FORMULE E : L’ÉQUIPE BMW-ANDRETTI CONFIRMERA-T-ELLE À SANTIAGO AU CHILI ?

 

 

 

 

La Saison 2019-2020 de Formule E reprend ce week-end, avec l’ePrix de Santiago au Chili.
Tout est ouvert, alors qu’Alexander Sims est le premier leader du classement.

 

Deux mois après l’épreuve d’ouverture en Arabie Saoudite à Diriyah, la Formule E redémarre et se rend à Santiago du Chili pour sa seconde manche du calendrier 2019-2020. Le pays connait actuellement de sérieux troubles sociaux, au point que le rallye du Chili en WRC, fut annulé. En revanche, l’épreuve de Formule E aura bel et bien lieu. C’est l’unique manche de la saison en Amérique Latine.

Trois éditions de l’ePrix de Santiago et trois tracés différents. Pour la saison 2019-2020, le circuit a, à nouveau été revu, avec une chicane supplémentaire, après la ligne droite des stands, tandis que celle au milieu de la courbe T8 disparaît. Du coup, sa longueur passe de 2,34km à 2,29km et la piste devrait être plus rapide.

 

FORMULE E 2019 2020 ALEX SIMS reste 1er mais GÜNTHER est déclassé de sa seconde place

 

BMW i Andretti avait dominé l’ePrix de Diriyah. L’équipe avait même signé un doublé, avant que Maximilian Günther ne soit déclassé. Alexander Sims arrive ainsi donc en leader à Santiago. L’an dernier déjà, un pilote BMW i Andretti avait quitté Diriyah en leader, en l’occurrence Antonio Felix da Costa.

L’équipe avait ensuite connu une saison catastrophique, jusqu’à la finale. Cette saison, l’équipe sera-t-elle capable de poursuivre sur sa lancée ? Sims sera-t-il toujours leader au soir de l’ePrix de Santiago ?

 

FORMULE E 2019 2020 – Jean-Éric VERGNE à DIRIYAH

 

Les rivaux sont en embuscade. Stoffel Vandoorne recruté par Mercedes-Benz EQ, pointe à la seconde place du classement provisoire. Lucas di Grassi le Brésilien d’Audi Sport Abt, est chaque saison, une valeur sûre du peloton. Il faut également compter sur l’expérimenté Sam Bird de Virgin, par ailleurs vainqueur sortant.

André Lotterer enrôlé par la nouvelle équipe Porsche, a faim de victoire. L’Allemand a offert un premier podium à son équipe et il peut légitimement viser la 1ére place.

Enfin, il y a  naturellement le Français, seul tricolore du peloton, Jean-Éric Vergne de l’équipe DS-Techeetah. Le double-Champion est passé à côté de l’épreuve d’ouverture à Diriyah et il pourrait renverser la vapeur au Chili…

 

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : Formule e et BMW

 

Formule E Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE