YART YAMAHA REMPORTE LA TOUTE PREMIERE EDITION DES 8 HEURES DE SEPANG

 

ENDURANCE MOTO 2019 – 8 H DE SEPANG Des conditions dantesques avec des pluies diluviennes

 

Le YART Yamaha s’impose ce samedi 14 décembre 2019, devant le Team  Asia Dream Racing with Showa et l’équipe BMW Motorrad World Endurance Team en Malaisie pour la première édition des Huit Heures de Sepang, une course très éprouvante en raison de conditions météo franchement excécrables et particulièrement très difficiles.

Après un départ retardé et une suspension de la course en raison de fortes et violentes averses, la première édition des 8 Heures de Sepang, seconde manche  au Championnat du Monde FIM EWC, a cependant malgré tout tenu ses promesses de grande et nouvelle épreuve.

Les multiples duels en tête, les changements incessants de leader, les innombrables coups de théâtre et les inévitables accrochages et chutes, ont animé en permanence cette course intense sur le magnifique circuit Malaisien, théâtres habituel des Grands Prix de F1 et du MotoGP.

 

ENDURANCE MOTO 2019 – 8 H DE SEPANG La YAMAHA du YART victorieuse le 14 décembre

 

Malgré une alerte électronique en début de course, l’équipe Autrichienne YART Yamaha s’impose après avoir déjoué tous les pièges avec Niccolò Canepa, seul pilote de la Yamaha N°7 durant toute la course, bien raccourci en raison des conditions météo dantesques.

Cette stratégie, permettant d’avoir au guidon un pilote rapide et habitué aux conditions délicates de piste, a porté ses fruits. Broc Parkes et Karel Hanika sont pourtant associés à cette victoire, eux qui n’ont tournés que lors des différentes sessions des essais.

« Nous avons gagné tous ensemble » a affirmé Niccolò Canepa lors de la conférence de presse d’après course.

YART Yamaha devance à l’arrivée le Honda Asia Dream Racing with Showa qui boucle une course solide dans le peloton de tête avec le Malaisien Zaqhwan Zaidi, le Thaïlandais Somkiat Chantra et l’Indonésien Andi Farid Izdihar. L’équipage cosmopolite de ce team japonais s’était déjà fait remarquer en qualifications lors duTop10 en arrachant la seconde place sur la grille de départ.

BMW Motorrad World Endurance Team décroche son deuxième podium à l’occasion de ces 8 Heures de Sepang, après celui déjà obtenu au dernier Bol d’Or en septembre au Paul Ricard en France, avec Ilya Mykhalchyk et Markus Reiterberger. Kenny Foray, blessé lors des essais, n’ayant pas pris part à la course.

L’équipe officielle Belge BMW prend ainsi la deuxième place au classement général provisoire du Championnat du Monde FIM EWC avec 15 points de retard sur le Suzuki Endurance Racing Team qui reste en tête après sa victoire au Bol d’Or et sa cinquième place ici à Sepang.

 

ENDURANCE MOTO 2019 – 8 H DE SEPANG LA dernière course de VINCENT PHILIPPE

 

A retenir que ce samedi, Vincent Philippe l’incontestable pilier et leader de cette équipe du SERT, le plus titré de tous les pilotes avec dix couronnes mondiales en endurance, a disputé sa toute dernière course, se retirant désormais de la compétition.

Saluons cet immense CHAMPION qui a tout gagné, en témoigne ses dix titres mondiaux. RESPECT à lui qui va maintenant ouvrir un commerce chez lui à Vesoul.

Signalons encore la sixième place de l’écurie SRC Kawasaki, l’équipe de Gilles Stafler tenante du titre mondial.

 

ENDURANCE MOTO 2019 – 8 H DE SEPANG La KAWASAKI Championne du monde en titre

ENDURANCE MOTO 2019 – 8 H DE SEPANG – L’accriochage entre Van der MARK et Mike di MIGLIO

 

De ces Huit Heures de Sepang, notons encore l’accrochage survenu entre la Yamaha du Sepang Racing la moto partie en pole, Mark Van der Mark bataillait avec Mike Di Meglio au guidon de la Honda FCC de Honda France.

Les deux pilotes se retrouvaient à terre et seul le pilote Français parvenait à reprendre la course rapidement,   conservait même sa première place et augmentant ensuite son avance.

Jusqu’à ce qu’il chute alors qu’il ne restait qu’une heure avant le damier et qu’il semblait filer vers la victoire, sa Honda semblant visiblement intouchable et très supérieure !

Mike qui expliquait :

 « J’ai soudain perdu l’arrière, et je ne sais pas pourquoi »

Du coup, la route du succés s’ouvrait pour la Yamaha du YART !

Yamaha Sepang Racing termine finalement 7ème devant le BMW Sepang Racing, 3ART Moto Team 95 et le Team ERC Endurance qui fait entrer sa Ducati Panigale dans le Top 10.

 

ENDURANCE MOTO 2019 – 8 H DE SEPANG -YAMAHA SEPANG –

Le vainqueur Superstock au pied du podium

 

Dans cette course à rebondissements, l’équipe Française Moto Ain a tracé sa route jusqu’au pied du podium pour s’imposer à nouveau en Superstock. La formation tricolore et sa Yamaha consolident leur place en tête de la Coupe du Monde d’Endurance avec Roberto Rolfo, Robin Mulhauser et Hugo Clère et termine la course devant le Suzuki Endurance Racing Team et Webike SRC Kawasaki France, en difficulté dans ces conditions de piste difficiles.

En catégorie Superstock, Moto Ain devance la BMW des Allemands du GERT56 by GS Yuasa. 14èmes à l’arrivée, Lucy Glöckner, Stefan Kerschbaumer et Pepijn Bijsterbosch ont su résister jusqu’au bout à la remontée de l’équipe Japonaise du Tone RT Syncedge 4413 BMW.

Retardés par une chute en début de course, Tomoya Hoshino, Kokoro Atsumi et Takeshi Ishizuka bouclent néanmoins leur première course hors Japon sur le podium.

D’autres équipes ont vécu une course éprouvante. Suzuki JEG Kagayama, bien placé dans le trio de tête, a perdu beaucoup de terrain sur problème mécanique. C’est aussi la mécanique qui a trahi Tecmas BMW GMC qui avait fait le show en début de course avec Camille Hédelin, très à l’aise sur piste détrempée.

Prochain rendez-vous en FIM EWC aux 24 Heures Motos les 18 et 19 avril au Mans.

 

François LEROUX

Photos : FIM et TEAMS

 

FIM EWC Moto

About Author

gilles