PARIS DAKAR : 41 ÈME ANNIVERSAIRE DU PREMIER DÉPART AU TROCADÉRO, UN MUST…

 

 

 

 

Les années ont passé …

Mais pas les souvenirs !

Un peu d’histoire.

 

Le 26 décembre 1978, Thierry Sabine lançait le premier Rallye Oasis Paris-Alger-Dakar…

170 concurrents en motos, autos et camions, quittaient au petit matin, les jardins du Trocadéro, la boule au ventre, vers ce qui deviendra l’aventure de deux générations.

Gilles Gaignault se souvient

Cap au sud et direction Marseille et le port où devait s’effectuer l’embarquement à bord du Tipasa, en direction d’Alger la blanche.

Mais, patatras, lorsque le navire accoste au lever du jour le 27 décembre, une très mauvaise nouvelle attend la caravane… Au cours de la nuit, l’Algérie a perdu son Président Houari Boumediene! Ce dernier décédé à 46 ans, des suites de la maladie de Waldenstrom (cancer de la moelle osseuse)

Alors pour les autorités Algériennes, voir débarquer tous ces Français en cette circonstance dramatique, reste une situation à gérer au plus vite.

Finalement, décision est prise d’organiser un convoi sous haute surveillance et de le conduire hors d’Alger et de le faire stationner dans un camp militaire.

Ce n’est que le lendemain matin, le 28 décembre que le Paris-Alger-Dakar se voit donner l’autorisation de filer plein sud, en direction de Ghardaia puis d’In Salah, le rallye poursuivant son périple loin d’Alger, à travers le Sahara.

Mais ce dont je me souviens le plus c’est d’avoir decouvert toutes ces filles quî s’élançaient … à Moto! J’avais été scotché …

Les Pascale Geurie, Martine Renier,  Marido, Christine Martin, Corine Kopenhague-Tarnaud Et Martine de Cortanze!

Et elles furent à l’arrivée au lac Rose à Dakar!!!

Cela reste et demeure pour moi, l’EXPLOIT de ce 1er Paris-Dakar!

 

Le Range Rover 1er leader du premier Paris Alger Dakar de Gilles Gaignault et Christophe Neveu

 

Et c’est l’équipage formé du duo avec Gilles Gaignault – le fondateur du site AutoNewsInfo – et de Christophe Neveu quî s’élance au commandement de cette épreuve atypique après avoir remporté quatre jours auparavant, le 24 Décembre, le prologue dans le camp militaire de Montlhery!

Ils conserveront la tête une dizaine de jours jusqu’à l’étape menant à Arlit – la capitale de l’uranium -au Niger …

 

JEFF DAKARDANTAN, HISTORIEN CHEF DE CETTE HISTOIRE

 

Le 26 décembre 2019 donc, Philippe Vassard, héros des premiers Dakar, Jeff Dakardantan, jeune homme devenu la référence absolue en histoire du Paris-Dakar, Pierre Crye, réalisateur, Thierry Reverchon, archi spécialiste de l’Afrique ont rassemblé  une grosse centaine de personnes avec le très beau monde de ce rallye initiatique.

 

THIERRY REVERCHON

 

Bien sûr, les premiers héros, Hubert Auriol, Cyril Neveu, René Metge étaient là, et puis il y avait tous ceux qui ont gardé leur dossard de l’époque, qu’il portaient comme un trophée…

 

VASSARD ET DESHEULLES DEUX HÉROS DES PREMIERS DAKAR

 

Bien sûr, on a discuté ferme de cet âge d’or, Vassard avait joliment noté sur sa convocation qu’il fallait faire une pause dans  nos vies et venir retrouver les potes et les compagnons d’aventure…

 

BRUNO VECCHIONI L’INCROYABLE ROOKIE! AVEC MICOU MONTANGE DE MOTO JOURNAL.

 

Bruno Vecchioni, un mec de la vitesse qui n’avait pas fait un mètre de TT avant le départ, sa moto était garée au Trocadéro, une Honda 250.

Il est rentré chez lui à pétaouschnok les oies, s’est levé à deux heures du matin, a traversé la forêt proche de chez lui à pieds dans le noir, a chopé le premier  RER du matin,  a fini à pieds avec tout le barda sur le dos.

L’organisation lui a proposé d’emmener son sac par avion jusqu’au premier aérodrome du parcours, c’était … le troisième jour !

Il y a laissé le road book, ratant donc tous les contrôles en France, chose que Sabine a pardonné dès la première nuit sur le bateau d’Alger…

 

MARTINE DE CORTANZE, RENÉ METGE, HUBERT AURIOL, PHILIPPE VASSARD

 

Juste la bonne idée de garder son duvet Prisunic en pensant que la nuit du Sahara serait chaude (moins cinq degrés en général), il a traversé la France en tenue légère, n’ayant pas assez d’argent sur lui pour acheter l’essence tout au long du parcours.

