NICO HÜLKENBERG DISPUTE SON 177éme ET DERNIER GRAND PRIX DIMANCHE A ABU DHABI

 

 

 


F1-2019-MONACO-La-RENAULT-de-NICO-HULKENBERG

 

Alors qu’il a fêté l’été dernier ses 32 ans, étant né le 19 août 1987 à Emmerich am Rhein en Rhénanie, Nico Hülkenberg fait à Yas Marina, à l’occasion de ce GP d’Abu Dhabi 2019, ses adieux au monde de la F1, étant remplacé la saison prochaine par le jeune espoir Français Esteban Ocon!

Séquence émotion donc ce week-end pour le pilote Allemand de l’écurie Renault, Nico Hülkenberg! Lequel à la veille de disputer ce qui sera très probablement sa dernière saison en F1 et son… 177éme et ultime Grand Prix, nous lâche:

« Mes trois années avec Renault seront gravées dans ma mémoire. Il y a eu des hauts et des bas, mais j’y ai apprécié mon rôle. Nous avons eu d’excellents résultats et des moments où nous les avons « presque » atteints, mais je me souviendrai très longtemps de tous. J’aimerais remercier tous les membres de l’équipe, y compris mes ingénieurs et mes mécaniciens, pour leurs efforts sur les soixante-et-une dernières courses. Il nous en reste une et nous donnerons tout pour aller chercher le meilleur résultat possible. »

UN PEU D’HISTOIRE…

F1-2016-MONTMELO-22-fevrier-Présentation-Equipe-FORCE-INDIA-Nico-HULKENBERG-et-Sergio-PEREZ-Photo-Antoine-CAMBLOR

 

Remplacé par Esteban Ocon chez Renault, l’Allemand va dire au revoir à la F1, étant absent des grilles de départ en 2020. Mais s’il n’aura pas de volant l’année prochaine, il souhaite que cette absence soit temporaire et que ce 177éme Grand Prix ce ne soit pas un adieu définitif, précisant:

« Honnêtement, c’est vrai il n’y a plus de volant pour moi la saison prochaine. Le seul qui était disponible chez Williams aux côtés de George Russell, a été attribué à leur pilote de réserve, le Canadien Nicholas Latifi.»

Tout en indiquant:

« Mais je ne prends pas ma retraite, vous me reverrez. J’adore le milieu de la F1, j’aime ce métier, j’aime la compétition. J’ai déjà vécu dix années en F1, ce n’est pas rien. Mais il est clair que ça va me manquer quand je vais devoir regarder le premier GP de la saison à la télévision. »

Avant d’ajouter:

« Je mentirais si je disais que quitter la F1 ne me fait rien. Je suis sincérement triste. Mais il existe d’autres disciplines en sport automobile où vous pouvez prendre du plaisir et ressentir de grosses sensations et des émotions fortes »

 

24 HEURES du MANS-2015-Les pilotes de la Porsche 919-Hybrid victorieuse, HÜLKENBERG-BAMBER-TANDY. Photo : Thierry COULIBALY

 

Et de citer, les 24 Heures du Mans, compétition où il a triomphé lors de l’édition 2015 avec l’écurie Porsche, en compagnie du Britannique Nick Tandy et du Néo-Zélandais Earl Bamber.

Seule certitude concernant la F1, Nico ne se voit nullement dans un rôle de pilote d’essai et de réserve:

« Lorsque vous êtes un jeune débutant, au début de votre carrière, et cela m’est arrivé en 2011, c’est un choix à saisir. Mais quand vous avec plus d’expérience, il semble franchement difficile d’envisager un tel contexte. »

Et Nico conclut:

« Je suis un spécialiste du pilotage de monoplaces, et 2020 va être un vrai test pour moi. Parce que toute ma carriére, toute ma vie se résume à vivre autour de la course automobile, et j’imagine que je vais ressentir une énorme charge émotionnelle, de ne plus me déplacer régulièrement sur les circuits à travers le monde. J’avoue et reconnais que cela ressemble à la grande inconnu pour moi ce brutal changement de vie… »

