MOTO LÉGENDES 2019 : LE GRAAL, AVEC LES TRÉSORS DE LA QUAT’PATTES ET DE LA MOB’

 

LA QUAT’PATTES… RESTE UNE REINE!

 

Ce Salon ‘ Moto Légendes se déroule donc chaque hiver au Parc Floral de Paris, dans le bois de Vincennes, c’est ouvert samedi de 11 à 19 heures et dimanche de 10 à 18 heures.

L’entrée coûte 16€, pour le GPS ou le Uber qui ne connaît pas Paris, c’est Route de la Pyramide.

Un conseil, allez y tôt, on se marche sur les pieds tellement il y a du monde!!!

Bon, je suis, comme chaque année, tombé sur le c… à plusieurs reprises, on se prend vite pour Monte Cristo découvrant son île…

Bon, lui était seul, c’est l’avantage…

On attaque par le cinquantième anniversaire de la Honda CB 750, cette fameuse « Quat’Pattes » qui a tellement fait rêver les jeunes que avons été…

C’est une époque où la moto anglaise est en déconfiture, où l’italienne est parfois vieillotte, où bref, un peu comme après la Libération, la jeunesse attendait le rock et les caves de St Germain des Prés…

 

 

Il y a eu un pré-modèle fait au Japon, en 1969, à la main, qui trône au milieu du stand, un bonheur.

67 chevaux, 200 km/ c’était déjà de la bombe !

Au pied de l’ancêtre, la Candy de 1971, un moteur superbe de 65 chevaux qui prenait… 185 km/h !

Et une gueule…

C’est comme Brigitte Bardot dans « Et dieu créa la femme » débarquant dans une soirée de bienveillance religieuse…

Et on se souvient qu’à l’époque, la première limitation de vitesse n’arrivera qu’en … 1974 !

1969, c’est aussi Woodstock, on imagine la faim de toute une génération, Richie Havens – décédé en 2013 – attaque le festival en chantant « Freedom »…

Un mot qui aujourd’hui est devenu une insulte…

 

LA HONDA DE JEAN CAILLOU

 

Sur le même stand, mon ami Jean Caillou, pilote et restaurateur de belles motos, de la vitesse au trial, présente sa CB 750 RCB (Racing Caillou Bédier) qui est en fait une 1000 cc, qui prend allègrement 270 km/h, qui est non restaurée, ce mec c’est le Vinci de la moto !

Vu aussi un truc que je n’avais jamais vu, une quat’pattes automatique!

 

LA QUAT’PATTES AUTOMATIQUE!

 

LA POIGNÉE GAUCHE DE L’AUTOMATIQUE

 

SHOEI, LE CASQUE DE LA VIE

LE SHOEI GLAMSTER

 

On passe par chez Shoei qui est à côté du stand Honda CB, et j’y reste un moment pour plusieurs raisons.

D’abord c’est la marque de casques des frères Marquez, on sait qu’en matières de chutes, les deux Champions du monde Espagnols… sont plutôt bons testeurs!

Et puis, moi aussi, il y a six mois, balancé par une bagnole sur le périphérique parisien, tout le haut de ma chère personne entièrement protégé, superbe, j’aurai fait moi-même un test de chute très convaincant…

Un casque déjà connu mais au style incroyable, le EXO, on dit « Eu-Ixe-Au » et pas exo, une mentonnière et un écran sur le JO (on dit ji-u), on peut y mettre une visière  et là on est en plein délire néo-rétro parce que le look est vintage mais la fabrication digne d’une fusée Ariane par ses qualités techniques ultra modernes.

Son prix, abordable…399€

 

LE SHOEI EXO

 

Et une jolie nouveauté le Glamster (on y voit glamour et hipster), un intégral magnifique dans ses formes, même remarque, vintage eighties dans le look mais technique poussée au max. Ventilation écran antibuée, blocage possible de l’écran.

Décos sympas mais il existe aussi en noir mat ou brillant.

Bref un nec plus ultra, qui coûte…449€.

Pas franchement Cher!

Quand mon casque m’a sauvé la tête et la défiguration assurée, je n’ai finalement pas trouvé ça si cher que ça… le prix d’un casque!

Vous vous rappelez de cette pub US : « If you have a ten dollars head, buy a ten dollars helmet », autrement dit ‘ Si votre tète vaut dix balles, achetez vous un casque à dix balles…

YAMAHA LA VALSE A DEUX TEMPS 

LA TD1 C 250 DE 1967

 

Yamaha a décidé de nous présenter l’étendue de ses compétences et de sa technologie deux temps.

Quatre motos sont exposées, plus un moteur bicylindre  V2 250 qui deviendra une moitié de quatre cylindres 500, amusant…

 

UN V2 QUE TU DOUBLES POUR FAIRE UN V4

 

La moto jaune est une Roberts…

Sur le stand, il y a la TD1C 250 de 1967, qui deviendra la favorite du Continental Circus et gagnera les très célèbres et prestigieuses à l’époque…200 miles de Daytona!

