MOTOGP 2020: QUAND MARC MARQUEZ SE PREND … POUR JASON POLLOCK !

 

 

 

Jason Pollock est un peintre américain passé maître dans l’art du drip painting (peinture par jet de gouttes) et probablement le plus célèbre artiste de l’art abstrait.

Chez Repsol, comme chez Red Bull d’ailleurs, il y a des mecs payés, probablement cher pour avoir de très bonnes idées pour le marketing.

D’où cette séquence il est vrai très réussie et très bien filmée, où on découvre Marc Marquez faisant jaillir la peinture de son pneu arrière sur huit toiles, symbolisant ses huit titres mondiaux!

Le truc du tableau en plusieurs morceaux est une invention des peintres italiens avant la Renaissance, on appelle ce système un polyptique…

Pour huit tableaux, le mot octoptyque existe aussi mais il est peu utilisé et en plus moche comme octuple ou nonuple.

Alors manifestement, la peinture, Marquez s’en est fichu partout, certes ce qui coûte le plus cher dans l’histoire c’est lui mais une ‘combarde’, une paire de gants, une paire de bottes, une moto ça fait aussi des sous… Mais comme me le souffle Gilles Gaignault, avec de tels financiers (Red Bul et Repsol) qui le soutiennent… au diable l’avarice!!!

On remarquera quand même que Marc Marquez n’est pas sur une moto de GP, le HRC n’allait quand même pas faire barbouiller ses protos à quelques millions d’€, la bécane…

Bon, Marquez finit la séquence en disant qu’il espère peindre un neuvième tableau, on le croit sur parole, même s’il n’est pas très en forme à l’attaque de la saison, il part quand même à nouveau grandissime favori!

Bonne idée de marketing, normalement je ne marche pas à ça, je suis d’ailleurs le dernier journaleux à en parler, mais j’imagine qu’un jour ces panneaux se vendront à prix d’or, peut être pas aussi cher qu’un Pollock mais largement aussi cher qu’un contrat de deux ans chez Honda…

Et ça me fait marrer, je le partage donc avec vous…

 

Jean Louis BERNARDELLI

Illustrations : REPSOL

 

Evenements Life Style Moto MotoGP

About Author

jeanlouis