CARLOS SAINZ CREUSE L’ÉCART FACE À AL ATTIYAH MENACÉ PAR PETERHANSEL


 

 

SAINZ DOMINE ET RETROUVE L’AVANTAGE AU GÉNÉRAL.
DOUBLE. VICTOIRE DE BARREDA SUR HONDA QUI GAGNE SA 1e ÉTAPE DU RALLYE.
SHIBALOV, GUTHRIE ET WIESNIEWSKI SUR LE PODIUM EN CATÉGORIE CAMION, SSV ET QUAD.

 

DAKAR 2020 – 15 janvier – Fernando ALONSO conserve ler sourire malgré son tonneau

 

+La dixième étape du Dakar 2020 restera dans les mémoires pour le double renversement de Fernando Alonso, heureusement sans dommage physique pour lui et le navigateur Marc Coma. L’Espagnol de l’équipe Toyota a vu son Hilux endommagé aujourd’hui suite à un tonneau dans un passage sur une dune…

Une journée difficile donc pour Fernando qui en tout cas a pu reprendre la course malgré le pare-brise cassé. Au final, pour lui, la perte de sa belle dixième place au classement général provisoire.

Côté auto, son compatriote Carlos Sainz gagne l’étape – l’organisation du Dakar a décidé de réduire le parcours de la spéciale à 345 kilomètres (sur les 410 prévus) en raison du vent fort qui ne permettait plus aux hélicoptères de garantir la sécurité de la caravane – et Carlos Sainz: le pilote Espagnol de l’équipe X-Raid au volant de son Buggy Mini, à l’issue de cette spéciale Haradh-Shubaytah, creuse à nouveau l’écart en tête et récupére la marge d’avance perdue hier mardi en reprenant une belle avance  au classement général provisoire face à Stéphane Peterhansel – son équipier chez X-Raid  et qui pilote le même Buggy Mini – et face aussi au Qatari Nasser Al-Attiyah, le leader de l’écurie Toyota, qui ont perdu respectivement 11’47 » et 17’46 » ce mercredi, ne terminant que dixième et dix-septième de l’étape du jour!

 

DAKAR 2020 -15 janvier Le Toyota Hilux de Nasser Al ATTIYAH


DAKAR-2020-15-janvier-Stéphane-Peterhansel-et-Paulo-Fiuza-Mini-John-Cooper-Works-Buggy-étape-10-©ASO-Charly-Lopez

 

Belle performance aujourd’hui aussi pour le Polonais Jakub Przygonski  que navigue Gottscalk et pour le Sud-Africain Giniel de Villers qu’épaule Alex Haro Bravo, lui aussi  au volant d’une Toyota, brillants second et troisième, à 3’05 et 4’26.

Dans le Top 5, le Français Pierre  Lachaume  et son co-pilote Jean Michel Polato avec le Peugeot DKR de Ph-Sport et le local, le Saoudien Yazeed Al Rajhi épaulé lui par Konstantin Zhiltsov dans le baquet de leur Toyota Hilux, respectivement à 6’10’’ et 6’30’’  du lauréat Sainz.

À retenir la douzième place de Mathieu Serradori à 12’01. L’Azuréen occupant la huitième place du général provisoire avec son Buggy Sud-Africain Century, à 1 heure 37’21

 

DAKAR 2020 – Le Peugeot DKR de LACHAUME

 

Après la splendide victoire d’étape de Mathieu Serradori lundi, un autre amateur Français s’est donc à son tour, lui aussi, mis en valeur sur la piste de Shubaytah avec une belle quatrième place, Lachaume, le patron des magasins Sport 2000, commence à bien connaitre son Peugeot 2008 DKR et il a appris avec les plus grands après avoir fait partie de la même équipe Ph-Sport que Sébastien Loeb sur le dernier Dakar Péruvien en janvier 2019.

Classement général auto (après étape 10): 1. Sainz/Cruz (Buggy Mini) 37 h 15’37” – 2. Al-Attiyah/Baumel (Toyota Hilux) à 18’10” – 3. Peterhansel/Fiuza (Buggy Mini) à 18’26” – 4. Al Rajhi/Zhiltsov (Toyota Hilux) à 40’46” – 5. Terranova/Graue (Mini) à 57’39”

 

EN QUAD, LE CHILIEN EN DANGER AU GÉNÉRAL…

DAKAR 2020 15 janvier Ignacio Casale Yamaha – étape 10 ©DPPI Media

 

Pour les quads, podium ce mercredi 15 janvier pour Kamil Wiesniewski devant Zdenek Tuma, Rafal Sonik, Manuel Andujar et Italo Pedemonte. Surprenante défaillance en navigation au contraire pour le leader, le Chilien Ignacio Casale sur cette dixième étape du Dakar, une erreur qui lui coute une bonne partie de son avantage en général sur Simon Vitse remonté à seulement 16’18’’ et laisse cette fois la lumière au Polonais Wisniewski.

