MOTOGP : SUR CHAQUE COURSE, MICHELIN APPORTE 1400 PNEUS !

 

 

MICHELIN EST DEVENU UN ACTEUR TOTAL DANS LE MOTOGP

 

1400 pneumatiques par GP, c’est évidemment énorme, surtout pour 22 pilotes !

Mais comme Michelin a voulu relancer la guerre des pneus tout en étant fournisseur unique du MotoGP, ce qui est une superbe idée, on offre énormément de choix à chaque pilote, d’ailleurs, sur la grille de départ, on sait à chaque fois que ce choix peut-être  judicieux ou désastreux !

Certes, on propose le même choix sur plusieurs pistes par an, mais pas souvent, donc si l’on compte que depuis 2016, Bibendum est fournisseur, en calculant le nombre de GP et de jours d’essai, on imagine la quantité pharaonique de gommes fabriquée depuis…

Chaque pilote dispose de 22 slicks, dix avant et douze arrière, à choisir dans les trois composés proposés, soft, medium, hard.

Il y a des maxima, cinq pneus du même composé à l’avant, six à l’arrière.

Avec évidemment des exceptions, quand un pilote passe par les deux séances de Qualif Q1 et Q2, on lui octroie un pneu de plus à l’avant et un à l’arrière.

Bon, ça c’était pour le sec…

Michelin apporte sur chaque GP, y compris le Qatar où il pleut rarement mais quand c’est le cas, ce sont des trombes, des gommes pluie!.

 

PIERO TARAMASSO L’HOMME DU MOTOGP CHEZ MICHELIN

 

Là encore, chaque pilote reçoit 13 pneus pluie, six avant et sept arrière, avec deux composés (soft et medium mais aussi parois extra soft).

Il y a même un jeu de pneus pluie de plus si tout le week end se passe sous l’eau…

Voilà, il faut en plus compter que chaque année, Michelin modifie ses propositions, avec nouvelle gomme, nouvelle forme ou nouveau composé, on imagine donc que cela coûte un prix fou (impossible à connaître, Michelin est plus secret que Fort Knox) mais l’image de marque est énorme.

 

OUI IL PLEUT PARFOIS AUSSI … AU QATAR. LA PREUVE !

 

Or, si dans l’automobile, sauf sur les sportives, les conducteurs se foutent royalement de ce sur quoi ils roulent, dans la moto, depuis le scooter 125, le pilote est très attentif à ses gommes, il faut dire que sa première sécurité est là…

C’est là que l’image de marque (et la production de pneus grand public de qualité exceptionnelle) comptent beaucoup dans le choix, or le marché moto, vu au plan mondial, est colossal.

Michelin est leader en Europe, mais en Asie il est prévu de doubler la production.

En inde par exemple, marché énorme, il est aussi prévu d’ouvrir une nouvelle usine, qui alimentera égalemnt l’Indonésie, le Vietnam et la Thaïlande.

Bibendum ça se dit comment en siamois ?

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : Manufacturier et MotoGP

 

 

Michelin Moto MotoGP

About Author

jeanlouis