 

F1 6 Novembre 2010-Nico HÜLKENGERG au volant de la WILLIAMS, signe un exploit en décrochant la pole à INTERLAGOS

 

Rappelons que Nico à ce jour, à participé à 176 Grands Prix, dont le tout premier chez Williams aux cotés du Brésilien Rubens Barrichello, le dimanche 14 mars 2010 sur le circuit de Sakhir dans l’Île de Bahreïn, épreuve où il s’était classé au 14éme rang de ce GP remporté par la Ferrari de Fernando Alonso!

Pour sa première saison en F1, il obtiendra pour meilleur résultat une sixième place au GP de Hongrie. En fin d’année, Nico s’offrant un bel exploit…  en signant le samedi 6 novembre 2010, la pole au GP du Brésil sur la piste d’Interlagos à Sao Paulo. Course, déjà sa dernière avec Williams !!! Et qu’il finira huitième. Le Team de Sir Franck le remplaçant pour 2011 par le Vénézuélien Pastor Maldonado!

2011? Où il s’engage avec l’équipe Force India mais comme 3éme pilote aux cotés de son compatriote Adrian Sutil et de l’Écossais Paul di Resta. L’année suivante récupère le volant de Sutil et obtient son meilleur classement au GP de Belgique à Spa, avec une 4éme place.

Sauber le recrute alors pour 2013, où il épaule le débutant Mexicain, Esteban Guttiérez. Nico réalise des prouesses avec la monoplace Helvétique peu performante et termine la saison, dixième, totalisant tout de même 51 points.

 

24-HEURES du MANS-2015- Le trio victorieux de l’équipe PORSCHE : HULKENBERG-TANDY-BAMBER- Photo : Thierry COULIBALY

 

Quitte Hinwill pour 2014 et s’en retourne chez… Force India ! Et se classe neuvième du Championnat. En 2015, finit dixième mais parallèlement  à sa saison F1, est aligné aux très prestigieuses 24 Heures du Mans par l’équipe Porsche sur la 3éme 919, on la dit avec Nick Tandy et Earl Bamber et le trio remporte le dimanche 14 juin 2015, la célèbre épreuve Sarthoise. Succès qu’il qualifiera de  » La plus grande victoire de ma carriére » 

En 2016, associé cette fois au Mexicain Sergio Pérez, le duo offre à Force India une belle et inattendue quatrième place au classement mondial des équipes!

 


F1-2019-MEXIQUE-La RENAULT de NICO HÜLKENBERG

 

Est alors enrôlé par l’écurie Renault pour les saisons 2017 et 2018, avec option pour 2019! Nico finissant dixième et septième au championnat des pilotes.

Cette année et à la veille de son dernier départ en GP avec Renault, Nico Hülkenberg pointe actuellement au 13éme rang, totalisant 37 points, derrière son équipier l’Australien Daniel Ricciardi qui occupe, lui, la neuvième place comptant 54 points.

Souhaitons lui de finir son 177éme Grand Prix à un classement honorable et de terminer dans le Top 10, synonyme de points!

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Bernard BAKALIAN- Antoine CAMBLOR – TEAMS- PIRELLI

 


F1-2019- GP DE MONACO-La RENAULT de NICO HÜLKENBERG

 

F1-2016-BARCELONE- MONTMELO-La FORCE INDIA-MERCEDES de Nico HÜLKENBERG- Photo: Antoine CAMBLOR.

 


24-HEURES-DU-MANS-2015-LES VAINQUEURS-HÜLKENBERG-TANDY-BAMBER,au volant de l’une des PORSCHE 919 – Photo : Thierry COULIBALY

 

24 Heures du Mans Endurance Evenements F1 Monoplaces

About Author

gilles