CARLOS SAINZ ET RICKY BRABEC FILENT VERS LA VICTOIRE AU DAKAR 2020. RECORD D’ÉTAPES POUR PETERHANSEL

 

 

EXCEPTIONNEL PETERHANSEL… ‘Mr DAKAR’ DÉCROCHE SA 80ème VICTOIRE EN SPÉCIALE  !

 

Soit le nombre d’étapes remportées par Stéphane Peterhansel sur le plus grand rallye du monde après son quatrième succès en 2020 à Haradh. Le Français, vainqueur de six éditions à moto et sept en auto, a respectivement remporté 33 et 47 spéciales dans ces catégorie. C’est de loin le plus incroyable palmarès du Dakar. Son premier poursuivant reste Vladimir Chagin, qui présente 63 succès sur son palmarès en camions

Stéphane Peterhansel (auto) – Le plus grand collectionneur de spéciales sur le Dakar décroche la 80e de sa carrière… insuffisant malheureusement pour le combler totalement.

« C’est tellement difficile de gagner des minutes à la régulière sur la piste! En revanche on creuse des écarts importants sur les erreurs de navigation. On s’est battu, on a attaqué toute la journée et on a gagné quelques minutes, mais pas assez. Maintenant, si Carlos peut confirmer en gagnant la course, c’est bien pour l’équipe ».

 


DAKAR 2020-  Le Buggy MINI de Carlos SAINZ en route vers sa 3éme victoire au DAKAR

 

‘Mr DAKAR’ GAGNE MAIS SAINZ EST TOUJOURS A LA TÈTE DU GENERAL. VICTOIRE DE QUINTANILLA EN CATEGORIE MOTO. SONIK EN QUAD) ET LOPEZ CONTARDO CHEZ LE SSV SUR LE PODIUM. POKER ET TIERCÉ POUR KAMAZ.

 

DAKAR-2020-16-janvier-Stéphane-Peterhansel-et-Paulo-Fiuza-Mini-John-Cooper-Works-Buggy-étape-11-©DPPI-Media.

 

80: Ce chiffre correspond au nombre d’étapes remportées par ‘MrDakar’ le Français Stéphane Peterhansel sur le Dakar après son quatrième succès en spéciale sur cette édition, et obtenue 2020 à Haradh en ce jeudi 15 janvier 2020.

Peter, vainqueur de 13 éditions, 6 en moto et 7 en auto, a respectivement remporté 33 et 47 spéciales dans ces deux catégories. C’est de loin le plus incroyable palmarès du Dakar, car indiquons encore que derrière lui, son dauphin, Vladimir Chagin le Russe ne totalise que 63 succès sur son palmarès et décrochés eux, tous au volant de son camion Kamaz.

 

VLADIMIR-CHAGIN, désormais patron du Rallye SILK WAY en Russie chaque été en juillet -Photo : DPPI

 

A l’arrivèe de l’étape 11, Peterhansel devance le Qatari Nasser Al Attiyah et l’Espagnol Carlos Sainz, les deux leaders qui le précédent au classement général provisoire, et qui se lassent ce jeudi à 10” et 8’03”, de ‘Mr. Dakar’ qui les suit au 3éme rang du général provisoire avec un retard de 10’23” sur son partenaire chez X-Raid, trés  probable vainqueur de cette édition 2020 ce vendredi.

Belle performance pour le Qatarien de Toyota Gazoo Racing qui a franchit la ligne 10” après le Buggy Mini de l’équipage Sainz/Cruz.

 

DAKAR 2020 -16 janvier – Nasser Al Attiyah et Matthieu Baumel Toyota Hilux – étape 11 – ©DPPI Media

 


DAKAR-2020-16-janvier- Le TOYOTA de Ten BRINKE.

 

Dans le Top 5 de l’étape 11, se sont classés aussi, le Hollandais  Ten Brinke navigué par le Belge Colsoul avec un autre Toyota Hilx ‘ officiel’ et Jakub Przygonski le Polonais qu’épaule l’Allemand Timo Gottschalk, tandis que Fernando Alonso, après le double tonneau de hier, pointe aujourd’hui à la 8éme place qui le fait remonter 13éme du général provisoire.

 


DAKAR-2020-16-janvier-Fernando Alonso et Marc Coma-Toyota-Hilux-étape-11-©DPPI-Media

 

Gros coup dur ce 15 janvier à la veille de l’arrivée, pour le Français Pierre Lachaume…  Après avoir pris une belle 4éme place hier dans l’étape 10 et intégré le Top 10 du général, ce jour, patatras et grosse catastrophe!!!

E effet, Pierre a fait plusieurs tonneaux au km 236 de la spéciale et malheureusement pour lui, pulvérisé sa Peugeot 2008 DKR de l’équipe PH Sport, dans la descente d’une dune. Quel dommage si prés du but, à … vingt-quatre heures d’en finir et de conclure de Dakar 2020. Et ce d’autant plus qu’en cinq éditions, c’est la première fois qu’il est contraint à l’abandon ! Rageant…

 

Classement général auto (après étape 11): 1. Sainz/Cruz (Buggy Mini) 41h37’51” – 2. Al-Attiyah/Baumel (Toyota Hilux) à 10’17” – 3. Peterhansel/Fiuza (Buggy Mini) à 10’23” – 4. Al Rajhi/Zhiltsov (Toyota Hilux) à 47’57” – 5. De Villiers (Toyota Hilux) à 1h06’34”

BAROUD D’HONNEUR POUR QUINTANILLA MAIS BRABEC CONTRÔLE!

DAKAR-2020-16-janvier-Pablo-Quintanilla-Husqvarna-étape-11-©DPPI-Media

 

En catégorie moto, Pablo Quintanilla au guidon de son Husqvarna, a attaqué au maximum pour signer une victoire d’étape insuffisante, malheureusement, pour menacer le leader, le ‘ Cow-boy’  US, Ricky Brabec, l’un des hommes de l’armada Honda, qui reste solidement en tête du rallye.

Le Chilien aura tout fait pour bousculer et mettre en danger Brabec avec sa deuxième victoire en spéciale en trois jours, quelques secondes devant Matthias Walkner, l’Autrichien second à 09”.

 

DAKAR-2020-16-janvier-Matthias-Walkner-KTM-étape-11-©DPPI-Media

 

Mais le leader du général conserve une confortable avance avant de se présenter pour l’ultime journée du rallye. Le classement voit maintenant Brabec devant Quintanilla bien revenu à la deuxième place du provisoire!

En tous cas, jamais dire jamais… même à la veille de conclure avec de Dakar 2020.

 

DAKAR 2020 – Ricky Brabec HONDA N°9  ©DPPI Media

Classement général moto (après étape 11): 1. Brabec (Honda) 38h33’28”– 2. Quintanilla (Husqvarna) à 13’56” – 3. Price (KTM) à 22’34” – 4. Walkner (KTM) à 29’53” – 5. Barreda (Honda) à 30’09”

 

CASALE SOLIDE LEADER EN QUAD

DAKAR-2020-16-janvier-Ignacio-Casale-Yamaha-étape-11-©DPPI-Media

 

Pour les quads, Ignacio Casale laisse à Rafal Sonik les honneurs de la victoire d’étape d’aujourd’hui, le Polonais sur Yamaha Raptor 700 a franchi l’arrivée 3 minutes avant Casale et 4 minutes sur Giovanni Enrico.

Pour compléter les cinq premiers,  Simon Vitse et Arkadiusz Lindner. Ignacio Casale conservant  la tète du général provisoire avec un avantage de 21’16” sur Vitse.

 

DAKAR-2020-16-janvier-Rafal-Sonik-Yamaha-étape-11-©DPPI-Media

 

 

Classement général quad (après étape 11): 1. Casale (Yamaha) 50h07’07” – 2. Vitse (Yamaha) à 21’16” – 3. Sonik (Yamaha) à 1’03’00” – 4. Andujar (Yamaha) à 3’25’50” – 5.Wisniewski (Yamaha) à 4’19’12”

 

LE SUCCÈS DE CURRIE  SEMBLE INCONTESTÉ EN SSV…

DAKAR-2020-16-janvier-Jesus-Puras-Can-Am-étape-11-©DPPI-Media

 

Côté SSV: malgré la superbe étape de Chaleco Lopez, c’est bien Casey Currie qui n’a plus qu’à conclure. Lopez a placé son Can-Am sur le podium de Haradh aprés une étape terminée en 4h59’51” avec Domzala, Rautenbach, Hinojo Lopez et Puras derrière lui. Avec 45 minutes d’avance sur le Russe Segei Kariakin, le leadership de Currie semble incontesté.!

Classement général SSV (après étape 11): 1. Currie (Can-Am) 51h39’32” – 2. Kariakin (Can-Am) à 45’33” – 3. Lopez Contardo (Can-Am) à 57’32” – 4. Rautenbach (PH-Sport) à 1h16’38” – 5. Hinojo Lopez (Can-Am) à 1h18 32

 

KAMAZ-KAMAZ-KAMAZ !!!!

 


DAKAR-2020-16-janvier-Andrej-Karginov-Kamaz-étape-11-©DPPI-Media

 

Podium tout Kamaz pour les camions: Andrej Karginov (4.h44’51”), Dmitry Sotnikov (à 1’27”) et Anton Shibalov (à 3’25”). Si la quatrième place revient à un autre Kamaz (celui de Eduard Nikolaev), le Top 5 voit aussi le Maz de Siarhei Viazovich.

 

DAKAR-2020-16-janvier-Siarhei-Viazovich-Maz-étape-11-©DPPI-Media.

DAKAR-2020-16-janvier-Martin-Macik-Iveco-étape-11-©DPPI-Media

 

A signaler aussi la belle performance de Martin Macik sur Iveco qui a célébré la cinquième place dans la général provisoire…en devenant papa (sa fille est née au cours de la nuit).

Classement général camion (après étape 11): 1. Karginov (Kamaz) 45h04’55” – 2. Shibalov (Kamaz) +39’33” – 3. Viazovich (MAZ) à 1h52’14” – 4. Sotnikov (Kamaz) à 2h49’37”– 5. Macik (Iveco) à 3h25’27”

 

 

PAROLES DE PILOTES

DAKAR 2020 FERNANDO ALONSO HEUREUX

 

Fernando Alonso (auto) – Huitième d’une étape pour laquelle il s’élançait en 13e position, Alonso poursuit son apprentissage du Dakar.

“Hier, nous avons fait un petit tonneau dans les dunes mais rien de grave. On a pu repartir sans dommage. Aujourd’hui aucun problème, ce qui nous fait une bonne étape marathon même si on a perdu un peu de temps hier, ce qui peut arriver à tout le monde. Aujourd’hui c’était plus sympa avec le sable mais en partant d’aussi loin le terrain était difficile. Je suis content, j’apprends tous les jours durant ce premier Dakar”.

Nasser Al Attiyah (auto) – Le tenant du titre s’apprête à accepter sa deuxième place avec le sourire… s’il résiste à la menace de Stéphane Peterhansel, posté à 6’’.

“Nous avons fait une erreur hier, ça nous a couté beaucoup. Maintenant on va batailler avec Stéphane pour garder la deuxième place. C’est déjà bien d’être ici, il nous reste une journée et nous verrons bien”.

Carlos Sainz (auto) – Le pilote Mini abordera avec plus de dix minutes d’avance la dernière étape de demain, mais ne se considère pas totalement à l’abri.

“C’est pas mal d’avoir passé le marathon, c’est toujours quelque chose d’important. Hier nous avons du travailler sur la voiture et tout s’est bien passé. Plus qu’une journée. Je vais bien regarder les écarts est rester concentré pour l’étape de demain”.