Classement général quad (après étape 10): 1. Casale (Yamaha) 44h41’33” – 2. Vitse (Yamaha) à 16’18” – 3. Sonik (Yamaha)  à 1h06’16” – 4. Andujar (Yamaha) à 3h10’36” – 5.Wisniewski (Yamaha) à 4h00’55”

 

SSV, CURRIE SOLIDE LEADER MAIS GUTHRIE BRILLE

DAKAR 2020 15 janvier Mitchell Guthrie OT3 – étape 10 ©DPPI Media

 

Parmi les SSV, Casey Currie prend le large au provisoire après les difficultés de Chaleco Lopez, l’étape 10 étant remportée par le rookie Mitchell Guthrie, qui évolue toutefois en Dakar Experience. Guthrie franchit la ligne d’arrivée aujourd’hui devant Blade Hildebrand, Gerard Farres Guell, Austin Jones et Aron Domzala.

Classement général SSV (après étape 10): 1. Currie (Can-Am) 46h22’15” – 2. Kariakin (Can-Am) à 46’40” – 3. Lopez Contardo (Can-Am) à 1h14’

 SHIBALOV BRILLE CHEZ LES CAMIONS

DAKAR 2020 15 janvier – Anton Shibalov  et son KAMAZ, 1er des bahuts

 

+Côté camions, Anton Shibalov met un coup d’arrêt à la série de son coéquipier chez Kamaz Andrey Kargniov, sans pour autant faire trembler son compatriote Russe qui roule vers son deuxième succès sur le Dakar.

À deux étapes de la fin de ce Dakar, Karginov a un avantage de 36’08’’ sur son coéquipier. Le provisoire général voit Viazovich et son MAZ, Loprais et le Praga et Sotnikov, autre ‘ chauffeur Kamaz, dan la Top 5.

Classement général camion (après étape 10): 1. Karginov (Kamaz)  – 2. Shibalov (Kamaz) à 36’08” – 3. Viazovich (MAZ) à 1h40’00” – 4. Loprais (Praga) à 2h21’18” – 5. Sotnikov (Kamaz) à 2h48’10”

 

LA SPÉCIALE POUR BARREDA  MAIS BRABEC  FILE VERS LA VICTOIRE...

DAKAR 2020 15 janvier

Et en catégorie moto, victoire pour Joan Barreda sur Honda à l’arrivée devant l’Américain Ricky Brabec d’un peu plus d’une minute, également sur Honda, toujours aux commandes du classement général. Barreda a été sensationnel dès les premiers kilomètres de l’épreuve car l’Espagnol, aujourd’hui, n’avait pas de rivaux, mais derrière lui, il a mené ses coéquipiers Ricky Brabec et Kevin Benavides, pour un sensationnel triplé Honda 1-2-3 qui confirme l’outrageante supériorité et domination de la marque Japon,acquise cette année, face aux KTM Autrichiennes….

 

DAKAR 2020 15 janvier – Ricky Brabec Honda – étape 10 ©DPPI Media

 

Grâce à ce résultat, Barreda est passé en troisième position après avoir dépassé Toby Price, mais il s’est également approché de façon exponentielle de la deuxième position du classement général, toujours occupée par le Chilien de Husqvarna, Pablo Quintanilla.

Classement général moto (après étape 10): 1. Brabec (Honda) 34h12’18”– 2. Quintanilla (Husqvarna) à 25’44” – 3. Barreda (Honda) à 27’09” – 4. Price (KTM) à 28’33” – 5. Cornejo Florimo (Honda) à 41’31”

PAROLES DE PILOTES

                           DAKAR-2020-10-Janvier-CARLOS-SAINZ-leader-avant-l’étape-de-repos-a-RIAD ©DPPI Media

 

Carlos Sainz (auto) – Auteur d’un sans-faute aujourd’hui, le pilote espagnol remporte une troisième étape sur ce Dakar et augmente d’une façon décisive son avantage sur ses poursuivants… mais ne considère pas qu’il a course gagnée.

“C’est une bonne journée. La navigation est difficile depuis le début du rallye mais aujourd’hui nous n’avons pas commis d’erreur. Notre vitesse était bonne, on était à l’attaque. Il y avait beaucoup de dunes cassées qui peuvent être piégeuses. Sur l’une d’entre elles nous avons eu une réception brutale qui a un peu endommagé la voiture mais ça a été, on a pu terminer. Je ne pensais pas creuser autant d’écart,mais demain ça peut être le contraire, il faut rester concentré. Si je me perds… après tout c’est arrivé aux autres aujourd’hui, ça peut aussi m’arriver demain”.

