer aux alentours de 1’23 minute, chrono qui en ferait un circuit relativement rapide, avec une vitesse moyenne horaire de 210 Km/h.

 

F1 2020 – Jan LAMMERS-ancien pilote et Directeur Sportif au Circuit de Zandvoort© Manfred GIET

 

Si les noms de virages TARZAN, GERLACH, HUGENHOLTZ, SLOTEMAKER et SCHEIVLAK, ont pu être préservés, cela ne veut pas pour autant signifier que ces courbes gardent leurs configurations du passé, car comme l’a signalé Jan LAMMERS, le responsable sportif du circuit, « Il incombera aux Teams de découvrir lors des premiers essais du vendredi 1er mai, la tâche qui les attend pour le GP et pas avant ! »

 Jan, ajoutant :«  cela donnera encore un peu plus de piment au GP ! »

 

F1 2020 Zandvoort Vue aérienne du Circuit

 

Autre point d’interrogation important s’il en est, celui de la canalisation de l’imposant trafic le long de la côte ce week-end qui risque d’embouteiller dramatiquement les voies d’accès vers le circuit.

Les organisateurs toutefois se disent très confiants vu le système de balisage et d’accès qui sera mis en place avec entre autre la petite gare de Zandvoort pourvue de dix voies supplémentaires.

L’affluence restera limitée à  105.000 tickets malgré le fait que le promoteur ait déjà reçu plus d’1 million de demandes !

On l’a dit et le répète, résultat de l’effet boomerang Max VERSTAPPEN qui drainera les foules et sera le maître des lieux…

Même si cette incidence aura une répercussion énorme sur l’accès au circuit, à Zandvoort on reste très confiants avec un plan de confinement  judicieux afin de canaliser l’affluence via le rail et des navettes de bus.

D’ores et déjà le trafic ‘’voitures’’ sera très fortement restreint et uniquement réservé aux ayants-droits de laissez-passer officiels.

Tout comme leur idole Max VERSTAPPEN, leur idolme pilote RED BULL, ‘le taureau ailé’ quand il s’agit de prendre le taureau par les cornes,les néerlandais savent toujours s’y prendre.

 

Manfred GIET

Photos : Publiracing Agency


F1-2020-Le-tracé-du-circuit-du-prochain-Dutch-Grand-Prix

 

Evenements F1 Monoplaces

About Author

gilles