Pablo Quintanilla (moto) – Toujours à la poursuite de Ricky Brabec pour la victoire sur le Dakar, le pilote Chilien remporte sa deuxième spéciale cette année, la cinquième de sa carrière.

“Je suis très content de cette étape, c’est toujours un plaisir de gagner une spéciale. Elle était très difficile et j’étais à 100 % depuis le début. J’ai pris pas mal de temps à Ricky mais il reste encore un gros écart. Il nous reste encore quelques kilomètres pour attaquer demain”.

Ricky Brabec (moto) – Le leader du classement général n’a pris aucun risque sur l’avant-dernière étape. Son avance sur Pablo Quintanilla lui a permis de contrôler le jeu.

“Aujourd’hui, c’était de la défense. J’ai roulé à 70 %, juste pour préserver à la fois la machine et le bonhomme. Je suis content d’être là, et maintenant je pense surtout à rejoindre la ligne d’arrivée. Demain ça peut être un grand jour, je veux juste rester sur ces ondes positives”.

Rafal Sonik (quad) – Le vainqueur de la catégorie quads en 2015 s’impose sur l’avant-dernière spéciale du Dakar 2020.

“Finalement, nous avons eu des dunes et j’adore ça. C’était une belle étape, avec le soleil sur les dunes. J’ai de petits problèmes pendant ce Dakar, rien de très grave. Par exemple avec ma boite de vitesses. Ce n’était pas parfait, mais c’était tout de même un beau challenge à relever”.

Casey Currie (SSV) – Bien épaulé par Gérard Farres Guell, Currie a joué la sécurité durant l’avant-dernière étape d’un rallye qu’il n’a jamais été si près de remporter.

“Plus qu’une journée mais celle-ci était copieuse. Il y avait beaucoup de sable, des camions partout… Gérard m’a aidé tout au long de la spéciale, il a attaqué dur, il a fait un super boulot. On avait un super rythme. Notre Can-Am est en pleine forme, Sean est très bon. J’adore ce Dakar, le terrain est très varié avec du sable, des pierres… Il faut avoir une voiture capable de s’adapter à tous les terrains”.

Aron Domzala (SSV) – Deuxième derrière “Chaleco” Lopez, Domzala monte une fois de plus sur le podium à l’arrivée à Haradh.

“J’ai bien aimé cette spéciale, la plus difficile du rallye. Il y avait beaucoup de dunes, des parties rapides dans le sable. On a dû changer une courroie et ainsi perdu quelques minutes. Il reste une journée de course, il faut maintenant finir”.

Martin Macik (camion) – Le pilote tchèque a fêté un heureux événement par une cinquième place sur la spéciale du jour.

“Je ne m’attendais pas à autant de dunes. C’était enfin une étape très dure, j’ai adoré. Nous avons fait très peu d’erreurs. Au début nous avons fait très attention, on ne voulait rien détruire sur le camion avant le dernier étape. On a encore une place à jouer puisque nous sommes 6e et qu’on vise la 5e place. Ma fille est née cette nuit à 2 heures, donc maintenant je roule pour elle”.

Ce vendredi 17 janvier, étape 12 du Dakar 2020: Haradh-Qiddiya (liaison 73 km et spéciale 374 km). Ultime étape du rallye 2020. Les positions au sommet peuvent donc encore être bousculées et le classement final bouleversé!

Dans les 100 derniers kilomètres on retrouve les jeux de pistes qui auront déjà causé de sérieux maux de tète aux navigateurs au cours de la semaine précédente.

Une spéciale de 20 km, sans incidence sur le classement général, désignera par ailleurs le vainqueur du “Qiddiya Trophy” avant de monter sur le podium final.

 

 

 Sonja VIETTO RAMUS

Photos :  Arnaud DELMAS MARSALET – DPPI Press et ©ASO Charly Lopez

 

Dakar Rallye-Raid

About Author

gilles