OLIVIER PLA ET MAZDA LES PLUS RAPIDES DU ROAR BEFORE THE 24 ROLEX A DAYTONA

 

 

ROAR-Before-the-ROLEX-24-L’anneau-Floridien.

 

Déja le plus rapide vendredi lors de la 1ére des trois journées des essais du ROAR Before the Rolex24 sur l’anneau Floridien de Daytona, le Français Olivier Pla, s’est de nouveau mis en évidence ce dimanche s’offrant à nouveau au volant de la Mazda Jost N°77  le temps de référence, battant ‘officieusement’ le record de piste de Daytona-Beach.

Il y a un an, il y avait beaucoup de fanfare et de battage autour d’Oliver Jarvis et de la Mazddu a Team Joest RT-24P, cette N° 77, à la fin de ce ROAR Before the Rolex 24 At Daytona.

La raison de cette fête était le fait que Jarvis venait de battre officieusement le record de piste de PJ Jones, en une minute, 33,875 secondes. À son retour pour la course trois semaines plus tard, Jarvis avait officiellement battu le record de la piste avec un tour de 1’33.685.

 

IMSA-2020-ROAR-BEFORE-THE-24-DAYTONA-La-MAZDA-JOST-La-plus-rapide-

 

Ce dimanche, Olivier Pla, le nouveau coéquipier de Jarvis en 2020, a à son tour officieusement battu le record qui n’a pas eu le temps de vieillir, avec un tour de 1’33.324 (137.321 mph). En conséquence, l’équipe de la N° 77, qui comprend les copilotes Olivier Pla, Oliver Jarvis et Tristan Nunez, aura – et pour la deuxième année consécutive – le privilège et le premier choix de choisir ainsi l’emplacement de garage et de stand pour la 58éme édition de la Rolex 24 At Daytona le week-end des 23 au 26 janvier prochain.

Interrogé aprés sa performance, Olivier Pla, a indiqué:

 » Nous savions ce dimanche matin que les conditions seraient probablement rapides avec la température de l’air froid mais un peu de soleil, alors nous nous attendions à un temps au tour rapide »

Et le pilote Français de poursuivre:

« On m’a dit de pousser et de pousser fort, c’est ce que nous avons fait. Je dois remercier mon équipe de me l’avoir permis car la voiture était vraiment bonne. Nous travaillons toujours très dur. Nous en sommes satisfaits. Cela ne veut rien dire, mais je pense que cela montre juste une certaine continuité de l’année dernière. »

La course Floridienne donnera le coup d’envoi du Championnat d’endurance de l’IMSA WeatherTech SportsCar 2020 et de la Coupe d’endurance Michelin IMSA et ses quatre courses (Daytona-Sebring-Watkins Glen-Petit Le Mans).

Pla passant au volant de la N° 77 après avoir partagé celui de la Mazda N° 55 de l’équipe avec Jonathan Bomarito et Harry Tincknell, qui ont maintenant le Champion IndyCar 2012 et vainqueur Indy 500 2014, Ryan Hunter-Reay comme copilote.

Pla précède un total de cinq pilotes à afficher des vitesses plus rapides que le record de piste, qui peut être établi officiellement en qualifications le week-end de course fin janvier.

 

ROAR Before the ROLEX 24 L’ACURA PENSKE N°5

 

Ricky Taylor s’est montré le deuxième plus rapide au volant de l’Acura Team Penske ARX-05  N° 7 avec un temps de 1’33.543 (137.000 mph), suivi par Juan Pablo Montoya, le co-champion du Championnat  WeatherTech DPi 2019, avec l’Acura DPi N° 6 en 1’33.565 (136.967 mph) .

 

ROAR Before the ROLEX 24 2020 – La CADILLAC du WHELEN

 

Felipe Nasr étant le quatrième plus rapide de la Cadillac DPi-V.R du Whelen Engineering Racing, la N° 31, en 1’33,652 (136,840 mph) et Jonathan Bomarito enfin a complété le Top 5, en 1’33,660 (136,828 mph) avec la voiture-soeur, la seconde Mazda .

 

ROAR Before the ROLEX 24 La FERRARI F488 du RISI

 

Dans la catégorie GT Le Mans (GTLM), le Britannique James Calado a dominé une séance extrêmement serrée, affichant le meilleur temps avec 1’42,685 (124.803 mph) dans la Ferrari F488 GTE la N°62 du Risi Competizione qu’il partageait ce week-end avec Daniel Serra. Calado et l’équipe viennent de remporter la victoire au Petit Le Mans 2019, épreuve qui terminait le Championnat WeatherTech, au Michelin Raceway Road Atlanta en octobre dernier.

Le temps de Calado était de 0,001 seconde plus rapide que le deuxième meilleur temps de Nick Tandy en 1’42,686 (124.801 mph) dans le baquet de l’une des Porsche GT Team RSR-19, la N° 911.

 

ROAR-Before the ROLEX 24-James CALADO-RISI-Ferrari

 

James Calado explique :

« La différence cette année, en particulier cette année, c’est que tout le monde a augmenté le rythme dans le Roar. Ce n’est pas comme les années précédentes où les gens se retenaient. Je pense que c’est assez égal en ce moment et je pense que cela nous met en bonne position pour une bonne course aux 24 Heures.

Et il conclut:

Je pense qu’au cours des deux dernières années, nous avons également fait de bonnes courses. Nous savons à quel point le GTLM est compétitif et l’ensemble des GT pour être honnête. J’ai hâte de me battre avec tous ces gars et d’avoir une bonne course. Il y a 24 heures, où tout peut arriver, les conditions changent surtout ici, donc on croise les doigts.

Tommy Milner a mené la majeure partie de la séance avant de terminer troisième dans la nouvelle Corvette Racing C8.R  N° 4 avec 1’42,793 (124,671 mph) derriére la Ferrari Risi et la Porche 911 RSR N°911.

Jesse Krohn termine quatrième de La catégorie avec un temps de 1’42.844 (124.610 mph) dans l’une des BMW du Team  Rahal RLL M8 GTE, la N° 24, suivi du Champion en titre du WeatherTech Championship GTLM, le Belge Laurens Vanthoor dans la Porsche 911 RSR N° 912. Le meilleur temps de Vanthoor étant de 1’42,903 (124,538 mph).

Prochain rendez-vous fin janvier pour l manche inaugurale du Championnat IMSAWeatherTech , ces 24 Heures Rolex de Daytona!

 

Peter GRISWOLD

Photos : ROLEX – TEAMS

 

24 Heures de Daytona

About Author

gilles