F3 ASIAN : ALDERS ET DOOHAN, MEILLEURS QUE DES PILOTES DE F2 !

 

 

 

Grosse surprise dans cette manche de F3 Asian de Sepang : Joey Alders (BlackArts Racing) et Jack Doohan (Pinnacle), peu en verve en Europe, se sont partagés les lauriers. A contrario, les favoris ont été aux abonnés-absent…

 

Dernière grande compétition monoplace de l’année 2019, la F3 Asian débute son exercice hivernal à Sepang. Nikita Mazepin (Hitech), Pietro Fittipaldi (Pinnacle) et Tatiana Calderòn (Seven GP) sont présents, avec l’objectif de glaner des points de Superlicence FIA.

Le Russe Mazepin est le plus rapide des essais. Néanmoins, c’est Ukyo Sasahara (Hitech) qui décroche la pole. Rappelons qu’en tant que champion sortant, il ne peut inscrire de points.

De toute façon, le Japonais est déclassé pour voiture non-conforme et le vétéran Yu Kuai Du Zen Motorsport, hérite de la pole.

 

Course 1

« James » loupe complètement son départ et c’est le chaos dans le peloton. Parti 5e, Devlin DeFrancesco (Absolute) vire en tête devant Joey Alders (BlackArts Racing) et Jack Doohan (Pinnacle.)

Ensuite, les écarts se stabilisent. La seule action, c’est le calvaire de Fittipaldi, qui a visiblement un pépin technique. Le Brésilien passe par les stands et repart en queue de peloton. A mi-course, une averse s’abat sur Sepang. Jake Hughes (Hitech) part à la faute et c’est un safety-car.

Alders profite du regroupement pour doubler le pilote de F3 FIA à la reprise. Doohan harcèle également le Canadien, ce qui permet au nouveau leader de s’échapper.

En vue de l’arrivée, l’Australien trouve une ouverture sur le Canadien et passe 3e.

Victoire d’Alders, devant Doohan et DeFrancesco

 

Course 2

DeFrancesco est en pole devant Alders et Sasahara. Comme au restart de la course 1, le Néerlandais surprend le Canadien et il déroule jusqu’au damier. 4e, Doohan est à l’affut.

Sepang devient une mare et nombre de pilotes se font piéger. Doohan est le premier gros bras à partir en drift, il repart derrière le peloton. DeFrancesco l’imite. Sasahara, lui, tombe en panne.

Avec tout cela, Mazepin est promu 2e et Cao Zhuo (Absolute), 3e. Plus spectaculaire : Calderòn passe 4e !

Doublé d’Alders, cette fois encadré par Mazepin et Cao.

 

Course 3

Doohan est en pole. Le pilote Red Bull Junior Team s’envole au feu vert. Sasahara, 2e sur la grille, ne peut retenir Alders. Alders tente de rattraper Doohan, mais le fils du motard est trop fort.

Alors que la course semble pliée, la pluie tombe. Alders et Sasahara font de l’aquaplaning. DeFrancesco en profite pour passer 2e, devant Alders, qui a pu limiter la casse (au propre, comme au figuré.)

Doohan, DeFrancesco et Alders grimpent dans cet ordre sur le podium.

Au classement, Alders est le premier leader, avec 65 points. Pour mémoire, il fut un modeste pilote d’ADAC F4, avant de s’exiler en Asie, où il remporta l’Asia Formula Renault.

47 points pour Doohan, 2e. Mazepin, le moins pire des chasseurs de Superlicence, est 3e avec 40 points.

Du côté des féminines, Calderòn est 9e avec 14 points et Jamie Chadwick (Absolute), 10e avec 11 points.

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : F3 ASIAN

 

Joey Alders (BlackArtsRacing) Copyright : F3 ASIAN

F3 Monoplaces

About Author

Fred Prysquel