GOOD YEAR FOURNISSEUR UNIQUE DES LMP2 EN MONDIAL WEC ET ELMS

 

 

 

 

Signature cette semaine sur le circuit de Sakhir à Bahrein, où se déroule la cinquième manche du Championnat du monde d’endurance WEC de la saison 2019-2020, du partenariat technique et marketing, entre Goodyear, le FIA WEC et l’ELMS

Un contrat de plusieurs années a été conclu entre l’ACO (Automobile Club de l’Ouest), le Championnat du Monde d’Endurance FIA WEC, l’ ELMS (European Le Mans Series) et Goodyear. Il s’agit d’un partenariat technique et marketing entre les différentes entités précitées.

Cet accord voit le manufacturier de pneumatiques Américain, basé à Akron dans l’Ohio, devenir un partenaire majeur du mondial WEC, en plus d’être déjà fournisseur officiel et d’acquérir l’exclusivité de la catégorie LMP2 du WEC et de l’ELMS.

La décision de désigner Goodyear comme unique fournisseur de pneus de la catégorie LMP2, renforce la relation entre les 24 Heures du Mans, les Championnats majeurs de l’endurance mondiale et européenne et l’un des manufacturiers de pneumatiques les plus victorieux de l’histoire du sport automobile.

 


WEC-2019-2020-Le-grand-retour-de-Goodyear-en-endurance-mondiale-WEC- Photo-GOOD YEAR Nick-DUNGAN

 

Ce nouveau contrat concernant les concurrents LMP2 du WEC sera effectif pour les 8 manches de la saison 2020-2021, qui débute à Silverstone en septembre prochain, avant de parcourir les quatre continents pour une apogée aux 24 Heures du Mans en juin 2021.

Cette dotation exclusive de pneumatiques pour le Championnat du Monde d’Endurance WEC de la FIA, contribue à réaliser des objectifs de performance et à assurer une très grande compétitivité des prototypes LMP2, sans induire d’investissements supplémentaires pour les concurrents.

La fourniture des pneus pour les engagés LMP2 de l’ELMS débutera quant à elle en avril 2021.

En outre, Goodyear va accroître la visibilité de sa marque sur la piste et dans le paddock pour animer le lancement d’une nouvelle gamme de pneus incluant les technologies dérivées du sport automobile.

Ceci englobera des visibilités sur la piste et dans la voie des stands, ainsi qu’une augmentation des activations marketing et media.

Questionné Mike Rytokoski, Vice-Président et Directeur Marketing pour la clientèle Europe, Moyen-Orient et Afrique de Goodyear, indique :

« Goodyear possède une longue et illustre histoire en sport automobile. En plus de notre record, toujours invaincu en Formule 1, de 368 Grands Prix remportés, nous comptons 14 victoires aux 24 Heures du Mans. Ce partenariat nous permet de montrer notre technologie, notre solidité et nos performances dans la plus célèbre course d’endurance du monde. Nous sommes très fiers d’avoir été choisis pour ce défi. »

Pour ce qui le concerne, Pierre Fillon, Président de l’Automobile Club de l’Ouest, ajoute et précise :

« L’héritage de Goodyear au Mans compte quelques-unes des victoires les plus légendaires remportées entre les années 1960 et 1990. Nous sommes très heureux qu’une marque aussi connue dans le monde entier avec un tel palmarès victorieux, ait choisi les 24 Heures du Mans, le WEC et l’ELMS pour tester sa technologie dans l’environnement sportif le plus exigeant. Son engagement pour l’avenir de l’endurance est inspirant et fait écho à l’éthique de l’ACO et de tous nos championnats d’endurance. »

Quant à Gérard Neveu, Directeur Général du Championnat du Monde d’Endurance WEC et de l’European Le Mans Series, lui, il conclut :

« Depuis l’annonce de son retour l’année dernière, l’implication de Goodyear pour atteindre une performance maximale a été très impressionnante. S’imposer en catégorie LMP2 en Championnat du Monde après seulement la troisième course démontre l’investissement, la technologie et la détermination de l’équipe de Goodyear. Nous sommes très fiers de compter Goodyear comme partenaire majeur du WEC et de l’ELMS. Nos écuries LMP2 bénéficieront d’un soutien professionnel de très haut niveau afin d’impulser la compétition toujours très serrée de cette catégorie. »

Désormais, les deux géants du pneumatique, d’un coté le Français Michelin et de l’autre l’Américain Good Year se partagent les fournitures de leurs produits pour les catégories des prototypes.

Au Clermontois, la monte des protos LMP1 Hypercars, à la firme d’Akron, celui des LMP2.

Il fut un temps où ces entreprises aimaient à croiser le fer pour vanter les capacités de leurs produits respectifs…

Crise et conjoncture économique ont depuis visiblement bien changé la donne !

 

Gilles GAIGNAULT

Photos :  Thierry COULIBALY – Antoine CAMBLOR – GOOD YEAR Nick DUNGAN

 

WEC-2019-BARCELONE-CATALUNYA-Prologue-Le manufacturier-GOOD-YEAR est de retour-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

24 Heures du Mans ELMS Endurance FIA WEC Goodyear

About Author

gilles