Ce qui l’a sauvé, dans un premier temps, les motards abandonnant leur moto sur blessure, dont il récupérait le carburant avec l’accord du pilote.

Puis le bivouac a eu pitié de lui, lui donnant à bouffer et le laissant dormir sous les camions.

Avec un peu d’essence le matin…

A écouter Bruno on comprend pourquoi le Paris-Dakar a été une découverte de soi-même en plus d’un voyage dans des pays sublimes.

 

HUBERT AURIOL

 

A l’Inverse, Hubert Auriol, qui a écrit un formidable bouquin « TSSP » (Tout droit sur piste principale) qui le fait voyager partout pour des séances de signature, me disait que les gens qui faisant la queue pour acheter le bouquin avaient tous la même question…

« Mais comment te souviens tu de tout cela aussi précisément ? ».  

Mais, m’a-t-il dit, « c’est simple, ces événements ont marqué ma vie à jamais, comme à nous tous. C’est présent km par km… »

 

DIANE FEMME ET COMPLICE DE THIERRY SABINE A L’ÉPOQUE

 

Diane, la femme de Thierry Sabine à l’époque, était ravie de revoir tous ces gens qui ont cru en l’idée totalement novatrice de son mari Thierry, alias « Sierra » à la radio…

Jeff Dakardantan a retrouvé l’affiche de l’époque, gros souvenir, il y avait (mais pour l’instant je n’en ai pas de  photo) un exemplaire du premier Road Book que Thierry Sabine intitulait de façon très élégante « Notes de route »…

 

LES  VAINQUEURS DU PREMIER PARIS-DAKAR.

Cette année là, les autos et les motos étaient dans le même classement: La photo de Diane Thierry Mieg ci-dessus est intéressante, avec de g à d Christine Beckers (1ère femme auto avec Fougerouse) Alain Genestier première auto (Range V8) quatrième au classement général derrière Neveu, Compte et Vassard, Martine de Cortanze victorieuse en catégorie femmes moto et Cyril Neveu vainqueur au général

 

 

RETROUVAILLES CHEZ MICHEL BELTOISE

 

Puis aprés les retrouvailles du Trocadéro, 70 des participants se sont inscrits au dîner donné chez Michel Beltoise, le frère du pilote décédé, l’inoubliable Jean Pierre Beltoise, l’ambiance s ‘est enfin mise au chaud (la caractéristique des TOUS les départs de Paris-Dakar a été le froid gelant à pierre fendre) une partie du coût du repas était réservée à l’association Wazzaj de Thierry Reverchon, baroudeur au cœur grand comme le monde…

Il distribue des panneaux solaires dans les villages qui n’ont rien.

Voilà, on a vécu un gros moment d’émotion, les parcs et jardins ont donné à Philippe Vassard, leur autorisation à trois jours de l’événement, ce qui a permis à divers véhicules des Dakar d’antan, de stationner autour des jardins du Trocadéro.

 

DIDIER COSTE, MON COMPLICE DE L’ÉPOQUE A MOTO VERTE

 

Et là, c’est fort parce que cette administration est la plus dure de la Ville de Paris quand on veut organiser quoi que ce soit sur son territoire…

Donc chapeau à tous, cette idée fera peut être boule de neige mais sinon tant pis, on a effectivement fait une pause dans notre vie.

J’ai aussi vu René Metge radieux, comme si comme nous il avait perdu quarante ans.

Émotion toujours…

Coté émotion, comme me le signalait encore l’ami Gilles Gaignault, absent car en séjour dans la lointaine Afrique du sud, on a eu une immense pensée pour 2 grands disparus de ce 1er Paris-Alger-Dakar, nos potes ‘JCO’ alias Jean Claude Olivier, sans oublier le plus célèbre des commandants de bord, Patrick Fourticq, tous les deux décédés, le premier d’accident et le second du satané cancer…

Signalons enfin que dans quelques jours, le 5 janvier démarre à Monaco, l’Africa Race, le petit frère du vrai Paris-Dakar de l’époque Sabine et qu’organisent maintenant depuis dix ans, la paire que forme les anciens vainqueurs de ces vrais Paris-Dakar, le tandem avec René Metge et Jean-Louis Schlesser

Leur épreuve traversant le Maroc, la Mauritanie avec arrivée au Sénégal à Dakar, au lac Rose… comme autrefois!

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : Pierre Cress pour Bike 70 

 

RETROUVAILLES DES ANCIENS DU 1 er PARIS ALGER DAKAR – CYRIL NEVEU

 

RETROUVAILLES DES ANCIENS DU 1 er PARIS ALGER DAKAR Martine RENIER Michele BRALMI CHAPEL et Christine BECKERS

About Author

jeanlouis