‘LUIGI’ LE SORCIER DE COMBLAIN AU PONT EST MORT

 

 

 

LUIGI aux cotés de Lucien BECKERS aux 24 Heures de SPA en 2016

 

Encore une bien triste et pénible nouvelle à quelques jours de fêter Noël…

 

Nous apprenons en effet avec une immense tristesse  ce samedi matin 21 décembre, le décès survenu ce vendredi 20 Décembre 2019 de notre ami Luigi Cimarosti, le ‘ Sorcier ‘ célèbre préparateur Belge. 

Il nous quitte a bientot 90 ans, étant né le 18 mai 1930 en Italie à San Giorgio Della Rinchivelda

 

24 HEURES DU MANS 1994 – Présentation des deux DODGE VIPER – Photo Thierry COULIBALY

 

L’homme qui lors des 24 Heures du Mans 1994, nous a permis de réaliser et de signer un authentique exploit en nous permettant des leur toute 1ére apparition en course et dans la compétition la plus dure au monde, de finir classé et de terminer en vainqueur de la catégorie des GT  avec les deux Dodge Viper, les nouveaux bolides  ‘Made in USA’  que j’avais eu l’audace, le culot et l’inconscience aussi et surtout de faire débuter dans l’épreuve la plus redoutée et redoutable en endurance mondiale…

 

24 Heures du MANS 1994 – La N°41 du trio François MIGAULT-Philippe GACHE et Denis MORIN -Photo Thierry COULIBALY

 

Opération à hauts risques mais qui s’était terminée finalement et comme nous l’espérions tous et le souhaitions, dans la joie, les deux Dodge Viper franchissant le dimanche 19 juin 1994, et au terme des deux Tours d’Horloge la ligne d’arrivée de la plus grande course d’endurance au monde, avec dans l’ordre l’Orange Fluo, la N°40, confiée à l’équipage que formait la paire tricolore René Arnoux et Bertrand Balas, qu’épaulait le fils de Derek Bell, le jeune Britannique Justin devant la N°41 du trio composé des trois Français, Philippe Gache, François Migault et Denis Morin.

 

DODGE-VIPER-24-HEURES DU MANS-1994- Photo : Bernard BAKALIAN

 

Un souvenir INOUBLIABLE,  lequel allait donner des idées aux dirigeants de la firme Américaine Chrysler, Bob Lutz et François Castaing, qui ne croyaient pas en notre projet, estimant de leur Viper, n’était pas compatible avec la haute compétition…

Et pourtant avec peu de moyens, un budget total de 3,5 millions de francs de l’époque, soit l’équivalent de 500.000€ ! Nous leur avions prouvé et démontré le contraire

Du coup, cela leur a donné des idées et Neil Heineman, l’ingénieur en charge du projet a donné naissance à une vraie Chrysler Viper de compétition, Hugues de Chaunac et Oreca, se chargeant de lui offrir par la suite ses lettres de noblesse et un magnifique palmarès…

Depuis cette formidable aventure en compagnie de l’ami Luigi, qui avait préparé avec toute sa passion, tout son talent, toute la partie mécanique (moteur-boite-carter sec) les années ont passées mais nous conservions le contact avec notre ‘ Sorcier ‘ que nous visitions chez lui dans sa base de Comblain au Pont, pas très éloignée du circuit de Francorchamps, lors de nos déplacements à Spa!

 

 

À Julia Xhenceval son épouse, Julia Et Sylvia sss filles, la rédaction d’Autonewsinfo adresse ses très sincères condoléances attristées

RIP Luigi, on ne t’oubliera pas

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Thierry COULIBALY – Bernard BAKALIAN 

 

Ses Obseques se dérouleront ce Mardi 24 décembre 2019 en l’église De Comblai  au Pont à 10heures30

 

NOTRE RÉCENT ARTICLE SUR LES DODGE VIPER

LE MUSÉE DES ‘VIPER’ EN SUISSE EST OUVERT AUX VISITES.

About Author

gilles