F2 : CHAROUZ RECRUTE PIQUET ET DELETRAZ

 

 

 

Après HWA, PREMA et DAMS, Charouz est la nouvelle équipe de F2 au complet pour 2020. Elle fera appel au débutant Pedro Piquet et au vétéran Louis Delétraz.

La moitié du plateau de la F2 est gelé. Charouz a annoncé son binôme, comme HWA, PREMA et DAMS l’avaient fait auparavant. Notez au passage que l’équipe porte le nom de « Charouz Sport System » et non plus « Sauber Junior Team by Charouz ». Faut-il comprendre que le partenariat avec Alfa Romeo F1 a vécu ?

Côté pilotes, pas de surprise : elle a recruté Pedro Piquet et Louis Delétraz. Les deux pilotes que l’écurie avait fait rouler aux test post-saison de Yas Marina.

Piquet a du mal à décoller. Après son titre de F3 Brasil, en 2014, son triple-champion de père voulu le pousser en Europe et il effectua un test chez Carlin, en F3. On le vit également en Toyota Racing Series. Mais ce n’est qu’en 2016 qu’il traversa définitivement l’Atlantique, après un second titre de F3 Brasil. En 2017, pour sa troisième campagne de TRS, il enchaina enfin les podiums et frôla le titre. En F3, en revanche, pas d’amélioration. En 2018, Piquet monta en GP3, où il fut métamorphosé ! Le Brésilien remporta enfin ses premiers succès en Europe… Mais lorsqu’il redoubla dans un GP3 devenu F3 FIA, ce fut une déception : compte tenu de son expérience, il pouvait viser le titre, or, il ne termina que 5e. Globalement, autant fin 2014, d’aucuns le voyaient un jour en F1, autant aujourd’hui, il ne fait plus vraiment figure d’espoir…
Le plus jeune des fils de Nelson Piquet souhaite désormais s’essayer à la F2. Pourra-t-il y faire mentir ses détracteurs et revendiquer un baquet de F1 ?

Qu’espère encore Louis Delétraz ? En 2015, il remportait sur le fil une FR 2.0 NEC (avec quatre pilotes en lutte pour le titre, lors de la finale !) et termina vice-champion de l’Eurocup FR 2.0. Il confirma en terminant vice-champion de F 3.5 V8, en 2016. BMW et Renault se battaient pour l’intégrer à leurs Junior Team. En 2017, il effectua ainsi ses premiers tours de F1, avec une voiture frappée du losange… En F2, par contre, avec Rapax, puis Racing Engineering, il fut à l’arrêt. En 2018, il redoubla avec Charouz, tout en devenant 3ème pilote Haas : deux podiums, puis plus rien. En 2019, il passa chez Carlin. Lors du premier tiers de la saison, il se battait pour le top 5. Puis son équipier, Nobuharu Matsushita, prit l’ascendant.
C’est fini. Delétraz n’intéresse plus personne. Il a eu sa chance et il n’a pas été à la hauteur. Pour 2020, il retourne chez Charouz. A l’instar d’Artem Markelov ou de Sean Gelael, son obstination à poursuivre en F2 laisse pantois.

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : F2

Louis Delétraz (Charouz.) Copyright : F2

F2 Monoplaces

About Author

Fred Prysquel