RUPTURE ENTRE ALONSO ET McLAREN CONFIRMÉ. NANDO ROULERA À INDIANAPOLIS AVEC ANDRETTI.

 

 

 

 

L’histoire entre Fernando Alonso et l’Écurie McLaren, se termine.

Clap de fin !

INDYCAR-2017-INDIANAPOLIS-FERNANDO-ALONSO-le 26 Mai.

 

L’ancien double Champion du Monde de Formule 1 et l’équipe Britannique McLaren, viennent en effet d’annoncer la fin de l’accord qui avait propulsé Alonso comme ‘Ambassadeur’ de la marque depuis son retrait des Grands Prix.

Après avoir volontairement suspendu sa carrière en F1 en 2018, quittant McLaren pour se consacrer à l’Endurance – il a remporté à deux reprises les 24 Heures du Mans en 2018 et 2019 et été sacré Champion du monde WEC avec Buemi et Nakajima pour le compte de Toyota –  Alonso, n’avait depuis pratiquement plus roulé en F1, participant seulement à un test de pneumatiques en avril dernier sur le circuit de Sakhir à Bahreïn, en plus de participer aux qualifications des 500 miles à Indianapolis avec la firme de Woking.

Roulage qui s’était prématurément terminé par une incroyable et inimaginable catastrophique non-qualification à cette épreuve de l’Indy 500 2019 !

 


INDYCAR-2019-INDY-500-FERNANDO-ALONSO. Bien amer après sa non qualification

INDYCAR 2019 – INDY 500 – FERNANDO ALONSO

 

C’est en 2017, qu’Alonso à eu le désir de tenter d’essayer de viser la « triple couronne » celle qui désigne un Champion du Monde de F1, un vainqueur des 24 Heures du Mans et enfin le lauréat de l’Indy 500.

Pour ses débuts, il avait plutôt brillé ‘Nando’ se positionnant dans le peloton de tête avant de devoir se retirer en fin de course sur casse mécanique

Ayant ensuite ces deux dernières années, largement rempli son contrat en Endurance, Alonso vient de disputer le célèbre Rallye-Raid Dakar toujours avec Toyota, et il vise maintenant de revenir à Indianapolis en mai.

 

24-HEURES-DU-MANS-2019-Arrivée victorieuse pour la TOYOTA N°8 d’ALONSO-BUEMI-NAKAJIMA – Photo : Thierry COULIBALY

 

La rupture avec McLaren officialisé, Fernando devrait comme en 2017, retrouver l’équipe Andretti et le motoriste Japonais Honda, avec lequel le différend des médiocres performances de leur moteur en F1 lorsqu’il pilotait chez McLaren, qui avait de ce fait poussé le Team à signer avec Renault, semblant aplani.

Andretti étant l’une des écuries de pointe en monoplace aux USA, en Indycar, avec les Teams Penske et Chip Ganassi, Fernando Alonso, devrait donc disposer d’une voiture enfin compétitive, managé par la famille Andretti.

Au Dakar, tout dernièrement, Fernando avait indiqué :

« Mon objectif aux 500 Miles d’Indianapolis est de piloter dans les meilleures conditions. C’est la raison pour laquelle j’essaierai de rouler dans la meilleure équipe possible. J’espère que ma situation sera finalisé rapidement. »

 

 

John ROWBERG

Photos : Thierry COULIBALY et TEAMS

RALLYE DAKAR 2020 – CARLOS SAINZ et FERNANDO ALONSO, les deux CHAMPIONS du MONDE ESPAGNOLS

 

 

Evenements F1 Indycar Monoplaces Personnalités Sport

About Author

gilles