CARLOS GHOSN A FUI LE JAPON ET S’EST RÉFUGIÉ AU LIBAN !

 

 

 

ÉNORME SURPRISE

 

 

Le quotidien Libanais al-Joumhouriya, est le tout premier à avoir rapporté l’information! Rapidement confirmé par l’Orient-Le Jour.

L’ancien Président du groupe Renault-Nissan, l’homme aux… trois passeports (Français-Libanais-Brésilien) Carlos Ghosn, aurait fui le Japon où il était assigné à résidence dans l’ attente de l’ouverture de son procès et serait arrivé au Liban, et ce en violation de son assignation à résidence à Tokyo !

Il serait arrivé à Beyrouth en provenance depuis la ..Turquie par un jet privé…

Selon nos informations il n’existerait pas d’accord d’extradition entre le Japon et le Liban. Mais y aurait-t-il eu un accord ?

Son entourage a expliqué aux médias Libanais  qu’il ne souhaite pas se soustraire à la justice Nippone, mais que le contexte juridique Japonais, ne lui laissait pas la possibilité d’espérer un procès équitable! Expliquant que l’homme d’affaires ne communiquerait pas, avant que les autorités Japonaises elles-mêmes, ne le fassent…

Rappelons qu’au Japon, Carlos Ghosn est sous le coup de quatre chefs d’accusation pour n’avoir pas déclaré une partie de ses rémunérations, mais aussi pour abus de confiance aggravé.

Arrêté en novembre 2018 au Japon, il avait ensuite été libéré sous caution au printemps et assigné à résidence à Tokyo dans des conditions très strictes, en attendant un procès qui devait avoir lieu en 2020

Enfin, ajoutons que Carlos Ghosn a été arrêté pour malversations financières présumées le 19 novembre 2018, l’ancien PDG de l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, devant répondre à des accusations de dissimulation de revenus entre 2009 et 2017 et d’abus de confiance. Pour ces faits, il risque jusqu’à dix ans de prison.

Plus de précisions à venir…

Mais à New York, le très réputé Wall Street Journal cite de son côté une source qui affirme qu’il a pris la fuite.

Aucun commentaire n’a été fait dans l’immédiat par l’avocat de Carlos Ghosn

Mais tôt ce Mardi Matin 31 Décembre 2019, Carlos Ghosn Dans un communiqué indique:

“Je suis à présent au Liban. Je ne suis plus l’otage d’un système judiciaire japonais partial où prévaut la présomption de culpabilité

Et il ajouté Et précise :

“Je n’ai pas fui la justice, je me suis libéré de l’injustice et de la persécution politique. Je peux enfin communiquer librement avec les médias, ce que je ferai dès la semaine prochaine”

Pour sa part, le principal avocat Japonais de Carlos Ghosn, Junichiro Hironaka s’est dit mardi abasourdi par l’annonce de la fuite au Liban de son client, affirmant qu’il n’avait eu aucun contact avec lui depuis son départ dont les conditions demeurent mystérieuses.

” C’est une totale surprise, je suis abasourdi et de l’avoir appris par la télévision que l’ex-patron de Renault-Nissan avait fui le Japon”

 

François LEROUX

Photo : RENAULT

 

Affaire à suivre

 

Quelques dates clés 

 

19 novembre 2018 : Carlos Ghosn est arrêté à son arrivée à Tokyo.

22 et 26 novembre 2018: il est tour à tour destitué de ses fonctions par Nissan, puis Mitsubishi. Ce n’est que le 23 janvier qu’il quittera la présidence de Renault.

10 décembre 2018l’homme d’affaires est inculpé par la justice japonaise pour des malversations financières présumées.

Un mois plus tard, le 11 janvier 2019 : il est mis en examen pour abus de confiance et minoration de revenus.

Le 6 mars 2019 : il est libéré, sous conditions (notamment l’interdiction de quitter le Japon), après s’être acquitté d’une caution d’un milliard de yens (8 millions d’euros), après 108 jours d’incarcération.

Un mois plus tard, le 4 avril 2019 : il est à nouveau interpellé sur base de nouveaux soupçons de malversations financières.

Le 22 avrilil est inculpé pour détournement de fonds de Nissan.

Le 25 avril : il est de nouveau libéré, toujours sous conditions, cette fois contre une caution de 500 millions de yens (4 millions d’euros).

Le 4 juin : selon un audit interne à Nissan, il est accusé d’avoir engagé onze millions de dépenses suspectes.

Le procès de Carlos Ghosn au Japon devait commencer dans le courant du mois d’avril 2020. 

 

Evenements Flash Info Personnalités Renault

About Author

gilles