CLAP DE FIN DE SAISON AU MANS ET A DIJON POUR LES CONCURRENTS DU HTCC

 

 

 

A l’issue des deux dernières manches du Championnat HTCC 2019, Christian CHALON sur sa BMW 325I groupe N, conserve son titre.

La manche sur le circuit de Dijon-Prenois fut aussi le théâtre de la dernière épreuve du Challenge MULTISPORTS  inter catégories, organisé dans le cadre de la Coupe de France des Circuits.

Ce Challenge créé à l’initiative de votre serviteur dans l’intention de créer un lien entre tous les participants à cette série et animer les fins de journées.

Aprés le kart à Arnos, la pétanque à Lédenon, le sprint pédestre au Vigeant, c’est dans une super ambiance que s’est achevé à Dijon ce sympathique Challenge par l’épreuve du karaoké.

Au final, la victoire est revenu au HTCC devant le Groupe N et le Groupe C .

En dehors de ce compte rendu, il me parait nécessaire dans les news de parler du HTCC 2020 qui permettra à de nouvelles autos de rejoindre ce bouillant Championnat.

Parmi celles-ci on peut citer les 405 MI16, les HONDA Civic 16S, les CLIO 16S 1ère génération, ainsi entre autres que les 309 GTI 16

HTCC SAISON – 16 Épisodes 11-12-13-14

 

Chargée cette fin de saison avec trois épreuves en un mois et surtout avec moins de cinq jours entre les deux dernières. Il ne fallait avoir aucune casse et être disponible ce qui n’est pas toujours possible dans le monde amateur.

A moins de vouloir, pour des raisons toutes autres que constructives, rogner les ailes à cette belle série, coordinateurs, circuits et ASA organisatrices feraient bien de revoir leur copie pour les années à venir s’ils aspirent réellement à un développement de leurs épreuves.

Et ce qui de ce fait devait arriver arriva : des plateaux peu fournis pour la dernière à DIJON y compris pour un plateau historique comme le HTCC dans lequel en cas de casses mécaniques ou replacements de carrosseries , trouver des pièces de rechange pour des autos de plus de trente ans n’est pas jamais simple et rapide .

 

LE MANS 26-27 octobre

 

La pluie avait sur ce légendaire circuit donné Rendez-vous aux vingt-sept participants engagés dont trois en double monte et à la sympathique et efficace équipe chargée d’organiser et d’animer le plateau du HTCC

 

LES ESSAIS CHRONOS

 

Parmi les engagés de marque, Lucien GUITENY et son fils Olivier présentaient deux superbes ALFA ROMEO, une GTA 1600 pour le père et une 1750 GTam pour le fils. C’est d’ailleurs ce dernier qui signait la pole devant la Sierra de Michel BEZIAT, l’Escort2000RS d’Olivier ORTHOLAN et la puissante FORD Mustang du frère ORTOLAN.

Logique respectée puisque ces quatre autos étaient engagées en Tourisme Amélioré, outre leur puissance

Supplémentaire, elles bénéficient de pneumatiques ‘’semi-slick’’, ce qui met en valeur le 5ème temps réalisé par Christian CHALON sur sa BMW 325i groupe N chaussée en pneus de grande série et ce devant trois autres Tourisme Amélioré, dont celle de Monsieur Lucien GUITTENY .

 

COURSE 1

 

Départ lancé sous une pluie battante le pilotage dans ces conditions redevenait naturellement l’atout maitre et à ce petit jeu, il n’était pas étonnant de revoir aux avant-postes, les ténors des groupes 1 et N, avec GUERDOUX, CHALON, BOISSY, CORNAZ , BOURGIGNON…

Olivier GUITTENY et Olivier ORTHOLAN respectivement second et quatrième, sauvaient l’honneur des ‘grosses’ autos .

 

COURSE 2

 

La pluie toujours la pluie et toujours GUERDOUX aux avant-postes, au volant de son Escort Groupe 1, avec dans ses rétroviseurs, Olivier GUITTENY guettant la moindre faute du leader, faute qu’il ne fera pas !

Juste derrière ces deux pilotes, l’ordre a changé par rapport à la course précédente car BOURGUIGNON (BMW 323i Groupe1, MIREMONT  (Cooper S Groupe 2) , Lucien GUITTENY (ALFA GTA Groupe2) et Dennis GILLET (PEUGEOT 505) ne se lâchent pas, moins de trois secondes à l’arrivée …

A six secondes, suit un autre groupe formé de CHALON, MARIE, RUIZ et BEZIAT, la course est de toute beauté et palpitante, les têtes à queues nombreux mais sans dommage !