Vue sur le stand Axa, une Kawasaki 750 trois cylindres, dite H2, qui est moins audacieuse que la Honda, cette moto sort en 1971, elle est très fine de lignes, élégante, presque discrète mais dans les compètes de vitesse pure sur les lignes droites des nationales bretonnes (oui je confesse lecteur, j’ai connu ça) ça prenait tout de même …200 km/h !

Souvenirs… souvenirs!!!!

 

ON THE ROAD AGAIN 

 

Tiens, au passage, il y a des boîtes qui organisent des voyages à moto, j’ai vu « All Ways on Wheels », qui propose l’itinéraire ci-dessous.

C’est la totalité de l’ouest US, que je connais par cœur et tous les endroits où l’on passe sont magiques.

4300€ et l’on vous prête une moto (Harley, BMW, Indian) au départ de Los Angeles, un voyage de 16 jours dont le tarif comprend la location, le billet d’avion, les hôtels et même un guide, il n’y a qu’à régler sur place la bouffe et aux USA ça coûte que tchi.

Donc… 4200 km de pur bonheur.

 

ITINÉRAIRE MAGIQUE

 

 

DAVID DE GRENOBLE 

 

Bon, un vrai coup de cœur, qui s’est révélé unique au monde, en 1953, sur un moteur Ydral, à Grenoble, Mr David créée un scooter incroyable, avec un phare de Quatre Chevaux Renault et feux arrière de Simca, le truc torride…

Le descendant de Mr David est là pour la première fois,  là c’est la découverte de la neuvième de Beethoven, au niveau émotion.

 

CHANGEMENT DE VITESSES TALON-POINTE

 

Le moteur à turbine est un 175 cc, il y a une boîte quatre vitesse avec un changement au pied en talon pointe, comme sur les Harley.

A aller voir absolument…

Autre découverte incroyable, sur le même stand, une moto AGF dite à réacteur, qui date de 1957, regardez la photo vous comprendrez son surnom.

 

AGF A RÉACTEUR

 

Le moteur est un 125 horizontal, curiosité exceptionnelle…

 

MAÏCO RARISSIME

 

 

La firme Maïco (Maisch und Compagnons) a été est fondée en 1926 en Allemagne par Ulrich Maisch.

Sur le stand de la FFVEP, la Fédération Française des Véhicules d’Epoque, autre rareté sublime, une Maïco dite ‘Taifun’, qui a été construite à 1100 exemplaires seulement, vous n‘en verrez pas beaucoup dans les rues !

CONTINENTAL CIRCUS REVIVAL

ERIC SAUL ET SA CHEVALLIER 001

 

Une visite au stand ICGP, celui d’International Classic Grand Prix, où l’ancien vainqueur en Grands Prix, Eric Saul présente les cinq course proposées en 2020, en Ulster, à Valencia en Espagne, à Rijeka en Croatie, à Estoril au Portugal et au Brésil sur le circuit d’Interlagos, à Sao Paulo.

Les motos de GP jusqu’à 1995 sont acceptées, ce sont de vraies courses, pas des démos, on roule en 250cc et 350cc, l’an dernier trente pilotes ravis l’ont suivi dans cette belle aventure.

Sa moto perso est une Chevallier, c’est la 001, la toute première !

 

LES TABLEAUX EN RELIEF DE DIDIER BELIN

 

J’adore ce que fait ce mec, j’ai deux de ses tableaux chez moi (et je les ai payés!), très branché USA et ROUTE 66, superbe idée de création.

 

MOTOBECANE ET SES MOBS ONT 70 ANS !

LA GRAND MÈRE DE LA MOB

 

Je vous ai gardé cette partie de la visite, pour la fin, parce que c’est le symbole de mes années de lycée, les garçons riches avaient un Rumi, les autres une Mob bleue, les filles roulaient en Peugeot…

Tous les modèles de la Mobylette, un nom générique (comme Frigidaire) mais bel et bien déposé par la marque en 1949 à l’occasion de la sortie de son premier cyclomoteur.

Donc j’ai fondu en larmes devant une bleue de 1975, il y a eu la 88 et la 88L plus perfectionnée…

 

MES BELLES ANNÉES

 

C’était le temps des amourettes que l’on croyait éternelles, des samedi passés en bande et en balade dans les environs de Paris, j’étais à St Maur, à Marcellin Berthelot, elle s’appelait Odile…

Une époque insouciante, des jeunes gens nés juste après guerre comme des symboles de vie et de renaissance, on allait en boum, les Stones chantaient Paint it Black, on faisait connaissance en dansant le rock puis suivait le slow le plus torride jamais chanté, « When a man loves a woman » de Percy Sledge, dans la cour il y avait les mobs…

Où les jeunes filles s’asseyaient en amazone, quand on les ramenait chez elles, le pantalon au féminin était alors peu en vogue…

Merci à cette époque, merci à Moto Légende, l’espace d’un instant, de m’avoir permis de rêver aux « happy days »…

A votre tour…

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : Bruno LAURENT

 

 

Moto Historique Salons

About Author

jeanlouis