LE CIRCUIT PAUL RICARD LANCE SA SAISON ET FÊTE EN 2020 SES… 50 ANS !

 

 

 

 

 

Le Circuit Varois du Paul Ricard, assurément l’un des plus appréciés de toutes les pistes à travers le monde, situé sur le plateau du Castellet au pied de la Sainte Baume, propose encore en cette année 2020, un calendrier attractif et varié, mixant des compétitions d’envergure internationale en auto, moto ou camion mais également du vélo ou des journées de roulage ou des stages de pilotage.

La saison 2020 débutera officiellement le 12 mars prochain avec les Test days du GT World Challenge (anciennement dénommé Blancpain GT Series), tout premier événement ouvert au public (accès paddock réservé aux abonnés).

 

 

Mais cette année 2020 revêt un caractère particulier et ce à double titre car d’une part, le Circuit Paul Ricard s’est vu décerner par la FIA une certification 3 étoiles, venant récompenser ses bonnes pratiques en matière d’environnement ainsi que son engagement quotidien pour le développement durable.

Et aussi d’autre part car 2020 marque également… le cinquantenaire du circuit Varois, lequel se projette sur l’avenir, désireux de rester ‘une référence’ dans l’univers des sports mécaniques mondiaux.

Le Circuit Paul Ricard propose encore cette année un calendrier attractif et varié, mixant des compétitions d’envergure internationale en auto, moto ou camion mais également du vélo ou des journées de roulage ou des stages de pilotage.

La saison débutera officiellement le 12 mars avec les Test days du GT World Challenge (anciennement Blancpain GT Series), premier événement ouvert au public (accès paddock réservé aux abonnés).

 

Circuit PAUL-RICARD-Gilles GAIGNAULT et Stéphane CLAIR-Directeur du circuit PAUL-RICARD- Photo : Jean-Francois THIRY

 

Directeur du Paul Ricard depuis le 1er septembre 2011, Stéphane Clair, partage son enthousiasme à l’aube de ce nouveau challenge pour ses équipes.

 

Stéphane Clair, que retenir du calendrier 2020 du Circuit Paul Ricard ?

« Ce qu’il faut retenir, c’est la diversité de notre offre avec des événements pour tous. Le Circuit Paul Ricard ne propose pas seulement des sports mécaniques, nous accueillons également des sports plus ‘nature’ comme le vélo. J’en profite d’ailleurs pour rappeler que nous proposons un abonnement annuel pour les spectateurs les plus fidèles et les plus passionnés. En complément, je voudrais préciser que nous avons la grande chance de constater un taux de remplissage très satisfaisant avec plus de 300 journées d’activité l’an dernier. Grâce à la qualité du travail de nos équipes et à nos magnifiques installations, conjuguées à la clémence de la météo dans la région, nous accueillons de nombreux tournages publicitaires ou promotionnels. Notre stratégie de diversification plus centrée sur le business, nous amène aussi à développer de plus en plus l’organisation de séminaires, et nous en sommes très heureux. »

 

Stéphane, le Circuit Paul Ricard est très impliqué dans le développement durable. Comment cela se traduit-il ?

« Dès les travaux de rénovation du circuit, au début des années 2000, le site a été pensé pour être durable et en accord avec son environnement. Depuis, de nombreuses mesures ont été mises en place comme la récupération de l’eau de pluie, apivigilance, mesure des émissions sonores 24H/24 et atténuation de ces émissions grâce à la plantation d’arbres et la création d’une butte, recyclage des pneumatiques, tri des canettes et développement d’activités sportives douces. Le circuit s’est aussi équipé d’une flotte de véhicules électriques et H2, d’ombrières photovoltaïques, de bornes de recharge électrique pour voiture, et depuis 2018, d’une station de production et distribution d’hydrogène. Le développement durable fait partie de notre identité et cette ambition est partagée par tous nos collaborateurs au quotidien. »

 

La certification 3 étoiles du programme d’accréditation environnementale de la FIA, un aboutissement ?

« Encore une fois, je suis très fier du travail mené par les équipes du circuit, emmenées par Nathalie Reitzer, notre directrice des ressources humaines et du développement durable sur ce projet. Tous ont démontré un investissement sans faille pendant quasiment une année d’audit par la FIA. Nous devons nous féliciter de devenir le premier et seul circuit Français et précisions utile, le second circuit de F1 au monde, à obtenir le plus haut niveau de cette certification environnementale. C’est une belle récompense mais ce n’est pas une fin en soi. Il faut poursuivre nos efforts, se montrer encore plus innovants, plus concernés et réfléchir aux améliorations à apporter en cohérence avec les suggestions de la FIA. C’est un engagement quotidien qui se poursuit toujours et encore. »

 

À l’occasion des 50 ans du circuit, vous avez dévoilé un nouveau logo. Pouvez-vous nous en dire plus ?

« Pour cette année particulière, nous avons décidé de nous parer d’un logo éphémère, enfin annuel, afin de labelliser «50 ans» tous les événements 2020. Je trouve qu’il parle de lui-même, avec le nom du circuit, les dates clés, et le chiffre «50» qui reprend le design des run-off désormais emblématiques. »

 

Qu’avez-vous prévu de particulier pour la célébration des 50 ans ?

« Nous avons choisi de rythmer l’année avec des clins d’œil et des événements variés, pas seulement avec une célébration le jour J du 19 avril. Vous verrez, nous espérons vous surprendre ! En tous cas, nous souhaitons vraiment regarder vers le futur même si nous sommes très fiers de notre passé et de notre histoire. Fêter nos 50 ans, c’est nous projeter vers les 50 prochaines années.»

 

Gilles GAIGNAULT

Photos :  Bernard BAKALIAN – Jeff THIRY – Gilles VITRY

 

Depuis 2018, retour du Grand Prix de France de F1 sur le Circuit Paul Ricard au Castellet. La FORCE INDIA d’Esteban OCON. Photo:  Bernard BAKALIAN

 

 

Circuits Evenements

About Author

gilles