KIMI RÄIKKONEN SE RAPROCHE DE RUBENS BARRICHELLO, LE RECORDMAN DES PARTICIPATIONS EN GP!

 

 


F1-2018-ABOU-DHABI- Dernière apparition de KIMI-RAIKKONEN en tenue FERRARI-ce dimanche 25-novembre 2018 au GP D’ABU-DHABI à YAS MARINA

 

A ABU-DHABI, dimanche dernier 1er décembre 2019, Kimi RAIKKONEN est devenu le second pilote à avoir disputé le plus grand nombre de GP derrière l’actuel recordman, le Brésilien Rubens BARRICHELLO!

Avec désormais 312 GP au compteur ‘ICEMAN’ se rapproche encore un peu plus du chiffre mythique de… 322, soit le nombre de GP disputés par l’ancien vice-champion du monde.

Et, avec la perspective de s’aligner la saison prochaine dans les 22 épreuves qui figurent au calendrier des GP de la FIA, Kimi peut largement viser d’atteindre et d’égaler ce record… Mieux même car à la fin de l’année 2020, il pourrait l’avoir largement battu, s’il participe aux 22 manches, doublant ainsi et dépassant le p’tit Brésilien, affichant en décembre 2020… 334 Grands Prix, soit 12 de plus que le Paulista!

 

F1-2001-La SAUBER de KIMI-RÄIKKONEN

 

Pour la petite histoire et pour les inconditionnels des statistiques, rappelons et signalons que celui qui fut sacré Champion du monde de la discipline en 2007 avec la Scuderia Ferrari – dernier pilote couronné avec une Rosso de Maranello – a disputé avec le Team Suisse Sauber, son tout 1er GP, celui d’Australie, le dimanche 4 mars 2001 sur la piste de l’Albert Park à Melbourne, tout comme le jeune Espagnol Fernando Alonso Juan-Pablo Montoya et le Colombien Juan-Pablo Montoya.

 

Grand Prix de France F1. Circuit Paul Ricard. Le Castellet. Kimi Raikkonen au volant de la Ferrari – Photo : Bernard BAKALIAN

 

Kimi a depuis remporté 21 victoires, signé 18 poles et 45 Meilleurs tours en course. Obtenant la bagatelle de 103 podiums en F1, outre ses 21 succès, s’offrant 37 deuxièmes places et 45 troisièmes. Totalisant 1859 points, 1305 tours en tête

Au cours de sa carriére, toujours en cours, Kimi Räikkonen a successivement piloté pour les écuries Sauber (2001), McLaren (2002 à 2006), Ferrari (2007 à 2009), Lotus (2012 à 2013), Ferrari (2014 à 2018) et à nouveau Sauber rebaptisé Alfa Roméo (2019).

 

KIMI-RÄIKKONEN au Rallye de FINLANDE 2010 avec sa C4 – Photo RED BULL

 

Précisons encore qu’en 2010 et 2011, Kimi Räikkonen, s’est aligné dans le Championnat du monde des rallyes WRC au volant d’une Citroen C4 WRC puis d’une DS3 WRC, se classant deux fois dixième du classement final

Enfin, en F1, Première victoire au Grand Prix de Malaisie, sur le circuit de Sepang, le 23 mars 2003.Première pole position au Grand Prix d’Europe, sur le Nürburgring, le 29 juin 2003 et enfin Premier ‘hat-trick’ lors du Grand Prix d’Australie, sur le circuit de l’Albert Park à Melbourne, le 18 mars 2007.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Bernard BAKALIAN – Antoine CAMBLOR – RED BULL – PIRELLI

 

F1 2019 CATALUNYA 18 février – ALFA ROMEO de KIMI RÄIKKONEN – Photo Antoine CAMBLOR –

KIMI-RÄIKKONEN, victorieux au volant de sa LOTUS, au GP d’ABOU-DHABI en 2012, à YAS MARINA.

 

Evenements F1 Monoplaces

About Author

gilles