Nasser Al Attiyah (auto) – Le tenant du titre a perdu près de 18 minutes ce mercredi par rapport à Carlos Sainz et ne doit plus sa deuxième position qu’à … 16’’ infimes d’avance sur Peterhansel.

“ Tout se passait sans problèmes, nous avions rattrapé Stéphane, mais nous nous sommes perdus pendant 3 minutes, et ensuite nous avons pris une mauvaise piste et on a parcouru 20 kilomètres de trop. Au total on perd près de 18 minutes sur Carlos, mais c’est le jeu. Il y a encore une grosse étape demain: jeudi où Carlos sera en tête et moi je partirai en 17éme position, il y aura beaucoup de dunes. Ce n’est jamais fini, ce sera dur pour tout le monde. Mais c’est vrai que je suis déçu”.

Casey Currie (SSV) – Le leader du classement général, même avec 45 minutes d’avance sur le Russe Sergei Kariakin, reste sur ses gardes.

“  J’avais décidé d’attaquer et j’ai attaqué très fort. J’ai dû perdre un peu de temps mais la voiture se porte bien, nous n’avons eu aucun problème et il ne reste que deux jours. La seule chose que nous pouvons faire, c’est de bien analyser la voiture et la préparer pour demain de façon à ne pas avoir en plein milieu de l’étape de demain. On ne se rend peut-être pas compte que 12 jours de course, c’est extrêmement dur, il faut être le plus intelligent possible. 45 minutes d’avance, ce n’est rien. N’importe quel problème mécanique sur mon Can-Am et elles peuvent s’envoler. Alors je ne me sens pas du tout à l’abri: il y a encore deux jours de course”.

Ignacio Casale (quad) – Même après avoir perdu une quarantaine de minutes sur une erreur de navigation, Casale reste toutefois en tête du classement général des quads.

“C’est une étape à oublier. Mais vers le kilomètre 200, je me suis perdu pendant près de 40 minutes. J’ai fait une erreur que je ne dois pas commettre, c’est très grave parce qu’elle aurait pu me coûter la victoire sur le rallye. Le Dakar peut se perdre à n’importe quel moment, cela signifie qu’il faut rester toujours concentré à 100 %. Je reste premier du classement général avec 16 minutes d’avance, donc je suis tranquille mais je dois faire une bonne étape demain”.

Joan Barreda (moto) – Le pilote Honda a souvent payé son manque de régularité sur le Dakar mais se dirige cette fois-ci vers le premier podium de sa carrière.

“Ce n’était pas facile pour moi dans la première semaine mais j’ai de bien meilleures sensations maintenant, depuis que nous avons beaucoup de sable parce ce que c’est là que je me sens le mieux. Nous avons encore deux étapes à disputer. Demain nous allons partir d’ici et il y aura de grandes dunes, il faut encore faire du bon boulot. Ce sera dur de rester sur le podium, parce que demain je partirai devant et Pablo et Toby auront des chances de me reprendre et ce sont mes rivaux directs. Mais nous verrons ça jour après jour”.

Ricky Brabec (moto) – Le leader du classement général conserve un avantage de près de 26 minutes sur Pablo Quintanilla après cette étape raccourcie remportée par son coéquipier Joan Barreda.

“Un jour de plus sur ma route vers la victoire. Je suis très excité d’en être là, c’est certain. Il me reste encore deux jours, deux nuits, j’ai bien navigué jusqu’ici. Je n’ai pas de pression. Il me reste encore un bon chemin, et ce que je vise c’est que ça se passe bien chaque jour. Ma stratégie, c’était d’y aller tranquillement. Il y avait des way-points difficiles à trouver et l’annulation de l’étape a fait que je n’ai pas bien pu contrôler les temps des autres. En tout cas je ne vais pas ouvrir la piste demain donc c’est plutôt bon”

 

Ce jeudi 16 janvier, étape 11 entre Shubaytah-Haradh (365 km liaison et 379 km spéciale). Attention les yeux, la journée débute par un spectacle qui s’étend sur 80 km avec au menu du jour, les plus belles dunes du pays.

Ensuite, les concurrents rouleront sur les traces des premiers chercheurs d’or noir qui ont exploré la région. L’étape marathon touche ensuite à son terme.

 

Sonja VIETTO RAMUS

Photos : Arnaud DELMAS MARSALET – DPPI Media et ASO/Charly LOPEZ

 

 

Dakar Rallye-Raid

About Author

gilles