CALDERÓN, MILESI, OYU ET VIPS EN SUPER FORMULA

 

 

 

 

Le Tokyo Auto Salon 2020 vient d’ouvrir et l’on a d’emblée quatre annonces, du côté de Honda. Tatiana Calderón (ThreeBond Racing with Drago Corse), Charles Milesi (B-MAX Racing by Motopark), Toshiki Oyu (Nakajima) et Juri Vips (Mugen) vont débuter en Super Formula.

 

Le Tokyo Auto Salon (à ne pas confondre avec le Tokyo Motor Show) est un salon dédié au tuning et à la compétition.

La plupart des écuries de Super Formula y sont présentes. Le clan Honda a ouvert les hostilités en annonçant quatre débutants coup sur coup.

ThreeBond Racing with Drago Corse est un petit nouveau. Jusqu’ici, ThreeBond Racing était présent en Japan F3.

Mais le championnat sera refondu en 2020 (avec pas mal d’incertitudes) et elle préfère ne pas en être. En conséquence, l’équipe s’associe à Drago Corse, une structure de Super GT ayant fait des apparitions en Super Formula.

Lors du test collectif, ThreeBond with Drago Corse avait testé le pilote de F2 Nobuharu Matsushita et le Français issu de la Japan F3, Charles Milesi, sur son unique voiture.

A la surprise générale, l’équipe opte pour Tatiana Calderón. La Colombienne sort d’une saison en F2, où elle avait été ridiculisée par son équipier, le regretté Anthoine Hubert.

La plupart des baquets 2020 étant pris, elle s’oriente vers la Super Formula. Quelques fans ont rappelé qu’elle est la première fille depuis Sarah Kavanagh (au temps de la Japan F3000.)

Cette Irlandaise avait été une simple bulle médiatique, sans aucun talent. On n’oserait faire le parallèle avec Calderón…

Milesi était en lice pour un strapontin chez ThreeBond Racing with Drago Corse et le Français décroche finalement un temps plein avec B-Max with Motopark.

Rappelons qu’il sort d’une saison probante en Japan F3. Il était en mesure de jouer le podium, lorsqu’il eu un accident et il ne put reprendre le volant qu’en fin de saison. Et, qu’auparavant, Milesi avait été un brillant animateur de FR 2.0, avec des succès en FR NEC, puis en Eurocup.

Il fera équipe avec Pietro Fittipaldi et il sera intéressant de voir lequel des deux est le plus rapide. Notez que Sacha Fenestraz est candidat à un baquet chez Kondo. Il pourrait donc y avoir deux tricolores, en Super Formula, en 2020…

Toshiki Oyu était un pilote assez discret. En 2019, il redoubla en Japan F3. En début de saison, il fut l’un des principaux opposants du futur champion Sacha Fenestraz, avant de se désunir.

Puis Honda l’appela en EuroFormula Open, pour remplacer Yuki Tsunoda (pris par la F3 FIA.) Bien que découvrant l’Europe, le Japonais décrocha un doublé.

Red Bull voulu le recruter, pour un programme européen, mais il opta pour la Super Formula. Dans l’orbite de Honda, il roulera chez Nakajima, aux côtés de l’ex-pilote de F2 Tadasuke Makino (également pilote Honda.)

Pour finir, une confirmation : Juri Vips officialise sa signature chez Mugen. Pilote Red Bull Junior Team, il a terminé 4e de la F3 2019.

L’Estonien a surtout effectué une pige en Super Formula, déjà avec Mugen. Il remplaçait Pato O’Ward, lequel avait remplacé Dan Ticktum en cours de saison.

Le limonadier veut un pilote capable de rouler en F1. Le contrat est clair : si Vips triomphe, il sera pilote Alpha Tauri en 2021. Mais s’il échoue, il risque un licenciement en cours de saison, comme Ticktum et O’Ward.

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photo : SUPER FORMULA

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE