MOTOGP/F1 : PROJET DU NOUVEAU CIRCUIT…. MAUVAIS PLAN A RIO, TERRAIN MINÉ !

 

 

 

Il y a un projet assez avancé de nouveau circuit à Rio, sur lequel il est prévu de rouler en MotoGP en 2022.

Le dictateur Bolsonaro veut même y organiser le Grand Prix de F1 à partir de 2026, GP qui se déroule pour l’instant sur la piste d’Interlagos à Sao Paulo, ce sera donc plus difficile d’y parvenir, car les autorités sportives du pays s’y opposant!

Lewis Hamilton a même fait savoir que construire un autre circuit est une absurdité, qui coûtera beaucoup d’argent à un pays qui n’en a pas…

En coupant au passage des milliers d’arbres, on sait que « le président » est soupçonné de couvrir les incendies volontaires d’immenses parcelles d’Amazonie, pour faire de la place pour la culture des palmiers à huile et pour l’élevage de poulets.

Autrement dit le sacrifice de ses finances et de ses arbres ne l’empêche pas de dormir.

Sur ce… est arrivée la très mauvaise nouvelle.

Relevée par le site Espagnol Marca.

Cette nouvelle peut remettre en cause le projet de circuit Rio Motopark, prévu à Deodoro, dans l’est de Rio de Janeirao, sur le site d’une ancienne base militaire.

Ce site était truffé de mines actives, qui ont été nettoyées pour les JO qui y ont construit une structure, on a alors fait sauter la bagatelle de 167 000 de ces saloperies.

Sauf que certaines zones, à l’époque inondées, n’ont pas pu être sondées et seraient donc encore parsemées… d’engins de mort.

Il est évident que d’ici 2022, date théorique du premier MotoGP du Brésil, on a le temps de refaire des sondages avec des instruments de détection plus modernes et donc de faire sauter les engins qui ont été laissés en place lors des Jeux Olympiques de 2016.

Bien sûr, la surface d’un circuit de MotoGP est infiniment plus étendue que la structure construite pour les JO, on ya pratiqué le Hockey sur Glace, l’Equitation et le Rugby à 7.

Après les JO, désastre, le fameux stade de Maracana est laissé à l’abandon et Deodoro, qui devait faire place à un parc de loisirs et un terrain de golf, est resté fermé…

Ce parc de loisirs prévoyait un espace de baignade, qui n’a donc jamais été ouvert, ce qui se comprend si l’armée a rappelé au gouvernement et à la ville que le coin est mortel…

On a toujours cru que c’était un problème financier, il n’y a plus un sou vaillant d’argent public, mais là on arrive dans un domaine quasi inextricable car en plus tenu au secret militaire.

C’est sûr que les travaux vont devoir ralentir et que la commission de sécurité des GP va adorer savoir qu’elle marche sur des œufs qui tuent…

Affaire à suivre, le gouvernement va évidemment démentir, mais si une seule mine saute sous les bulldozers le GP va mettre un peu de temps à devenir réalité…

Jean Louis BERNARDELLI

Infographie Rio Motopark

 

 

 

 

F1 Moto MotoGP Sport

About Author

jeanlouis