TOYOTA RACING SERIES : L’EXPLOIT DU JEUNE FRANÇAIS ÉMILIEN DENNER QUI REMPORTE L’UNE DES COURSES.

 

 

 

Exploit, le mot est faible pour évoquer le triomphe d’Émilien Denner du Team M2 à Teretonga.
Il devient le deuxième Français à s’imposer en Toyota Racing Series après Brandon Maïsano
et il est surtout le premier vainqueur sans expérience préalable en automobile.

 

Après Highlands Motorsport Park, la Toyota Racing Series vient à Teretonga. Blessé, Amaury Cordeel de l’écurie Kiwi, jette l’éponge et déclare forfait.

Igor Fraga qui roule pour  M2 remporte sa première pole. Chelsea Herbert du Team Giles, se fait piéger alors qu’elle sort des stands et que ses pneus sont donc froids… La Néo-Zélandaise tape violemment et elle se retrouve à l’hôpital avec une vertèbre cassée. Sa saison est finie!

Course 1

Caio Collet du MTEC dépose Grégoire Saucy de Giles au feu vert, pour le gain de la seconde place. Fraga a du mal à trouver la 2. Collet et Saucy en profitent pour passer devant. Le Champion d’eSport tente de tasser le Suisse, en vain. A partir de là, le Brésilien Collet déroule. Saucy sème Fraga. Franco Colapinto de chez Kiwi voudrait les rejoindre, mais l’Argentin est un peu trop court.

Collet s’impose et contrairement à la semaine dernière, il n’y a pas de réclamations ! Premier succès donc, pour le Brésilien et pour son équipe MTEC. Saucy et Fraga l’encadrent sur le podium.

 

Course 2

Huitième de la course 1, Émilien Denner qui pilote pour M2 est donc en pole le dimanche matin. Il contient Lirim Zendeli du Giles au feu vert, tandis qu’Ido Cohen, autre pilote M2, surprend Liam Lawson l’un de ses partenaires chez M2. A mi-course, Henning Enqvist du Giles sort et entraîne un safety-car.

Lawson profite du regroupement pour harceler Cohen. Il finit par trouver un solution, mais Zendeli est déjà trop loin.

As du karting, Denner le jeune Français décroche son premier succès en sport auto qu’il decouvre!

Il est le premier pilote à s’imposer en Toyota Racing Series en arrivant directement du karting, discipline où il a été sacré Champion du monde en catégorie KZ2 125cc a boîte de vitesse en 2019. à Lonato en Italie.

Zendeli finit second et Lawson, les accompagne sur le podium.

 

Course 3

Lawson se jette sur le poleman Jackson Walls de MTEC. Pour éviter le contact, l’Australien le laisse passer. Fraga oublie Yuki Tsunoda du M2 et passe deux. Derrière, Oliver Rasmussen autre pilote MTEC, tire tout droit et il arrive à regagner le peloton sans bobo.

Déconcentré suite au dépassement de Lawson, Walls commet une erreur. Fraga et Tsunoda en profitent. En tête, Lawson enchaîne les tours de qualifications et Fraga de l’imiter. À mi-course, le Toyota du leader s’arrête brusquement..

… Pour repartir quelques secondes plus tard. Lawson a du avoir chaud ! Rasmussen, qui semble affecté de coupures récurrentes de cerveau, s’accroche stupidement avec Denner, en vue de l’arrivée. Safety-car.

C’est derrière la voiture de sécurité que le peloton franchit le damier. Lawson s’impose ainsi devant Fraga et Tsunoda.

Au classement, Lawson est en tête. Avec trois victoires en deux week-ends, il reste une valeur sûre pour le titre. Fraga, plus réguliers, lui rend 14 points. Saucy, qui ne s’est pas imposé, est trois.

Avec son abandon dans la course 3, harponné par Rasmussen, Denner perd tout le bénéfice d’un beau week-end car il reste dix.