C’est dans cet ordre que les pilotes vont passer sous le drapeau à damiers.

En conclusion, une fois de plus les résultats démontrent le bien fondé du choix stratégique de l’organisateur du HTCC, concernant les pneumatiques de série. Le HTCC est vraiment un Championnat de pilotes avant tout qui, vu les temps réalisés et les places obtenues face à des autos plus puissantes et mieux équipés en pneumatiques, démontrent qu’il n’est pas nécessaire pour se faire plaisir et briller de dépenser plus de 1000€ par épreuve quand avec 800€, on peut faire une saison complète.

Dijon confirmera encore cet état de fait et démontrera s’il en était encore besoin que les pilotes du HTCC sont quant à eux de véritables Champions.

 

DIJON 2 et 3 novembre

 

C’est de nouveau, un ciel bas et pluvieux qui attend les pilotes du HTCC en Bourgogne.

La folie des organisateurs de ce meeting d’avoir choisi une date cinq jours après celle de la course précédente se paye comptant avec un nombre d’engagés ‘’ pas famélique mais presque ‘’ comme aurait pu dire un célèbre humoriste.

 

Les essais qualificatifs (piste sèche)

 

Si Franck QUAGLIOZZI, inscrit en ‘’démonstration’’ sur une auto dont la configuration ne correspondait pas à la réglementation du HTCC, signait logiquement la pole la vraie bagarre se situait juste derrière.

M.BEZIAT sur sa SIERRA signait le meilleur temps des ‘tourisme amélioré’ juste devant C CHALON et sa BMW 325 de série, l’Escort RS groupe 1 de JP GUERDOUX et l’ALFA 75 Turbo de Fred JORAND que l’on n’attendait pas à pareille fête dès sa seconde sortie.

En Coupe, P.CORNAZ signe la pôle 2/10ème devant Didier GHEZA, qui reprenait du service, avant l’annulation de son temps pour avoir un peu trop empiéter sur la ligne blanche de sortie des stands.

Course 1 (piste humide)

 

Pour cette première manche la piste à partiellement séché et M.BEZIAT peut exploiter la puissance de la Sierra et se détacher au rythme de 1’’ au tour de JP GUERDOUX et son Escort Groupe1, lui-même menacé durant toute la course par la 505 de P.CORNAZ, la Rallye 2 Groupe2 de Joël MARTEAU et la BMW de C.CHALON.

Suivait ensuite un groupe composé de O.FIONDA, G.MARIE, MAITRE ,BOURGUIGNON , GHEZA et la Golf de GENAND. JF MACE s’est arrêté et F.JORAND, si brillant aux essais ne semble pas avoir compris le fonctionnement de la 75 sur le mouillé et multiplie les têtes à queues.

Belle victoire de BEZIAT en tourisme amélioré, GUERDOUX en tourisme de série et CORNAZ en 505 .

 

Course 2 (piste mouillée)

 

Mis à part QUAGLIOZZI qui comme à son habitude en ‘youngtimer’ fait sa course tout seul, en HTCC la bataille fait rage entre la 505 de RUIZ et l’Escort de GUERDOUX qui resteront roues dans roues durant toute la course. MACE sur la 505 de GHEZA doit s’arrêter rapidement faute de désembuage.

BEZIAT suit à quelques longueurs les deux leaders entraînant dans son sillage BOURGUIGNON (BMW 530) et CHALON (BM 325I) avant que ce dernier ne prenne l’avantage. A 8 secondes arrivent groupés, la 325 de MARIE, la 5GT Turbo de FIONDA, la Sirocco de MAITRE , la Golf de MAITRE et la Capri de SEVEAU.

FLAMENT, MARTEAU, RETHORE ET JORAND en panne de motricité, ferment anormalement la marche puisque l’on est pas habitué à les voir à ces places-là .

Ainsi se termine le dernier épisode de la SAISON 16 du HTCC dont les participants peuvent s’enorgueillir d’avoir en plus remporter le Challenge MULTI SPORTS organisé entre toutes les catégories de la COUPE de France des circuits.

 

Didier GHEZA

Photos : HTCC

 

Divers Endurance

About Author

gilles