LUCCA ALLEN ET TEPPEI NATORI EN SUPER FORMULA LIGHTS AU JAPON !

 

 

 

La Super Formula Lights (ex-Japan F3) a déjà ses deux premiers inscrits :
Le Champion de F4 SEA, Lucca Allen (Albirex) et l’ex-pilote Red Bull, Teppei Natori (Toda.)

 

Pour rappel, en 2020, il y aura deux Championnats de F3 Japonais. D’un côté, la Japanese Regional F3, estampillée FIA et couru avec des châssis Dome. Le fabricant Japonais de châssis exposait d’ailleurs la F111/3 au Tokyo Auto Salon, aux côtés d’anciennes F3 Dome. De l’autre, la Super Formula Lights, une émanation de l’ancienne Japan F3.

La Super Formula Lights possède déjà deux inscrits, soit deux de plus que la Japanese Regional F3 ! Et ce ne sont pas des manchots…

Vice-champion de F4 Japan 2018 et protégé de Honda, Teppei Natori fut expédié en Europe pour 2019. Il se lança en EuroFormula Open et en F3 FIA, en profitant des infrastructures de Red Bull (comme son compatriote Yuki Tsunoda.) La récolte fut maigre : une seule victoire en EuroFormula Open et un unique point en F3 FIA.

Natori n’eut même pas le droit de disputer le Grand Prix de Macao… Présent lors du test collectif de la Super Formula Lights, il a signé dans la foulée, avec l’équipe Toda. Au moins, Natori dispose d’une bonne expérience des F3 et des circuits Japonais. De plus, il est animé d’un réel esprit de revanche!

Lucca Allen, lui, a débuté en British F4, en 2017. Durant deux saisons chez Fortec, cet Irlandais fut transparent. Il mit le cap sur la F4 SEA en 2019. Elias Seppänen, plus constant qu’Allen, survola le Championnat jusqu’à l’été. Le Finlandais vendit ensuite la peau de l’ours avant de l’avoir tué…

Grâce à un inattendu triplé à Sepang en Malaisie, Allen refit son retard. Puis, lors d’une terrible finale – également à Sepang- l’Irlandais fit preuve d’une abnégation et d’une combativité qu’on ne lui connaissait pas….

Et, c’est lui qui remporta ainsi le titre en F4 SEA, avec deux points d’avance. Pour 2020, il reste donc en Asie, avec la Super Formula Lights.

Il s’engage avec Albirex, Team qui effectue son retour.

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photo : DALLARA

 

F3 Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE