DAKAR: VICTOIRE ET NOUVEAU DOUBLÉ DES BUGGY MINI X RAID DE PETERHANSEL ET SAINZ ET POUR BRABEC EN MOTO

 

 

 

 

Le temps de la domination KTM au Dakar est-t’elle fini? La question s’impose lorsque la course arrive à mi-parcours de cette 1ére édition 2020, disputée pour la toute première fois en Arabie Saoudite, alors que se profile ce samedi la journée de repos dans la capitale du Royaume, Riyadh.

Fini l’insolente et outrageante domination des motos Autrichiennes… Qu’on en juge : Une seule machine parmi les cinq premières motos classées et au troisième rang seulement, celle du vainqueur sortant, Toby Price! Alors qu’on pointe… trois Honda!!!

 

DAKAR 2020 10 Janvier – Ricky Brabec #9 HONDA étape 6 ©DPPI Media

 

En attendant en effet ce vendredi, à l’occasion de la sixième spéciale qui s’élançait de Ha’il, étape redoutée et redoutable caractérisée par du sable mou et des cordons de dunes au cœur du célébre désert du Rub’Al Khali, le leader au classement provisoire, le ‘ cow-boy’ US, Ricky Brabec, au guidon de sa Honda, a en effet une fois de plus, une journée encore dominé la course et creusé encore l’écart en tete du Dakar, millésime 2020.

 

DAKAR 2020 -10 Janvier – Joan Barreda #12 HONDA étape 6 ©DPPI Media

DAKAR 2020 10 Janvier – Matthias Walker #2 KTM étape 6 ©DPPI Media

 

Parti quatrième tôt ce vendredi matin, Brabec a signé sa deuxième victoire sur cette édition, précédant son partenaire chez Honda, l’Espagnol Joan Barreda de 1’34” et le 1er des pilotes de l’armada KTM, l’Autrichien Matthias Walkner de 2’45 !

Quintanilla et Luciano Benavides, complétant eux le Top 5 à 4’55” et 5’02”.

 

DAKAR 2020 – Toby Price KTM N° 1  ©DPPI Media

 

Le pilote de pointe de la firme Autrichienne et vainqueur sortant, l’Australien Toby Price, victorieux la veille jeudi, connaissat ce jour, une mauvaise journée au cours de laquelle il a perdu gros, la bagatelle de…16’33 « , dépassé du coup ce vendredi soir de sa deuxième place du classement général provisoire par la Husqvarna du Chilien Pablo Quintanilla, qui pointe aujourd’hui, quatrième de la spéciale à 4’55 ».

Classement général moto (après étape 6): 1. Brabec (Honda) 23h43’47” 2. Quintanilla (Husqvarna) à 20’56” – 3. Price (KTM) à 25’39” – 4. Cornejo Florimo (Honda) à 25’41” – 5. Joan Barreda (Honda) à 32’58”

 

DAKAR 2020 – 10 Janvier – Pablo Quintanilla #5 HUSQVARNA étape 6 ©DPPI Media

BONNES NOUVELLES DE SAM SUNDERLAND

 

Les conditions de Sam Sunderland s’améliorent et surtout il y a un peu plus de clarté sur la dynamique de l’accident. Le Britannique semble avoir fait face à un saut à une vitesse particulièrement constante et dans la rechute la compression a généré une forte luxation de la clavicule et surtout une ecchymose aux vertèbres qui l’ont contraint à s’arrêter après quelques kilomètres, quand il a commencé à perdre en sensibilité dans les jambes. Mais 24 Heures après son abandon, Sam semble retrouver ses sensations

SIXIEME SUCCES DES PILOTES X-RAID

DAKAR 2020 – 10 Janvier – Stéphane Peterhansel et Paulo Fiuza #302 MINI JOHN COOPER WORKS BUGGY étape 6 ©ASO Charly Lopez

 

En catègorie auto, les pilotes de l’équipe X-Raid de Sven Quandt, continuent de dominer et ils signent ce vendredi une sixième victoire en six jours, grace à Carlos Sainz avec  un doublé supplémentaire à leur actif, offert par Peterhansel ‘Mr Dakar’ !

La lutte pour le leadership entre Carlos Sainz et Stéphane Peterhansel, les deux ‘ fers de lance’ d’X-Raid avec les deux buggy MINI et leur rival, le Qatari Nasser Al-Attyah, se poursuit au commandement de ce Dakar 2020, ce dernier agissant comme le seul à pouvoir contrarier leur domination…

 

DAKAR-2020-10-Janvier-Nasser-Al-Attiyah-et-Matthieu-Baumel-300-TOYOTA-HILUX-étape-6-©ASO-Charly-Lopez

 

C’est vraiment un Dakar spectaculaire et surtout disputé comme jamais auparavant ces derniéres années…

Classement général auto (après étape 6): 1. Sainz/Cruz (Buggy Mini X-Raid) 23h33’05” – 2. Al-Attiyah/Baumel (Toyota Hilux) à 3’00” – 3. Peterhansel/Fiuza (Buggy Mini X-Raid) à 16’18” – 4. Al Rajhi/Zhiltsov (Toyota Hilux)  à 36’46” – 5. Terranova/Graue (Mini X-Raid) à 43’52”

 

FERNANDO ALONSO APPREND VITE !

 

Si le face à face dans cette  catégorie voit un Carlos Sainz et un Stéphane Peterhansel toujours prêts à taquiner, leur adversaire, le troisième homme en lice, la victoire finale devant surement se jouer entre eux et Nasser Al-Attiayh, ce trio visant la victoire finale, a retenir que le ‘rookie’ le double Champion du monde de F1, Champion du monde d’endurance et double vainqueur des 24 Heures du Mans, Fernando Alonso continue son apprentissage de cette nouvelle discipline pour lui et étape après étape, à rouler de plus en plus vite !

L’indispensable expérience des courses de ce type, joue naturellement un rôle fondamental et le ‘pistard’ s’y habitue merveilleusement bien. Pour preuve aujourd’hui, ‘Nando’ a terminé sixième de la spéciale, à seulement six minutes du vainqueur Carlos Sainz !

Et ce au terme des 830 kilomètres de cette sixième étape qui a affaibli tout le monde, les véhicules comme les pilotes et le jour de repos de ce samedi tombe d’ailleurs à point…

Alonso espère bien en profiter pour se ressourcer et surtout pouvoir en seconde semaine, remporter la première victoire de sa carrière en Rallye-Raid.

 

DAKAR 2020 -10 Janvier – Andrej Karginov #511 KAMAZ étape 6 ©DPPI Media

ENCORE ET TOUJOURS KARGINOV ET SON KAMAZ

 

Dans la catégorie des camions, Andrej Karginov qui pilote l’un des surpuissants Kamaz, le N°511, poursuit lui aussi sa domination sur cette première partie du Dakar, laissant quotidiennement derrière lui ses compagnons et compatriotes qui le suivent.

Eduard Nikolaev, l‘un des piliers de Kamaz, a été, lui, au contraire contraint à l’abandon !

Terrible situation car en 13 participations au Dakar, il n’avait encore jamais abandonné, hormis une mise hors-course en 2012.

Le vainqueur des trois dernières éditions faisait même preuve d’une régularité aux avant-postes, impressionnante !

Mais il est vrai que Eduard Nikolaev n’avait jamais non plus subi de telles pannes avec son Kamaz qui ne lui a laissé aucun répit depuis le départ du rallye. Et l’enchainement des événements ces dernières 24 heures ont eu raison de la ténacité de l’équipage du N°500 qui a terminé l’étape 5 très attardé … au petit matin ce vendredi, avant de se lancer immédiatement dans la spéciale du jour et de se retrouver à nouveau en panne et ce après 33 km seulement…

Terrible. Cette fois, Nikolaev a signé la feuille d’abandon.

 

DAKAR 2020 -10 Janvier – Anton Shibalov #516 KAMAZ étape 6 ©DPPI Media

 

Kamaz qui pleure mais Kamaz qui rit…

Effectivement car à l’arrivée de cette sixième étape Karginov pointe devant Shibalov second à 4’21”, le Bioélorusse Viazovich, dans la cabine du Maz, finissant à 12’32”.

 

DAKAR 2020 – 10 Janvier – Ales Loprais #502 PRAGA étape 6 ©DPPI Media

 

Le top 5 du jour pour Dmitry Sotnikov – encore un Kamaz – qui finit à 14’46” et pour le Tchèque Ales Loprais aux commandes de son Praga, classé cinquième, lui, à 21’55”.

 

EN  SSV SUCCES POUR FARRES GUEL, DESPRES FINIT QUATRE…

 

DAKAR 2020 -10 Janvier – Cyril Despres #403 OT3 étape 6 ©DPPI Media

 

Belle performance pour Gerard Farres Guell et son Can-Am #401 qui roule sans pression et enlève sa deuxième spéciale du rallye devant le leader du général Chaleco Lopez.

Completant le top 5 de l’étape 6 pour les SSV: Troisikème Varela à 4’59, quatrième Despres à 8’11” et  cinquième Rautenbach à 10’24”.

RETOUR GAGNANT POUR LE FRANCAIS VITSE EN QUAD

 

DAKAR 2020 10 Janvier – Simon Vitse #265 YAMAHA étape 6 ©DPPI Media

 

Simon Vitse revient de loin. Victime d’un gros crash après avoir remporté sa première étape sur le Dakar 2018 avec pour résultat le bassin fracturé, le Français avait dû faire l’impasse sur la dernière édition au Pérou, en janvier 2019.

De retour en forme, il a décidé cette fois d’aller au bout de son troisième Dakar et à ne pas se laisser impressionner par les ténors habituels de la catégorie. Une attitude qui l’a conduit à la victoire d’étape à Riyadh, plus de six minutes devant le leader du général, Ignacio Casale.

 

DAKAR-2020-10-Janvier-Ignacio-Casale-250-YAMAHA-étape-6-©DPPI-Media

 

Une sacrée performance qui l’emmène à la deuxième place du classement provisoire alors que le rallye n’est qu’à mi-parcours. Dans le classement général provisoire aprés cette étape  Casale posséde sur Vitse, 4’00”,  sur Sonik 1heure 07’16”, sur  Giroud, 1heure 57’18” et sur Andujar … 2heures 54’58”.

PAROLES DE PILOTES

 


DAKAR-2020-10-Janvier-CARLOS-SAINZ-leader-avant l’étape de-reposRI à RIAD

l

CARLOS SAINZ (auto) – Le leader du classement général à la journée de repos n’a pas l’intention de se laisser griser.

“J’ai probablement perdu un peu de temps dans la dernière partie. Je suis content d’arriver ici dans cette position. Tout va bien. Il y a eu des parties très rapides, puis des dunes et enfin des pistes sablonneuses…c’était très sympa. Mais j’ai bien besoin d’une journée de repos”.

YAZEED AL RAJHI (auto) – Quatrième de l’étape du jour malgré des problèmes mécaniques, Yazeed Al Rajhi a été chaleureusement accueilli à l’arrivée de la sixième spéciale du rallye.

“J’habite à Ryadh à cent kilomètres d’ici et je suis content que de nombreux fans soient venus me voir à l’arrivée de cette spéciale. La journée a été difficile car nous avons eu une fuite d’huile. Il y a eu un crac et j’ai vraiment eu peur que toute l’huile s’en aille. A partir de là j’ai fait très attention pour terminer la spéciale”.

STEPHANE PETERHANSEL (auto) – Malgré une deuxième victoire d’étape, Peterhansel ferme le trio de tête à la journée de repos, à plus de 16 minutes de son coéquipier Carlos Sainz.

“Ça fait du bien de gagner des étapes. Je croyais que j’étais trop vieux pour le faire mais tout compte fait, ça marche encore. Il y avait quand même 477 kilomètres de spéciale, avec des pièges comme des petites dunes cassées, des trous, ça demande beaucoup de concentration. C’était fatigant plus nerveusement que physiquement. On ne fait pas de gros écarts, mais on reste en embuscade. Ça ne peut pas être les pilotes qui font la différence, c’est forcément les voitures. Nous avons franchi un palier cet été, c’est certain, la voiture est performante. Mais je pense que l’équilibre entre les 4×4 et le buggy n’est pas mauvais. On se vaut tous les trois. Il faut espérer qu’il y ait des rebondissements cette semaine, mais on n’est pas bien”.

MATTHIAS WALKNER (moto) – Le vainqueur du Dakar 2018 accuse à la journée de repos un retard de 33 minutes sur Ricky Brabec, leader de la course avec sa Honda.

“C’est une mauvaise nouvelle que Toby ait eu des problèmes aujourd’hui. Nous étions à 80% de notre vitesse max toute la journée et c’était vraiment long. Jusqu’ici, ça a été très dur et tout le monde roule très vite. Pour l’instant Honda a l’avantage mais c’était aussi le cas l’année dernière”.

JOAN BARREDA (moto) – En terminant deuxième de la sixième étape derrière son coéquipier américain, Joan Barreda s’est relancé dans la course au podium.

“Aujourd’hui on commence à attaquer le désert et des espaces plus ouverts. Je me sens plus à l’aise, d’autant que les premiers jours ont été difficiles. J’espère qu’on aura plus de dunes par la suite. Ce début de rallye a étécompliqué pour moi, j’ai eu du mal à m’adapter à la navigation et j’ai souffert des côtes après ma chute. J’avais du mal resté concentré sur la moto. Mais je me sens de mieux en mieux, la journée de repos va faire du bien”.

SIMON VITSE (quad) -Le pilote français remporte la deuxième étape de sa carrière, après un succès l’année dernière au Pérou.

“Content de moi, je ne suis pas trop fatigué, j’ai roulé propre et régulier. On a vraiment goûté à tous les types de terrain, donc c’était bien sympa. Je pense qu’on va attaquer le sable pur et dur la semaine prochaine. En tout cas la machine est au top, le pilote aussi”. 

Ce samedi 11 janvier, jour de repos à Riyadh. Les grands vergers qui ont donné son nom à la ville au XVIIIe siècle (jardins en arabe) ont pour l’essentiel laissé place à un tissu urbain qui s’étend sur plus de 1500 km2.

Jour de repos bienvenu donc pour les concurrents et les véhicules en attente de l’étape 7 qui amènera de la capitale Riyadh à Wadi Dawasir le lendemain dimanche 12 janvier, avec au menu 546 km de spèciale.

 

Sonja VIETTO RAMUS

Photos : Arnaud DELMAS MARSALET – DPPI Media et ASO/Charly Lopez

 

Dakar Rallye-Raid

About Author

gilles