WORLD SUPERSPORT 600 2019/2020, LE FRANÇAIS LUCAS MAHIAS AMPUTÉ DE DEUX PHALANGES

 

 

Lucas Mahias est l’un des rares pilotes Français,Champions du monde de vitesse…

Il a été titré en Supersport 600 en 2017, sur une Yamaha.

Il a aussi été sacré Champion du monde en endurance en 2016, avec le team GMT 94 qui, justement, est depuis passé avec armes et bagages à la vitesse pure, en WSSP 600 avec ses deux pilotes tricolores, Jules Cluzel et Corentin Perolari.

Avec Lucas Mahias, ils forment un trio Français qui s’est souvent battu pour les places d’honneur en 2019.

 

CHAMPION DU MONDE WSPP 600 EN 2017

 

Lucas Mahias qui roule aujourd’hui pour le team Kawasaki Puccetti, a fait une pige dans ces courses totalement sans intérêt que représentent les MotoE (électriques) sur certaines manches du MotoGP.

Un de mes confrères a publié un entretien avec Claude Michy, le promoteur du GP de France, visiblement soulagé de ne pas faire courir les MotoE au Mans…

C’est à Valence, lors des essais de la finale, que Lucas Mahias a chuté.

Il s’est blessé un petit doigt, et ce assez gravement pour être amputé d’une phalange à l’hôpital de la ville.

Puis rentré en France, il a été décidé avec ses médecins d’amputer une deuxième phalange, le petit doigt était vraiment mal en point…

Mais Lucas ne perd pas le moral :

« Au moins, cela ne s’est pas produit en milieu de saison. Néanmoins, ce n’est pas une situation facile, j’avais quelques plans pour l’hiver. Je suis définitivement en forme pour le prochain test et prêt pour la nouvelle saison – avec un petit-petit doigt. »

Tant mieux, il a quand même raté la première session de tests d’automne à Jerez.

 

ANDY VERDOÏA

 

Le Championnat du monde Supersport 600, sera très intéressant en 2020, avec pas mal de Français qui se battent devant, ucas Mahias donc, sur Kawasaki, Jules Cluzel et Corentin Perolari au guidon des Yamaha du GMT 94.

On annonce aussi que Yamaha a injecté de l’argent dans un nouveau team qui roulera dans ce Championnat 2020 avec ses pilotes bLu cRu (jeu de mots nippo-anglais comme d’habitude pas forcément marrant),une filière Yamaha pour faire éclore et mettre le pied à l‘étrier à de jeunes talents.

Excellente idée, dans ce nouveau team il y aura le jeune espoir Andy Verdoïa, qui a couru en 2019 le très disputé WSSP 300, la catégorie d’entrée de la vitesse, où l’on ne se fait pas de cadeaux, il a terminé quatre, il a 17 ans.

Prochains essais officiels à Jerez et première course en Australie fin février.

Les calendriers des courses du mondial Superbike, celui du WSBK 2019, et ceux des Supersport, WSPP 600 et 300, lesquels ne disputent pas toutes les manches pour des questions de coût.

 

Jean Louis BERNARDELLI 

Photos : WSBK/Team Puccetti  

 

 

Moto Sport Superbike

About Author

jeanlouis