ADIEU TORO ROSSO-HONDA, BIENVENUE A LA SCUDERIA ALPHA TAURI-HONDA !

 

 

 

 

Si tous les acteurs sont désormais en place sur l’échiquier des dix écuries constituant le plateau de F1 de la prochaine saison à venir, à l’exception du retrait de Nico HÜLKENBERG chez RENAULT, remplacé par le revenant, le jeune espoir FRANÇAIS Esteban OCON, ainsi que Robert KUBICA qui quitte WILLIAMS, Team où le jeune CANADIEN Nicholas LATIFI, prendra sa place dans le baquet, et exception faite de ces deux modifications, dès lors on retrouvera les mêmes équipages au sein des huit autres écuries constituant le plateau pour une dernière saison sous la réglementation actuelle.

BIENVENUE A… ALPHA TAURI EN LIEU ET PLACE DE TORO ROSSO !


F1-2019-YAS MARINA- GP d’ABU-DHABI- Clap de fin et photo de famille souvenir pour l’écurie TORO-ROSSO

 

 

Le seul changement notoire est à signaler au sein de la Scuderia TORO ROSSO, l’écurie-sœur du Team RED BULL, qui en 2020 changera d’identité pour prendre celle officielle de … SCUDERIA ALPHA TAURI-HONDA dorénavant.

Comme le rappelle Gilles GAIGNAULT, TORO ROSSO a débuté en GP de F1, au début de la saison 1985, sous l’appellation de MINARDI, le nom de l’imposant concessionnaire FIAT, basé à FAENZA dans la province de RAVENNE en EMILIE-ROMAGNE, au cœur de l’ITALIE.

Avant d’être vendue et rachetée à la fin de la saison 2005, par le groupe RED BULL, qui l’a rebaptisé immédiatement TORO ROSSO.

Une nouvelle modification donc avec l’apparition du nom d’ALPHA TAURI et qui finalement n’est qu’une simple opération de marketing et sans quelconque incidence sur la gestion du Team, excepté un changement de déco qui du traditionnel bleu-roi gris-métallisé et rouge-sang, aura des allures plus sobres avec des dominantes de noir, de blanc et de rouge, auxquelles il faudra s’habituer dans un premier temps.

 


F1- Franz TOST qui aprés avoir dirigé le Team Toro-Rosso changera de livrée-suite au changement d’identité pour devenir ALPHA-TAURI ©-Manfred-GIET

 

Pour l’écurie TORO ROSSO, dirigée par l’AUTRICHIEN Franz TOST et parrainée par son compatriote Dietrich MATESCHITZ, l’empereur des boissons énergisantes RED BULL, cela signifiera le troisième changement d’identité du Team né à l’origine des cendres de la petite écurie italienne MINARDI.

De 1985 à 2005, deux décennies durant cette sympathique écurie transalpine avec une des plus petites structures en catégorie reine et toujours dans l’ombre de la Scuderia FERRARI, a malheureusement vécu des épisodes successifs de disette budgétaire entourée en permanence du spectre de sa survie.

 


F1-Giancarlo-MINARDI-©-Manfred-GIET

 

Même si Giancarlo MINARDI, le propriétaire-fondateur de la plus ancienne concession FIAT d’Italie et passionné  de sport automobile, a dû ramer contre vents et marées durant vingt ans, avant de céder une partie de ses parts à Flavio BRIATORE (BENETTON F1 et associé à Alessandro NANNINI) ainsi qu’à Gabriele RUMI (propriétaire, lui de FONDMETAL et repreneur de l’écurie fondée par Enzo OSELLA) qui détiendront ensemble 70% des parts sans changer l’appellation du Team engagé sous le patronyme de son fondateur, cette bulle d’oxygène ou plutôt de dollars n’aura été qu’une goutte dans l’océan à défaut de pouvoir se payer de bons blocs propulseurs.

Même l’arrivée plus tard ensuite du richissime AUSTRALIEN Paul STODDART (propriétaire de la Compagnie aérienne de vols charters EUROPEAN AVIATION) en 2001, ne changera pas grand-chose à la situation, mis à part d’avoir pu participer à l’éclosion du talent d’un certain futur CHAMPION du MONDE, Fernando ALONSO.

