F3 : HWA AVEC JACK DOOHAN, ENZO FITTIPALDI ET JAKE HUGHES

 

 

 

 

Un pilote Red Bull Junior Team, un pilote Ferrari Driver Academy et un vétéran. C’est le choix étonnant de HWA pour la saison 2020 de F3.

 

Plutôt que d’annoncer ses pilotes un par un, comme ART Grand Prix, HWA préfère les annoncer tous ensemble !

HWA est l’une des rares équipes à s’être lancé en F3 FIA sans avoir au préalable disputé la F3 [Européenne] ou le GP3. Les débuts furent laborieux. Si le revenant Jake Hughes a pu s’imposer, ses équipiers Bent Viscaal et Keyvan Andres furent transparent. Le Néerlandais ne fut pas retenu pour Macao, au profit de Sophia Floersch. Hélas pour les fans de l’Allemande, Floersch ne va pas poursuivre en F3 (elle est néanmoins attendue en EuroFormula Open, avec Van Amersfoort.)

Lors du test collectif post-saison, HWA a fait rouler Liam Lawson. L’équipe a néanmoins opté pour un autre pilote Red Bull Junior Team : Jack Doohan. Fils de Mick Doohan, il va fêter ses 17 ans dans les prochains jours. Doohan a jusqu’ici connu un parcours « moyen + ». Annoncé comme l’un des favoris du British F4 2018, il termina cinquième, sans vraiment embêter les leaders.

En 2019, Red Bull le plaça dans un double-programme EuroFormula Open-F3 Asian. L’Australien fut plutôt discret en Europe. Alors qu’en Asie, il fut le seul à pouvoir battre le futur champion Ukyo Sasahara à la régulière. C’est sans doute ce qui a convaincu le limonadier de le conserver. Mais la patience des Autrichiens est limitée et Doohan Jr va devoir accélérer en 2020, s’il souhaite poursuivre chez Red Bull…

Comme Doohan, Enzo Fittipaldi possède un nom évocateur et est affublé de l’étiquette « peut mieux faire ». Il a débuté en F4 Italia en 2017. L’année suivante, il joua le titre en F4 ADAC et en F4 Italia, ne repartant qu’avec la couronne transalpine. En 2019, il passa en Formula Regionale, où il regarda son équipier Frederik Vesti décrocher le titre.

Il termina vice-champion, profitant surtout de l’éparpillement de l’opposition. Le Brésilien débuta en F3 lors du Grand Prix de Macao, où il ne fut guère à la fête. Pour 2020, Fittipaldi est condamné au succès s’il souhaite atteindre un jour le plus haut niveau.

Hasard ou coïncidence, Doohan et le grand-frère d’Enzo, Pietro, sont actuellement équipiers en F3 Asian, chez Pinnacle.

Le troisième homme est une surprise : Jake Hughes. Hughes rappelle ses compatriotes Will Buller ou Alex Sims, il y a quelques années : un pilote englué en F3, faute d’avoir le budget ou la vitesse pour atteindre la F2. En 2013, le Britannique avait remporté le tout premier championnat de British F3 (qui s’appelait alors F4 BRDC.) En 2015, il fit parti de la dream-team de Koiranen en FR ALPS, terminant vice-champion. En 2016, il fit des débuts probants en GP3 (deux victoires.)

Mais par manque de moyens, il redescendit en F3, pour 2017. Il retourna en GP3, en 2018, sans laisser de souvenirs impérissables. Par contre, il survola le premier championnat de F3 Asian… Qu’il termina vice-champion, à cause de clashs avec le GP3. En 2019, le GP3 devint F3 FIA et Hughes disputa une troisième saison, ouvrant le palmarès de HWA. A 25 ans (soit près de 9 années d’écart avec son futur équipier Doohan !), le Britannique s’attaque à une nouvelle saison de F3 FIA.

Nul doute que HWA compte sur lui pour former ses équipiers et jouer les mètres-étalon. Néanmoins, quid de ses ambitions personnelles ?

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : F3 et FERRARI DRIVER ACADEMY

 

Enzo Fittipaldi portera les couleurs de la Ferrari Driver Academy en F3, en 2020. Copyright : FERRARI DRIVER ACADEMY

F3 Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE