MOTOGP 2019/2020 : L’ITALIEN IANNONE SUSPENDU POUR DOPAGE PAR LA FIM

IANNONE LÉGITIMEMENT INQUIET

 

La FIM a reçu un rapport d’un laboratoire spécialisé indiquant une substance non autorisée dans l’urine du pilote Italien Andrea Iannone!

Il a donc été immédiatement suspendu provisoirement par la FIM, coup de bol, cette punition arrive alors qu’il ne se passe rien sur les circuits jusqu’à février 2020, Iannone aura le temps de se défendre.

On voit une fois de plus la vitesse d’escargot des contrôles anti dopages…

On songe au temps qu’il aura fallu pour exclure Lance Amstrong du tour de France, sept années je crois après sa retraite sportive, alors qu’il avait gagné  autant de fois d’affilée et que tous les spécialistes du calcul de puissance dans les montées des coms, les redoutables ascensions Alpines ou Pyrénéennes, avaient conclu qu’il avait … une Ferrari dans chaque jambe !

Le prélèvement en question remonte au GP de Malaisie, c’était le 3 novembre !

Le laboratoire, situé à Dresde en Allemagne qui est officiellement accrédité  par l’Agence Mondiale Anti Dopage, a décelé une substance (non précisée) de la catégorie des stéroïdes anabolisants androgènes exogènes.

 

UN PROBLÈME QUI S’AJOUTE A UNE MOTO PEU PERFORMANTE

 

Le pire est qu’en cherchant sur Internet ce que ces mots signifient j’ai surtout trouvé des annonces de vente !

On y trouve des stéroïdes anabolisants (destinés à augmenter la masse musculaire), androgènes signifie que l’on est dans une classe d’hormone sexuelle proche de la testostérone, exogène veut dire qu’elle est administrée par voie extérieure.

Comme dans tout prélèvement il y a eu deux prises, deux échantillons, l’analyse porte sur le premier et le pilote a le droit d’assister à celle de son échantillon B.

Il peut aussi demander la levée de son interdiction provisoire de rouler car depuis le  m17  décembre, il lui est interdit de participer à toute compétition ou activité moto jusqu’à nouvel ordre.

Si ce « nouvel ordre » signifie début février on ne verra pas Iannone aux essais de Sepang.

On espère juste que la deuxième analyse sera plus rapide que la première !

Aucune autre info n’a été donnée par la FIM, je me garderai bien d’ajouter quoi que ce soit.

Tant ce sujet des contrôles est … délicat!

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos MotoGP  

 

 

 

Moto MotoGP

About Author

jeanlouis