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : TOYOTA NZ

 

Liam Lawson (M2.) Copyright : TOYOTA NZ

LE CLASSEMENT GÉNÉRAL PROVISOIRE

1.Lawson : 153 points– 2.Fraga : 135 – 3.Saucy : 118 – 4.Tsunoda : 112- 5.Colapinto : 107 – 6.Zendeli  : 104 – 7.Collet : 83 – 8.Cohen : 81 – 9.Ptacek : 72 – 10.Denner : 66

 

LE CLASSEMENT DE LA 1ére COURSE SAMEDI 25 JANVIER

 

1 – Caio Collet – MTEC, les 20 tours en 19’33″583

2 – Gregoire Saucy – Giles – 1″103

3 – Igor Fraga – M2 Competition – 1″499

4 – Franco Colapinto – Kiwi – 2″925

5 – Ido Cohen – M2 Competition – 7″530

6 – Liam Lawson – M2 Competition – 7″712

7 – Lirim Zendeli – Giles – 8″513

8 – Emilien Denner – M2 Competition – 9″620

9 – Petr Ptacek – MTEC – 10″340

10 – Jose Blanco – Kiwi – 14″080

11 – Yuki Tsunoda – M2 Competition – 14″403

12 – Lucas Petersson – MTEC – 17″270

13 – Oliver Rasmussen – MTEC – 17″638

14 – Axel Gnos – Kiwi – 19″577

15 – Rui Andrade – M2 Competition – 25″984

16 – Henning Enqvist – Giles – 26″706

17 – Spike Kohlbecker – Kiwi – 1 giro

 

MEILEUR TOUR: Caio Collet, en 53″852

 

ABANDON

1° tour : Jackson Walls

 

NON PARTANT

Chelsea Herbert

LE CLASSEMENT DE LA 2eme COURSE DIMANCHE 26 JANVIER

 

1 – Emilien Denner – M2 Competition, les 20 tours en 21’26″346

2 – Lirim Zendeli – Giles – 0″684

3 – Liam Lawson – M2 Competition – 1″043

4 – Ido Cohen – M2 Competition – 1″645

5 – Franco Colapinto – Kiwi – 2″203

6 – Igor Fraga – M2 Competition – 2″522

7 – Yuki Tsunoda – M2 Competition – 3″071

8 – Caio Collet – MTEC – 3″928

9 – Gregoire Saucy – Giles – 5″585

10 – Jose Blanco – Kiwi – 6″529

11 – Oliver Rasmussen – MTEC – 8″813

12 – Lucas Petersson – MTEC – 10″278

13 – Spike Kohlbecker – Kiwi – 12″886

14 – Petr Ptacek – MTEC – 13″489

15 – Jackson Walls – MTEC – 15″029

16 – Rui Andrade – M2 Competition – 18″389

17 – Axel Gnos – Kiwi – 19″907

 

MEILLEUR TOUR: Igor Fraga en 53″829  

 

ABANDON

1° tour : Henning Enqvist

LE CLASSEMENT DE LA 3éme COURSE DIMANCHE 26 JANVIER

 

1 – Liam Lawson – M2 Competition, les 25 tours en 22’51″234

2 – Igor Fraga – M2 Competition – 0″696

3 – Yuki Tsunoda – M2 Competition – 4″730

4 – Jackson Walls – MTEC – 8″120

5 – Caio Collet – MTEC – 9″623

6 – Gregoire Saucy – Giles – 13″439

7 – Lucas Petersson – MTEC – 16″131

8 – Franco Colapinto – Kiwi – 18″277

9 – Jose Blanco – Kiwi – 19″928

10 – Petr Ptacek – MTEC – 21″528

11 – Ido Cohen – M2 Competition – 25″047

12 – Lirim Zendeli – Giles – 25″847

13 – Spike Kohlbecker – Kiwi – 26″663

14 – Rui Andrade – M2 Competition – 28″171

15 – Axel Gnos – Kiwi – 29″477

16 – Henning Enqvist – Giles – 29″873

 

MEILLEUR TOUR: Liam Lawson, en 53″820

 

ABANDONS

24° tour : Emilien Denner

24° tour : Oliver Rasmussen

F3 Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE