PSA/FCA : UN VRAI MARIAGE DE RAISON…

 

 

 

Ça y est, les bans sont publiés…

 

Mais le mariage lui ne sera finalisé que d’ici 12 à 15 mois, le temps de mettre à plat tous les apports de chacun et de définir les différents contrats.

Ce nouveau groupe, dont le nom n’est pas encore connu, sera le quatrième constructeur automobile mondial, avec quelques 8,7 millions véhicules produits et un chiffre d’affaires de 169 milliards d’euros, avec une marge opérationnelle de 6,6%.

Voilà de quoi alimenter un beau service R&D, afin de faire face aux nouvelles réglementations, de l’Union Européenne en particulier, et à l’électrification des gammes.

Comme nous avions pu l’imaginer le 31 octobre dernier, et c’est maintenant confirmé, c’est bien John Elkann – petit fils de Giovani Agnelli- qui prendra la Présidence du groupe, alors que la Direction Générale sera confiée à Carlos Tavares.

Deux fortes personnalités, avec des expériences différentes, mais qui devrait représenter un duo tout à fait complémentaire.

A John Elkann la perspective et les finances, à Carlos Tavares le dynamisme, la volonté de déplacer les montagnes et le fighting spirit !

Le groupe Français, PSA, tout en discrétion et efficacité, semble l’opposé du latino-américain FCA, bien plus orienté « show-off ».

Cette alliance pourrait ressembler à celle de la carpe et du lapin, mais au nom de la raison, de nombreux mariages ont été couronnés de succès… alors pourquoi pas celui-ci !

Et quand, de surcroit, il en va de la survie de chacun de ces deux groupes, les deux familles respectives poussent naturellement dans le même sens.

Alors, longue vie au FCPS(A) – ce n’est pas un nouveau club de foot ! – et vive les mariés…

 

Gilles VIRMOUX

Photo : PSA FCA

Économie Evenements Fiat Peugeot

About Author

gilles