Acculé financièrement à cause de la situation géopolitique mondiale, STODDART fut contraint de se débarrasser à la fin de la saison 2005, de ce qui restait comme vestiges du petit poucet de la F1 qui malgré tous les hauts et les bas subis, aura fait partie de l’inventaire de la catégorie reine durant vingt ans au contraire de … trente écuries, parmi lesquelles des pointures comme BAR-BMW-HONDA-BENETTON-BRABHAM-LIGIER-LOTUS-MARCH-TYRRELL ou encore TOYOTA, qui entretemps ont dû toutes plier bagages et se retirer de l’univers des GRANDS PRIX, abandonnant la F1.

RED BULL REPREND MINARDI

F1-Pier-Luigi MARTINI-MINARDI-M185-la première F1-MINARDI au GP de MONACO en 1985-©-Manfred-GIET

 

Lorsque Dietrich MATESCHITZ racheta la SCUDERIA MINARDI, au cours de l’inter-saison 2005-2006 avec l’idée d’en faire son équipe ‘’Junior’’ tout en lui maintenant  sa licence Italienne d’origine, à l’inverse de son Team ‘’A’’ créé un an plus tôt, via le rachat de JAGUAR  ex STEWART, pour passer sous pavillon AUTRICHIEN, il débauchera son compatriote Franz TOST, ancien agent de Ralph SCHUMACHER en F3 chez Willi WEBER, puis chez JORDAN et BMW-SAUBER en F1, où il sera nommé ingénieur de piste .

Chez TORO ROSSO, TOST aura comme mission de diriger dorénavant les anciennes structures MINARDI en tant que Directeur Sportif, tout en lui maintenant son accent Italien et sa base située à Faenza depuis toujours pour devenir la… SCUDERIA TORO ROSSO, soit la traduction transalpine de RED BULL.

 

F1-2008-Sébastien VETTEL-1er au GP d’ITALIE à MONZA avec sa TORO-ROSSO-

 

Durant 14 saisons TORO ROSSO a disputé 268 GP sous la baguette de Franz TOST et à trois reprises le breuvage énergisant RED BULL a fait place aux …bulles effervescentes … du champagne, précisément en 2008 au GP d’Italie à Monza avec Sebastian VETTEL en vainqueur et lors de la saison écoulée au GP d’Allemagne à Hockenheim, où le RUSSE, Daniil KVYAT termina 3ème, et ensuite lors du GP du Brésil à Interlagos, où le grand espoir FRANÇAIS, Pierre GASLY, créa la sensation en terminant à une in attendue et sensationnelle deuxième place !

En adoptant une nouvelle livrée sous la forme d’une marque de prêt-à-porter appartenant au groupe RED BULL, l’équipe ‘’sœur’’ du Team principal, au logo des célèbres cannettes énergisantes espère pouvoir offrir à ses deux pilotes, Daniil KVYAT et Pierre GASLY, un matériel à la hauteur de sa nouvelle livrée qui sera dévoilée en février prochain.

 


F1-2019-La dernière Toro Rosso, la RB-15, ici avec Pierre GASLY en action, second du GP du BRESIL à iNTERLAGOS©-Manfred-GIET

 

Sous l’ère TORO ROSSO grâce aux deux points récoltés par Pierre GASLY à YAS MARINA lors du dernier GP de la saison 2019 à ABU DHABI, le ‘’Taureau Rouge’’ a laissé tomber le rideau avec les honneurs, clôturant ainsi quatorze années de présence sous cette appellation par un chiffre rond de … 500 points marqués au classement des ‘’constructeurs’’.

 

Vu ce changement d’identité, dorénavant les fans de F1 devront veiller à ne pas confondre… ALFA ROMEO et … ALPHA TAURI, qui tournerait au gag, non sans rappeler les célèbres personnages DUPOND & DUPONT de HERGE !

 

 Manfred GIET

Photos : Publiracing Agency – Bernard BAKALIAN

 


F1 2018-BAHREIN- Le jeune Français Pierre GASLY, fantastique 4éme au volant de sa TORO-ROSSO-HONDA. La joie de l’équipe TORO ROSSO

 

 

F1 Monoplaces

About Author

gilles